Actualités

Les Lundis du CRH - Constructions identitaires : le cas des marranes

Les Lundis du CRH - Constructions identitaires : le cas des marranes

3 mars de 15h-18h

Natalia Muchnilk

A l'occasion de la parution de
De paroles et de gestes. Constructions marranes en terre d'Inquisition (2014)

Cet ouvrage n’est ni une fresque sur l’héroïsme des crypto-judaïsants ibériques face à l’Inquisition, ni un essai sur la modernité du marrane, précurseur d’une conception laïque du religieux. Il traite moins d’une spécificité marrane que des discours et des pratiques par lesquels une identité se constitue. C’est la parole, abondante, des acteurs pour se définir qui est analysée. Si la répression et le secret sont fondamentaux pour assurer la cohésion sociale, la culture de la mobilité, les mythes de l’origine, les codes et les signes d’appartenance le sont tout autant. Loin d’être déchirés entre une existence sociale catholique et une intériorité judaïsante, les marranes disposent en fait de plusieurs identités potentielles qu’ils alternent selon les situations et les interlocuteurs.

Débat sous la direction de Sylvain Piron (CRH-EHESS)

Discutants

  • Jean-Paul Zuniga (CRH-EHESS)

  • Christophe Duhamelle (CRH-EHESS)

  • Dominique Schnapper (Cespra-EHESS)

Lieu :

EHESS-Bât. Le France
Salle Jean-Pierre Vernant (8e étage)
190-198 av.  de France
75013 Paris

Les Lundis du CRH (2 décembre de 15h-18h)

Les Lundis du CRH (2 décembre de 15h-18h)

Une histoire critique des campagnes européennes

Gérard Béaur

A l'occasion de la parution de Property Rights, Land Markets and Economic Growth in the European Countryside (Thirteenth-Twentieth Centuries), Gérard Béaur, Phillipp R. Schofield, Jean-Michel Chevet, María Teresa Pérez Picazo (ed.), (Brepols)

Sous la présidence de Fabrice Boudjaaba (CRH,  EHESS-CNRS) interviendront Pablo Luna, Étienne Hubert,  Alessandro Stanziani (CRH,  EHESS-CNRS), et Michela Barbot (IDHE, ENS Cachan)

Lieu :
EHESS- Le France
salle Jean-Pierre Vernant, 8e étage
190-198 av.  de France, 75013 Paris

Les Lundis du CRH (4 novembre de 15h-18h)

Les Lundis du CRH (4 novembre de 15h-18h)

Quelle liberté pour quelle histoire ?

Marc Olivier Baruch

à l'occasion de la parution de
Des lois indignes ? Les historiens, la politique et le droit (Tallandier)
 

Débat sous la présidence de Florent Brayard, directeur de recherches (CRH,  EHESS-CNRS)
avec :

Sabina Loriga, directrice d'études (CRH, EHESS-CNRS)
Michel Troper, professeur émérite (université de Paris X)
Pieter Lagrou, professeur (université libre de Bruxelles) 

 

Le France
Salle Jean-Pierre Vernant (8e étage)
190-198 avenue de France, 75013 Paris

Les Lundis du CRH - Le voeu religieux, entre liberté et institution

Les Lundis du CRH - Le voeu religieux, entre liberté et institution

Lundi 7 avril de 15h-18h, Séminaire

Alain Boureau

Engagement volontaire personnel pris face à Dieu, le voeu religieux est en même l'instrument d'une construction institutionnelle qui constitue les clercs réguliers en une classe distincte au sein de l'Eglise. Le dernier livre d'Alain Boureau, Le désir dicté. Histoire du voeu religieux dans l'Occident médiéval (2014), explore cette tension en suivant les débats que suscitent le voeu de croisade et les voeux monastiques du XIe au XIVe siècle.

Emanuele Coccia (CENJ, EHESS),
Catherine Darbo-Peschanski (MFO, CNRS),
Pierre-Antoine Fabre (CRH, EHESS)

interviendront pour discuter cet ouvrage novateur et le situer dans une perspective comparatiste.

 

Lieu :
EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

Les Lundis du CRH - 6 janvier

Les Lundis du CRH - 6 janvier

François Hartog, Croire en l'histoire

6 janvier de 15h-18h

Longue est la réflexion de François Hartog sur le temps et sur l'histoire. Son dernier ouvrage est assurément la poursuite de ce cheminement, mais également un plaidoyer : Croire en l'histoire. Croire en l'histoire? Quand la mémoire s'est imposée partout? Quand l'historien est devenu prisonnier du présent ? Ce sont toutes ces questions que nous essaierons d'aborder, avec François Hartog, dans ce lundi du CRH sous la présidence de Florent Brayard, ainsi que :

  • Roger Chartier (Collège de France-CRH)

  • Jean-Marie Schaeffer (CRAL-EHESS)

  • Etienne Anheim (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines)

 

Lieu :

EHESS-Le France
salle Jean-Pierre Vernant (8e étage)
190-198, avenue de France
75244 Paris cedex 13

Les Lundis du CRH - L'image et le sacré, du monde roman à l'âge baroque

Les Lundis du CRH - L'image et le sacré, du monde roman à l'âge baroque

3 février de 15h-18h

La question des images préoccupe les historiens depuis bien longtemps. Ce n'est pas une raison pour ne pas l'interroger encore. Ce sera le cas lors du prochain Lundi du CRH, à l'occasion de la parution de l'ouvrage collectif dirigé par Jérôme Baschet, Jean-Claude Bonne, Pierre-Olivier Dittmar, Le Monde roman par-delà le Bien et le Mal – Une iconographie du lieu sacré, et et du livre de Pierre Antoine Fabre, Décréter l'image. La XXVe Session du Concile de Trente. Ces deux contributions nouvelles à un débat ancien seront discutées entre autres par Giovanni Careri (EHESS, CRAL), Dominique Iogna-Prat (EHESS, CEIFR) et Brigitte Derlon (LAS-EHESS).

Les lundis du CRH - Histoire religieuse : bilans et enjeux Le catholicisme entre XVIe et XVIIIe siècles

Les lundis du CRH - Histoire religieuse : bilans et enjeux Le catholicisme entre XVIe et XVIIIe siècles

Lundi 5 de 16h-18h30, Séminaire

Dominique Julia
A l'occasion de la parution de Réforme catholique, religion des prêtres et « foi des simples » (2014), de Dominique Julia
 
Entrecroisant bilans historiographiques et études de cas, le nouveau livre de Dominique Julia, explore les transformations du catholicisme entre XVIe et XVIIIe siècles, tout en observant les déplacements qui se sont opérés dans le domaine de l’histoire religieuse.
 
Débat animé par Sylvain Piron (CRH, EHESS)
avec Robert Descimon (CRH, EHESS), Jean-Pascal Gay (Université de Strasbourg) et Nicolas Lyon-Caen (CNRS)
 
 
Lieu :
EHESS
(Salle Jean-Pierre Vernant)
190-198 av.  de France
75013 Paris
Nancy L. Green - Des Américains à Paris

Nancy L. Green - Des Américains à Paris

3 novembre de 15h-18h, Le Lundi du CRH

Le premier Lundi du CRH de la nouvelle année sera consacré au nouveau livre de Nancy L. Green, Des Américains de Paris. Hommes d’affaires, comtesses et jeunes oisifs, 1880-1941. Il sera l'occasion d'un débat dirigé par Fabrice Boudjaaba qui rassemblera autour de l'auteur Annick Foucrier (CRHNA-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Romain Huret (CENA-EHESS) et Yves Cohen (CRH-EHESS).

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

L'invention de la célébrité 1750-1850 d'Antoine Lilti

L'invention de la célébrité 1750-1850 d'Antoine Lilti

Lundi 1er décembre de 15h-18h, Séance exceptionnelle de séminaire

Le livre d'Antoine Lilti, L'invention de la célébrité 1750-1850, paru en septembre 2014, sera l'occasion d'un nouveau Lundi du CRH, débat en présence de l'auteur avec les interventions de Roger Chartier (Collège de France), d'Anne Simonin (Maison Française d’Oxford-CNRS), de Jacques Revel (CRH) et sous la présidence de Florent Brayard

Lieu

EHESS
Salle 1
190, avenue de France
75013 Paris

Les Lundis du CRH - Un siècle d'historiennes. Un regard pluridisciplinaire

Les Lundis du CRH - Un siècle d'historiennes. Un regard pluridisciplinaire

Lundi 5 janvier de 15h-18h, Séminaire exceptionnel

Un siècle d’historiennes, sous la direction d’André Burguière et Bernard Vincent, se donne pour objectif de mettre en lumière l’apport décisif des femmes à l’écriture de l’histoire au cours du XXe siècle. Il fera l’objet d’un débat sous la direction de Jean-Paul Zuniga et en présence des auteurs, qui rassemblera Christiane Klapisch-Zuber (CRH), Alban Bensa et Marc Bessin (IRIS, EHESS). Ce sera en particulier l’occasion de s’interroger sur l’ouverture des autres sciences sociales à la féminisation de leur discipline.

Lieu :

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

Les rythmes au Moyen Âge

Les rythmes au Moyen Âge

Lundi 28 novembre de 15h-18h - Les Lundis du CRH

Présentation

Les raisons de l’ordre social et de la domination se cachent bien souvent dans les lieux, les objets, le langage, les modes de vie ou les gestes. Les rythmes sociaux en sont un exemple, qui concerne l’ensemble des sphères de la société et des activités sociales et individuelles. Philosophes, sociologues, anthropologues, musicologues s'interrogent depuis deux siècles sur les rythmes sociaux. Pourtant, il n'existe pas à ce jour une histoire des rythmes confrontant notre monde moderne, où les rythmes sont partout, à la civilisation holiste de l'Europe médiévale. Pour celle-ci, la notion de rythme paraît ne concerner que la musique, la poésie et la danse, mais elle entre en fait en résonance avec la totalité de la Création, que Dieu aurait façonnée en six jours. C'est à ce rythme fondateur que ce livre emprunte sa propre scansion, en explorant successivement les significations du rhythmus médiéval, les rythmes du corps et du monde, ceux du temps, de l'espace et du récit, avant de s'interroger sur la fonction des rythmes dans le changement social et la marche de l'histoire. Olivier Cullin (Université F. Rabelais, Tours), Catarina Guenzi (EHESS-CEIAS) et RonNaiweld (CNRS-CRH) débattront autour de cet ouvrage.

 

Lieu

EHESS (Salle Jean-Pierre Vernant)
190, avenue de France
75013 Paris

Les lundis du CRH. Paris, ville ouvrière. Une histoire occultée

Les lundis du CRH. Paris, ville ouvrière. Une histoire occultée

Lundi 2 février de 15h-18h - Séminaire exceptionnel

Avec Paris ville ouvrière, une histoire occultée 1789-1848, Maurizio Gribaudi fait la démonstration que l'image d'une capitale de la modernité, focalisée sur sa périphérie bourgeoise, répond bien dans le cadre parisien à une construction sociale, dont la vision d'un centre populaire et archaïque est le corollaire direct. Sa thèse fera l’objet d’un débat sous la direction de Mathieu Marraud, en présence de l'auteur et des discutants Judith Lyon-Caen (CRH-EHESS), Alain Cottereau (CEMS-EHESS) et Gilles Postel-Vinay (INRA/EHESS), qui reviendront sur ce modèle d'une démocratie locale portée par les quartiers historiques et les formes de production économique qu'ils continuent d'abriter.

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190,a venue de France
75013 Paris

Les lundis du CRH - Richelieu et l'écriture du pouvoir. Autour de la Journée des Dupes

Les lundis du CRH - Richelieu et l'écriture du pouvoir. Autour de la Journée des Dupes

Lundi 2 mars de 15h-18h - Séminaire exceptionnel

Présentation

Dans son nouveau livre, Christian Jouhaud s’est penché sur la fabrique discursive de la fameuse « journée des Dupes » qui avait vu le cardinal de Richelieu passer de la disgrâce au triomphe. Retraçant l’histoire du pouvoir politique à travers les traces écrites qui disent l’action du pouvoir, il cherche à rendre intelligible le « coup textuel » qui rend possible et accompagne le « coup politique ». Nous discuterons ses propositions lors d’un nouveau Lundi du CRH présidé par Jean-Paul Zuniga et réunissant, en présence de l’auteur, Robert Descimon (historien), Patrick Goujon (théologien) et Jean-Bernard Ouédraogo (sociologue).

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de FRance
75013 Paris

La culture de l'imago au Moyen Âge. Images textuelles, mentales, figurées

La culture de l'imago au Moyen Âge. Images textuelles, mentales, figurées

Lundi 4 mai de 15h-18h - Séminaire exceptionnel

Présentation

Autour de la parution Les images dans l'Occident médiéval sous la direction de Jérôme Baschet et Pierre-Olivier Dittmar et Alphabetum narrationum sous la direction d'Elise Brilli avec la collaboration de Jacques Berlioz et Marie Anne Polo de Beaulieu, débattront en présence des auteurs, sous la présidence de Mathieu Marraud , Giovanni Careri (EHESS-CEHTA), Sylvain Piron (EHESS-CRH) et Daniel Russo (ARTHEIS, Dijon)

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant (8e étage)
190, avenue de France
75013 Paris

Autour des livres d'Alessandro Stanziani. Le travail contraint aux 18e et 19e siècles (Europe, Russie, Océan indien)

Autour des livres d'Alessandro Stanziani. Le travail contraint aux 18e et 19e siècles (Europe, Russie, Océan indien)

Lundi 2 novembre de 15h-18h - Les Lundis du CRH

Présentation

En présence de l'auteur et sous la présidence de Florent Brayard, Jeremy Adelman (Princeton University), Antonio de  Almeida Mendes (Université de Nantes), et Philippe Minard (EHESS-CRH) interviendront autour des deux derniers ouvrages d'Alessandro Stanziani, Bondage. Labor and rights from the sixteenth to the early twentieth centuries et Sailors, Slaves, and Immigrants. Bondage in the Indian Ocean World (1750-1914)

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris
 

Roger Chartier : La main de l'auteur et l'esprit de l'imprimeur

Roger Chartier : La main de l'auteur et l'esprit de l'imprimeur

Lundi 7 décembre de 15h-18h - Les lundis du CRH

Présentation

Avec ce nouveau recueil d’articles, Roger Chartier étudie la complexité de la notion d’auteur dans l’Europe de la première modernité. La Main de l’auteur et l’Esprit de l’imprimeur revient ainsi sur la fabrique des livres, de leur rédaction à leur impression. Roger Chartier y montre que si les auteurs font largement appel à des citations et à des emprunts très libres, les imprimeurs quant à eux, maîtres de la mise en page et de la ponctuation, peuvent également intervenir en profondeur dans le sens d’un texte. Lire Cervantès ou Shakespeare, c’est par conséquent se confronter à une sédimentation d’intervenants multiples. Qu’il s’agisse de la notion de propriété intellectuelle, ou de celle de la matérialité du livre, Roger Chartier ouvre ainsi un dialogue passionnant avec des problèmes contemporains. Sous la présidence de Florent Brayard, Patrick Boucheron (Université Paris I-Panthéon-Sorbonne), Daniel Fabre (EHESS-LAHIC) et Christian Jouhaud (EHESS-CRH) animeront le prochain Lundi du CRH autour des questions soulevées par ce livre en présence de l’auteur.

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

Enric Porqueres i Géné : Individu, personne et parent en Europe

Enric Porqueres i Géné : Individu, personne et parent en Europe

Lundi 15 février de 15h-18h - Les Lundis du CRH

Présentation

Sous la présidence de Jean-Paul Zúñiga, Anne Cadoret (CNRS), Sylvie Steinberg (EHESS-CRH) et Irène Théry (EHESS-Centre Norbert Elias) débattront autour de l'ouvrage d'Enric Porqueres i Géné, Individu, personne et parenté en Europe.

Ce livre revisite l’idée selon laquelle la notion de personne serait un produit de « l’exceptionnalité » de la modernité occidentale. Se fondant sur les débats des quarante dernières années sur la nature de la parenté, il propose de se détacher de la grille généalogique et souligne, par le biais des discours vernaculaires de la parenté occidentale, les ancrages corporels et métaphysiques recouverts par cette notion. Ceux-ci fournissent un cadre de sens aussi bien aux situations pré modernes, marquées par l’emprise des représentations chrétiennes sur le droit matrimonial, qu’aux débats contemporains entourant le don de gamètes. Dans les deux cas, la centralité de l’individu est manifeste et de puissants discours identitaires s’articulent autour du corps.

En savoir plus sur l'ouvrage

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

Christiane Klapisch-Zuber. Le voleur de Paradis : le bon larron dans l'art et la société (XIVe-XVIe siècle)

Christiane Klapisch-Zuber. Le voleur de Paradis : le bon larron dans l'art et la société (XIVe-XVIe siècle)

Lundi 7 mars de 15h-18h - Les lundis du CRH

Le dernier ouvrage de Christiane Klapisch, Le voleur de Paradis. Le bon larron dans l'art et la société (XIVe-XVIe siècles), est une leçon d'anthropologie historique et religieuse qui, à partir d'une lecture iconographique, revient sur les fondements de la doctrine du châtiment, du salut, et sur ses évolution au cours du bas Moyen-Âge. Entrée par laquelle le livre interroge les pratiques cultuelles et pédagogiques entourant la formation des images, la symbolique est au cœur de la démonstration. Elle interroge les significations sensibles qu'une figure sainte donnait de l'expérience chrétienne à chacun. La séance comprendra les présentations de l'auteur, de Giordana Charuty (EPHE), Pierre-Olivier Dittmar (EHESS), Yves Hersant (EHESS), sous la conduite de Mathieu Marraud.

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

Autour du livre d'Isabelle Backouche, Paris transformé. Le Marais, 1900-1980

Autour du livre d'Isabelle Backouche, Paris transformé. Le Marais, 1900-1980

Lundi 2 mai de 15h-18h - Le Lundi du CRH

Présentation

Isabelle Backouche revient, dans son dernier livre, sur la construction de la ville à travers ses politiques d'aménagement public au XXe siècle. A partir d'un secteur du Marais, elle montre la manière dont les critères se heurtent à travers la période et les différents intervenants, et la manière dont des thèmes courants tels l'insalubrité, la modernisation, le ghetto, la patrimonialisation, sont de puissantes constructions sociales en conflit, selon les conjonctures politiques et les rapports de force que celles-ci produisent. La ville est alors un perpétuel enjeu d'assignation, aux conséquences matérielles et humaines souvent irréversibles.

Viendront discuter avec l'auteur François Chaslin (critique d'architecture), Laurent Joly (CRH) et Sylvain Laurens (Centre Georg Simmel). Le débat sera animé par Mathieu Marraud.

 

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

Autour de l'ouvrage de Béatrice Delaurenti La contagion des émotions Compassio, une énigme médiévale

Autour de l'ouvrage de Béatrice Delaurenti La contagion des émotions Compassio, une énigme médiévale

Lundi 6 juin de 15h-18h - Le lundi du CRH

Présentation

Bâiller fait bâiller, pleurer fait pleurer, apercevoir une personne qui mange fait saliver : le livre de Béatrice Delaurenti, La contagion des émotions. Compassio, une énigme médiévale, Paris, « Classique Garnier », 2016, s’intéresse à la façon dont les expressions corporelles et psychologiques se conjuguent au Moyen Âge, à partir de l’analyse de la notion de compassion, propre à cette période, qui désigne les effets de contamination des mouvements émotionnels. A travers la trajectoire d’un mot et de ce qu’il révèle de cette société, l’enquête éclaire alors la culture savante des derniers siècles du Moyen Âge, attentive à intégrer l’être humain dans un univers qui le dépasse et l’englobe.

La séance, animée par Fanny Cosandey, comprendra une présentation de l’auteur et les interventions d’Alain Boureau (CRH-EHESS),  Gérard Jorland (CRH-CNRS) et Nicolas Weill-Parot (CRHEC, Paris-Est Créteil Val de Marne).

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

Autour de l'ouvrage de Fanny Cosandey, Le rang. Préséances et hiérarchies dans la France d’Ancien Régime

Autour de l'ouvrage de Fanny Cosandey, Le rang. Préséances et hiérarchies dans la France d’Ancien Régime

Lundi 27 mars de 15h-18h - Les Lundis du CRH

Présentation

A partir d'une interrogation profondément transdisciplinaire, le livre de Fanny Cosandey questionne les hiérarchies d'Ancien Régime, leurs structures, depuis les manifestations mêmes du désordre. L'anthropologie et la sociologie y secondent une approche historienne des conflits de préséance dans le cérémonial royal, en tant que révélateurs des enjeux sociaux pour chacun des acteurs en présence, et des règles qui président alors à l'organisation politique de la société. Ce lundi du CRH sera l'occasion d'en discuter la méthode, innovante dans l'usage des sources, ainsi que les propositions fortes sur les évolutions du pouvoir monarchique au long des XVIe et XVIIe siècles.

 

Lieu

EHESS (Salle Jean-Pierre Vernant)
190, avenue de FRance
75013 Paris

Autour de l'ouvrage d'Alain Boureau, L'errance des normes. Éléments d'éthique scolastique (1220-1320) [La Raison scolastique IV]

Autour de l'ouvrage d'Alain Boureau, L'errance des normes. Éléments d'éthique scolastique (1220-1320) [La Raison scolastique IV]

Lundi 24 avril de 15h-18h - Les Lundis du CRH

Présentation

Ce Lundi du CRH animé par Fanny Cosandey, avec la participation de Sylvie Anne Goldberg (CRH), Rainer Maria Kiesow (EHESS, Centre Georg Simmel) et Christophe Grellard (EPHE), sera consacré à l'ouvrage L'errance des normes. Éléments d'éthique scolastique (1220-1320) [La Raison scolastique IV], en présence de son auteur Alain Boureau.

Ce livre tente d'historiciser la notion de jugement moral, en partant de la pensée médiévale et scolastique du XIIIe siècle. Celle-ci, en quête d'une éthique spécifique et immanente, a travaillé à la délégation affectée à l’homme pour la production de normes morales. L’éthique de cette période tourne autour de la notion juridicomorale de responsabilité, qui demeure jusqu’à nos jours, et sans vraie résolution, une ligne de faîte de la vie éthique. Alain Boureau montre comment, par une orchestration cohérente de l’éthique, ces débats rencontrent des échos dans le monde contemporain occidental : le long cycle des jugements formels conduit à l’impératif catégorique (le Sollen) de Kant, et de là à une réaction intense où l’éthique avait à juger singulièrement les actes humains. À ce mouvement, il faut associer la période 1860-1960 (Renouvier, Nietzsche, Freud, Arendt), à laquelle succède un nouveau formalisme. Certes, le droit est revenu absorber la morale, notamment avec une nouvelle prégnance de la responsabilité, qui réduit les conduites humaines au risque de faute. Mais l’histoire montre que d’autres retours sont possibles.

 

Lieu

EHESS (Salle AS-1-24, sous-sol)
54, boulevard Raspail
75006 Paris

Usages traditionnels et modernes de psychotropes

Usages traditionnels et modernes de psychotropes

Jeudi 27 avril de 17h-20h - Demi-journée d'étude

Présentation

  • Silvia Vignato, anthropologue, Professeure à l’Université de Milano-Bicocca : Métamphétamines et ganja : la drogue dans l’environnement rural villageois en Aceh (nord-ouest de Sumatra)
  • Eric Wittersheim, anthropologue, MC à l’EHESS de Paris
    Consommation et prohibition du Kava dans les îles du Pacifique

Discutant : Bertrand Lebeau, médecin, membre de SOS Addictions

 

Dans cette séance, nous nous interrogeons sur les usages traditionnels et modernes de psychotropes, prenant comme terrain d’observation l’Indonésie et les îles du Pacifique. Dans ces régions, la consommation de certaines substances psychotropes est ancestrale et diffuse dans la population, qu’il s’agisse du bétel, de l’opium, du cannabis, de champignons psilocybes ou du kava.
Cette dernière substance, une boisson extraite d’une plante océanienne de la famille du poivrier, est consommée depuis des siècles aux îles Vanuatu, épicentre de sa culture, et s’est répandue dans toutes les îles du Pacifique et en Australie à des époques plus récentes. L’expansion géographique de sa consommation a produit une législation prohibitionniste dans plusieurs pays importateurs au début des années 2000, mais depuis sa légalité ou illégalité est très controversée dans plusieurs pays.
Dans la province d’Aceh, au nord-ouest de Sumatra, première région islamisée d’Indonésie au XIIIe siècle, « véranda de La Mecque », où depuis 2001 est appliquée la Charia, la ganja est traditionnellement consommée par une partie importante de la société. Plus récemment, c’est la consommation de métamphétamines qui s’est diffusée dans cette société rurale, martyre du tsunami de 2004, la stricte prohibition de l’alcool contribuant probablement à la recherche d’autres psychotropes.

 

Lieu

EHESS (Salle M. & D. Lombard)
96, boulevard Raspail
75006 Paris

Et si on décidait d’arrêter comme ça, d’un coup ? » Cultures de guerre et de paix en 1917 – précurseurs, conséquences et écho

Et si on décidait d’arrêter comme ça, d’un coup ? » Cultures de guerre et de paix en 1917 – précurseurs, conséquences et écho

Appel à communications - Date limite : 15 mai 2017

Présentation

Les Institut für Romanische Sprachen und Literaturen (IRSL), franco-allemand de sciences historiques & sociales (IFRA–SHS) et Forschungszentrum Historische Geisteswissenschaften (FZHG) organisent une conférence franco-allemande le 27 et 29 septembre 2017 à L'université de Francfort-sur-le-Main, portant sur :

"Und wenn wir einfach aufhörten?“ Kulturen des Krieges und des Friedens im Jahr 1917 – Vorläufer, Folgen und Echos"
Et si on décidait d’arrêter comme ça, d’un coup ? » Cultures de guerre et de paix en 1917 – précurseurs, conséquences et écho

A cette occasion un appel à communications s’adresse à de jeunes chercheurs, doctorants et post-doctorants en histoire et dans les disciplines partageant une forte historicité de leur objet(histoire de l’art, littérature, histoire du droit, sciences sociales, sciences politiques…), convoqués à présenter les résultats de leurs recherches en cours sur la thématique choisie.

Ce colloque entend contribuer à renforcer le dialogue entre scientifiques français et allemands spécialistes de la Première Guerre mondiale et de ses cultures mémorielles, notamment dans le domaine des arts et de la littérature envisagés sous l’angle d’une approche historique, littéraire, culturelle et sociale appliquée, sous un angle comparatif, aux efforts et initiatives de paix entrepris en 1917 et à leurs suites. Il s’agit, par ce biais, de sortir du manichéisme d’une histoire purement nationale pour la remplacer par un regard franco-allemand et comparatif porté sur les demandes, tant pratiques qu’idéelles, d’une sortie de guerre formulées dans l’absence de perspective d’une victoire militaire. D’autre part, et cette fois au regard des commémorations de l’année 2017, il s’agit de traiter la thématique des « sorties de guerre » sous un angle interdisciplinaire, pluridimensionnel et diachronique afin de contribuer à une meilleure compréhension de la Première Guerre mondiale elle-même et des défis et conséquences qu’elle a posés jusqu’à ,nos jours en termes scientifiques, politiques et culturels.
 Ainsi que le programme joint en témoigne, 5 sections sont prévues qui chaque fois font intervenir deux présentations par des chercheurs confirmés et deux interventions de jeunes chercheurs sur le thème précis de chaque panel :

  • Section 1 : Et si on arrêtait ? Les initiatives de paix pendant la Première Guerre mondiale

  • Section 2 : Quand et pour qui s’achève la Première Guerre mondiale ?

  • Section 3 : L‘entrée en guerre de États-Unis et la sortie de guerre de la Russie : vers un nouvel ordre mondial ?

  • Section 4 : En sortir : la fin de la Première Guerre mondiale dans les cultures littéraires et visuelles (1917-2017)

  • Section 5 : Traumatismes et mutilations : la guerre sans fin

Les langues du colloque seront le français et l’allemand, sans exclure l’anglais.

Les candidats intéressés à participer sont invités à adresser le titre de leur intervention (selon la section choisie), accompagné d’un bref résumé de 250 à 300 mots

Contacts : Steffen Bruendel (FZHG) : fzhg@em.uni-frankfurt.de
                    Pierre Monnet (IFRA-SHS) : monnet@ehess.fr

 

Programme provisoire

Mercredi 27 septembre 2017

  • 14:00 : Mots d‘ouverture
    Steffen BRUENDEL (FZHG), Frank ESTELMANN (IRSL), Pierre MONNET (IFRA-SHS) ; représentants de la Présidence de la Johann Wolfgang Goethe-Universität de Francfort
  • 14:30-17:00
    Section 1 : Et si on arrêtait ? Les initiatives de paix pendant la Première Guerre mondiale
  • 19:00 : Dîner

Jeudi 28 septembre 2017

  • 09:30-12:00
    Section 2 : Quand et pour qui s’achève la Première Guerre mondiale ?
  • 12:00-13:00 : Déjeuner
  • 13:00-15:30
    Section 3 : L‘entrée en guerre de États-Unis et la sortie de guerre de la Russie : vers un nouvel ordre mondial ?
  • 15:30-16:00 : Pause-café
  • 16:00-19:00
    Section 4 : En sortir : la fin de la Première Guerre mondiale dans les cultures littéraires et visuelles (1917-2017)

Vendredi 29 septembre 2017

  • 9:30-12:00
    Section 5 : Traumatismes et mutilations: la guerre sans fin
  • 12:00-13:00 : Déjeuner
  • 13:00-15:30 : Table Ronde conclusive : La paix dans la guerre, la guerre dans la paix
Autour de l'ouvrage de Dolf Oehler, Juin 1848. Le Spleen contre l'oubli. Baudelaire, Flaubert, Heine, Herzen, Marx

Autour de l'ouvrage de Dolf Oehler, Juin 1848. Le Spleen contre l'oubli. Baudelaire, Flaubert, Heine, Herzen, Marx

Vendredi 19 mai de 14h-18h - Rencontre

Présentation

Ce livre est une nouvelle édition, largement revue et augmentée, d'un ouvrage paru en 1996 chez Payot. Il traite du massacre des insurgés parisiens en juin 1848, en se fondant sur les textes de contemporains - entre autres, Baudelaire, Flaubert, Heine, Herzen et Marx (absent dans l'édition originale). La thèse du livre, très originale, est que les journées de juin, « péché originel de la bourgeoisie » (J.P. Sartre) sont un événement refoulé, enseveli, non seulement dans l'historiographie, mais dans les textes littéraires, « oubliées, ignorées, arrachées à leur contexte, faussement interprétées ». Les deux victimes littéraires les plus éminentes du refoulement de Juin, écrit Oehler, sont en même temps les figures les plus emblématiques de la modernité littéraire : Baudelaire, considéré aujourd'hui comme le fondateur de la poésie moderne, et Flaubert comme celui du roman moderne importance. Alors que Le Cygne de Baudelaire, comme l'Éducation sentimentale, sont des éclairages évidents de cet événement. Outre ces figures littéraires illustres, le livre montre la lecture des événements de Juin par des personnages aussi divers qu'Hippolyte Castille et Alphonse Toussenel, l'émigré russe Alexandre Herzen, l'allemand de Paris que fut Heinrich Heine, et le jeune Karl Marx qui envoie à la Nouvelle Gazette rhénane un article retentissant sur « La Révolution de Juin ». Oehler montre comment l'intensité du débat littéraire sur le traumatisme de Juin n'a cessé de croître entre 1848 et 1871 à mesure que les événements s'éloignaient, alors même que le débat politique, lui, s'estompait au contraire avec le souvenir.

Une rencontre, organisée avec le soutien du Centre de recherches historiques (CNRS-EHESS), des éditions La Fabrique et de la Société d'histoire de la Révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle, réunira, en présence de l'auteur, Thomas Bouchet (Université de Bourgogne-Centre Georges Chevrier), Alexandre Frondizi (Sciences Po-CHSP), Emmanuel Fureix (Université Paris Est-Créteil-CRHEC), Maurizio Gribaudi (EHESS-CRH), Louis Hincker (Université de Valenciennes-CALHISTE), Judith Lyon-Caen (EHESS-CRH).

 

Lieu

EHESS (Salle 13)
105, boulevard Raspail
75006 Paris

Les nouvelles données sérielles dans les études environnementales

Les nouvelles données sérielles dans les études environnementales

Jeudi 11 mai de 9h-13h - Demi-journée d'étude

Présentation

Dans le cadre du séminaire Histoire, sources et récits historiques dans les études environnementales, cette deuxième matinée interrogera ce que les nouvelles données environnementales font à l’histoire et vice-versa. Des masses de données « historiques » submergent les études environnementales : produites par les sciences du système terre, ces mégadonnées, souvent caractérisées par leur aspect planétaire, entendent donner à voir des évolutions de longue durée. Elles interpellent les sciences humaines et sociales à la fois dans leurs méthodes de constitution et dans leurs usages.

Plusieurs questions s’entrecroisent ici : l’interdisciplinarité, puisque c’est la plupart du temps sur la base d’une coopération entre chercheurs des sciences humaines et chercheurs des sciences du système terre que des corpus sont constitués ; le problème de la construction en histoire de séries à partir de données sur le monde naturel produites à des fins autres que l’analyse historique. Est-il possible de constituer ces données en corpus historiques pertinents pour les recherches en sciences humaines ? De quelles opérations d’agrégation ou de modélisation ces données sont-elles issues ?

Dans les années 1980, la critique de l’usage des sources sérielles en histoire sociale avait notamment posé la question des catégories et de leur anachronisme, mais aussi celle d’une unité supposée des phénomènes sociaux observés. Dans quelle mesure les agrégations, sur lesquelles ces corpus reposent, sont-elles solidaires d’une certaine unité environnementale supposée ? Ces corpus peuvent-ils renouveler l’écriture historique et de quelles manières ? Dans quelle mesure viennent-ils en appui à des récits englobants ou permettent-ils au contraire de les complexifier ? A quelles conditions peuvent-ils éclairer la complexité des temporalités environnementales ?

Programme :

  • Laurence Lestel (METIS UPMC)
    Données sérielles et trajectoires environnementales

  • Emmanuel Garnier (Laboratoire Chrono-Environnement CNRS-UFC)
    Archives historiques et reconstruction des extrêmes et des fluctuations climatiques (XVIe-XXe siècles)

  • Thomas Le Roux (CRH EHESS-CNRS-PSL)
    Appréhender l’économie française en grandeurs physiques depuis 1827

Discussion générale introduite par Valérie Masson-Delmotte (CEA (IPSL/LSCE) et GIEC) et Fabien Locher (CRH EHESS-CNRS-PSL)

Discussion générale introduite par Valérie Masson-Delmotte (CEA (IPSL/LSCE) et GIEC) et Fabien Locher (CRH EHESS-CNRS-PSL).

 

Lieu

Maison des Océans
195, rue Saint-Jacques
75005 Paris

Judaïsme(s) : Genre et religion (Clio. Femmes, genre, histoire)

Judaïsme(s) : Genre et religion (Clio. Femmes, genre, histoire)

Mercredi 3 mai de 16h-19h - Présentation de numéro de revue

Présentation

La « tradition religieuse juive » assigne aux femmes et aux hommes des rôles, des obligations et des droits tout à fait différents. Non seulement les Écritures et leurs interprétations, les gestes quotidiens et les rituels festifs, mais encore les coutumes et le droit rabbinique (halakha) se conjuguent pour proposer des règles, des conceptions et des représentations des relations entre les sexes. Mais cette tradition s’est aussi épanouie dans des contextes historiques multiples, laissant place à des évolutions, des influences et des contestations : c’est cette diversité des « arrangements de genre » au sein du judaïsme que le numéro 44/2016 de Clio explore. A l’occasion de sa sortie, une rencontre-débat, animée par Sylvie Steinberg (EHESS-CRH), réunira les auteur.e.s du numéro ainsi que Patrick Farges (Université Paris 3/CEREG), Natalia Muchnik (EHESS-CRH) et Sophie Nordmann (EPHE-GSRL).

Entrée libre

 

Lieu

EHESS (Amphithéâtre François Furet)
105, boulevard Raspail
75006 Paris

L’histoire au service d’un État-nation depuis 1925

L’histoire au service d’un État-nation depuis 1925

Mardi 9 mai de 19h30-21h - Conférences

Présentation

La fondation en 1925 de l'Université Hébraïque de Jérusalem ouvre à un nouveau paradigme dans l’historiographie. Devenue un centre majeur pour les études juives (avec Gershom Scholem, Yitzhak Baer, Yosef Klausner ou Yehezkel Kaufmann ), elle a été le lieu d'une relecture sioniste de l'histoire des Juifs. Lors de cette séance du cycle De l'histoire juive à l'histoire des Juifs, interviendront  Maxence Klein - Doctorant en co-tutelle à l'EHESS et à l'UNIL. Ses travaux de recherches, co-dirigés par Sylvie Anne Goldberg et Jacques Ehrenfreund, portent sur le sionisme de langue allemande du début du XXe siècle jusqu'aux années 1930. Et Jacques Ehrenfreund - Professeur à l’université de Lausanne où il est titulaire de la Chaire d’histoire des juifs et du judaïsme. Il s’intéresse à la question de la construction des groupes et des identités sociales à l’ère de la nationalisation des sociétés européennes et au rôle rempli par les héritages religieux dans ce cadre.

En savoir plus

Lieu

Musée d'art et d'histoire du judaïsme
Hôtel de Saint-Aignan
71, rue du Temple
75003 Paris
 

La Visual History Archive, retours d’expériences de recherche

La Visual History Archive, retours d’expériences de recherche

Appel à communications - Date limite le 9 mai 2017

Présentation

American University of Paris, 26 et 27 octobre 2017

Initiée par le réalisateur américain Steven Spielberg en 1994, la Visual History Archive (VHA) est une collection de témoignages vidéo enregistrés dans le but de préserver un grand nombre de paroles, visages, gestes et documents de rescapés de génocides et autres crimes de masse. Les témoignages de rescapés de la Shoah (51 333 à ce jour), recueillis à travers le monde dans 28 langues différentes, constituent l’essentiel de la collection. S’y ajoutent les récits d’autres victimes des nazis (Tsiganes, victimes de la politique eugéniste du Reich, homosexuels…), de témoins des persécutions durant la Seconde Guerre mondiale (libérateurs des camps, participants aux procès d’après-guerre…) ainsi que de survivants et témoins d’autres crimes de masse : le génocide des Tutsi du Rwanda (1994), le génocide des Arméniens (1915-1923), les massacres de Nankin (1937), ceux perpétués au Cambodge par les Khmers rouges (1975-1979) ou ceux visant les Mayas au Guatemala (1978-1996).
À l’University of Southern California (USC) de Los Angeles depuis 2006, la VHA a fait l’objet d’une numérisation et d’une indexation à la minute (plus de 62 000 mots-clés) et se trouve depuis 2014 valorisée par le Center for Advanced Genocide Research. L’intégralité des témoignages est aujourd’hui accessible dans 66 universités ou bibliothèques de 14 pays différents. En France, la collection est consultable à Paris au George and Irina Schaeffer Center for the Study of Genocide, Human Rights and Conflict Prevention de l’American University of Paris ainsi qu’à l’École normale supérieure de Lyon et les témoignages francophones sont également disponibles au Mémorial de la Shoah.

La VHA s’adresse plus que jamais aux chercheurs, qu’ils travaillent sur la Seconde Guerre mondiale et la Shoah ou sur les autres crimes de masse qui, depuis quelques années, complètent la collection. Ce sont désormais plus de 54 000 témoignages vidéo qui se trouvent régulièrement utilisés par des chercheurs de nombreuses disciplines : historiens, sociologues, anthropologues, géographes, juristes, chercheurs en psychologie, en littérature… Face à cet ensemble unique de témoignages, initié dans le cadre d’un projet à visée mémorielle, morale et pédagogique puis orienté progressivement vers le monde académique, les chercheurs adoptent différentes attitudes, en fonction de leur discipline, sujet de recherche, formation et environnement intellectuel : de l’enthousiasme au scepticisme, de l’analyse critique de cette source à la reconnaissance de sa valeur.

L’objectif de cette journée d’étude est de rassembler une dizaine de chercheurs de différentes disciplines ayant fait usage de la VHA. Sont les bienvenus les chercheurs ayant centré leurs travaux sur l’analyse de la VHA en tant que corpus ou événement mémoriel comme ceux pour lesquels il s’agit d’une source, principale ou secondaire, pour leurs travaux portant soit sur la violence et les génocides, soit sur d’autres sujets d’études sociales, politiques, juridiques ou culturelles.
En s’appuyant sur des travaux réalisés et des expériences de recherche, il s’agira de croiser les regards sur les apports et les limites de cette collection de témoignages. Mettre en perspective la VHA avec d’autres témoignages (écrits, audio ou vidéo), questionner sa valeur parmi d’autres types de sources, ouvrir une discussion sur les difficultés méthodologiques rencontrées par ses utilisateurs et envisager de nouveaux usages de la collection seront les principaux points abordés au cours de ces deux journées.

La rencontre sera ouverte et clôturée par les interventions de Stephen D. Smith, directeur exécutif de l’USC Shoah Foundation, qui présentera l’historique et les usages actuels de la VHA, de Christopher Browning, professeur émérite d’histoire à l’University of North Carolina, Jeffrey Shandler, professeur d’études juives à Rutgers University, et Annette Wieviorka, directrice de recherche émérite au CNRS, lesquels exposeront leurs propres recherches autour de la VHA.

Comité scientifique : Brian Schiff (AUP), Philip Golub (AUP), Susan Perry (AUP), Annette Wieviorka (CNRS-IRICE), Claire Zalc (CNRS-IHMC)
Comité d’organisation : Emmanuel Debono (ENS de Lyon), Constance Pâris de Bollardière (AUP)
Organisation : George and Irina Schaeffer Center for the Study of Genocide, Human Rights and Conflict Prevention, American University of Paris ; USC Shoah Foundation (France)

Modalités de soumission et calendrier

Les échanges se tiendront principalement en français mais quelques contributions en anglais peuvent également être acceptées. Les participants potentiels sont invités à envoyer un résumé de 500 mots avec un court CV aux organisateurs avant le 9 mai 2017. Une réponse leur sera donnée début juin 2017.
Les demandes d’aide aux frais de déplacement et de résidence seront examinées pour les chercheurs ne résidant pas en région parisienne.

Contact :
Brian Schiff : bschiff@aup.edu
Emmanuel Debono : emmanuel.debono@ens-lyon.fr
Constance Pâris de Bollardière : cparisdebollardiere@aup.edu

De la philanthropie à la protection sociale en Europe centrale et du sud-est. Expériences impériales au tournant du 20e siècle

De la philanthropie à la protection sociale en Europe centrale et du sud-est. Expériences impériales au tournant du 20e siècle

Vendredi 12 mai de 15h-19h - Mini atelier Tepsis

Présentation

La 4e et dernière session du cycle des mini ateliers du Labex Tepsis De la philanthropie à la protection sociale en Europe centrale et du sud-est, porté par Morgane Labbé (ESOPP) et co-organisé avec Fabio Giomi (CETOBAC)  sera consacrée à la question des migrations et de la protection sociale : quel welfare pour les émigrants ?Quelle protection sociale existait-il pour les migrants, quelles formes prirent les organisations philanthropiques envers les populations migrantes et les communautés dispersées par les migrations ? Comment des institutions liant la protection à l’appartenance à un territoire (municipalité, État provincial, etc.) s’adaptèrent-elles à des populations mobiles ? Cette session s’interrogera ainsi aux formes transnationales de la philanthropie et de la protection sociale.

 

  • Andrea KOMLOSY (Université de Vienne)
    Entre contrôle et protection sociale : Les migrants face aux contraintes de domiciliation des institutions de l’assistance publique dans la Monarchie habsbourgeoise (XIXe siècle)

  • Andreas GUIDI (EHESS-CETOBAC, Paris / Université d'Humboldt, Berlin)
    Subsidies, Subjectivities, and Subalternities : Welfare Practices in Flux from Ottoman to Italian Rule in Rhodes

  • Barbara LAMBAUER (SIRICE, Paris)
    Protéger et contrôler l'émigration juive de l'Est. Alliances occidentales, réponses orientales

  • Claire MORELON (Université d'Oxford)
    Les réfugiés à Prague pendant la Première guerre mondiale

 

Lieu

EHESS (Salle 5)
105, boulevard Raspail
75006 Paris

 

Les Allemands à Venise (1380-1520). Autour de Philippe Braunstein

Les Allemands à Venise (1380-1520). Autour de Philippe Braunstein

Mardi 10 janvier de 14h30-19h - Journée du CRH

Présentation

Cité italienne, byzantine, métropole coloniale, Venise fut l’une des villes les plus ouvertes de l’Europe médiévale. A son apogée, elle fut entre autres choses une ville allemande. Fruit d’une enquête longue et patiente, le livre de Philippe Braunstein met en lumière cette facette méconnue et essentielle de l’histoire vénitienne. Autour du Fondaco dei Tedeschi, centre des relations avec le monde germanique, s’activent marchands, tisserands, orfèvres, boulangers et imprimeurs, observés à travers leurs réseaux d’immigration, leurs familles, leurs institutions et leurs contributions au dynamisme vénitien. À la fois portrait de groupe et tableau intimiste d’une communauté soucieuse d’intégration, le livre donne à voir les dynamiques à l’œuvre dans la croissance de l’une des métropoles européennes. Mathieu Arnoux (CRH), Pierre Monnet (CRH) et Giuliano Milani (Università di Roma-La Sapienza) débattront autour de l’ouvrage en présence de l'auteur Philippe Braunstein.

 

Programme

 

Lieu

EHESS (Salle A et B du Conseil)
190, avenue de France
75013 Paris


Document(s) à télécharger

Autour d'Alain Dewerpe

Autour d'Alain Dewerpe

Lundi 30 janvier de 9h-18h - Journée du CRH

Présentation

Alain Dewerpe (1952-2015) est l’auteur d’une œuvre importante et diverse. Menés dans le cadre de sa direction d’études à l’EHESS depuis 1991, ses travaux sur la protoindustrialisation,  puis sur le monde des usines aux 19e et 20 siècles, sur les techniques, sur l’organisation du travail et les espaces dans lesquels elle s’est inscrite,  sont devenus classiques. Il n’a cessé de s’y consacrer, seul, avec les étudiants qu’il a formés et dans le programme de travail collectif auquel il a activement  participé avec des historiens et des économistes au sein de l’Atelier Simiand . Le grand livre qu’il a longuement préparé sur l’entreprise italienne Ansaldo et qui était presque achevé à sa mort sera bientôt publié. Mais A. Dewerpe s’est aussi fait connaître par trois grands ouvrages qui relevaient de ce qu’il concevait comme une anthropologie de l’Etat : Un Tour de France royal. Le voyage de Charles IX (1564-1566),( avec D. Nordman et J. Boutier,1984), Espion. Une anthropologie historique du secret d’Etat contemporain (1994) et Charonne, 8 février 1962. Anthropologie historique d’un massacre d’Etat (2006), sans doute son livre le plus connu.

Alain Dewerpe fut un grand historien et un enseignant convaincu. Il fut aussi pour beaucoup d’entre nous un compagnon de travail et un ami. A l’Ecole, dont il a dirigé pendant plusieurs années les Editions et à laquelle il était profondément attaché, il a beaucoup apporté. C’est à tous ces titres que le Centre de recherches historiques a décidé de lui rendre hommage de la manière dont nous voulons espérer qu’il l’aurait souhaitée, en réfléchissant sur son œuvre.


Organisateurs : Jacques Revel et Jean-Paul Zuñiga


Programme

 

Lieu

EHESS (Salles A et B du Conseil)
190, avenue de France
75013 Paris

Document(s) à télécharger

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Judaïsme(s) : Genre et religion

Rencontre - Mercredi 03 mai 2017 - 16:00La « tradition religieuse juive » assigne aux femmes et aux hommes des rôles, des obligations et des droits tout à fait différents. Non seulement les Écritures et leurs interprétations, les gestes quotidiens et les rituels festifs, mais encore les coutumes (...)(...)

Lire la suite

Autour de l'ouvrage de Dolf Oehler

Rencontre - Vendredi 19 mai 2017 - 14:00La thèse du livre de Dolf Oehler, d'abord publié chez Payot en 1996, est que les journées de juin 1848, marquées par le massacre des insurgés, ont été un événement refoulé, enseveli, non seulement dans l'historiographie, mais dans les textes littéraires : (...)(...)

Lire la suite

Les nouvelles données sérielles sur la nature dans les études environnementales

Journée(s) d'étude - Jeudi 11 mai 2017 - 09:00Dans le cadre du séminaire d'Alice Ingold et Marc Elie, Histoire, sources et récits historiques dans les études environnementales, cette deuxième matinée interrogera ce que les nouvelles données environnementales font à l’histoire et vice-versa. Des (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH UMR 8558

EHESS

190-198 avenue de France
75013 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Dernière modification :
26/04/2017