Actualités

Les Lundis du CRH - Constructions identitaires : le cas des marranes

Les Lundis du CRH - Constructions identitaires : le cas des marranes

3 mars de 15h-18h

Natalia Muchnilk

A l'occasion de la parution de
De paroles et de gestes. Constructions marranes en terre d'Inquisition (2014)

Cet ouvrage n’est ni une fresque sur l’héroïsme des crypto-judaïsants ibériques face à l’Inquisition, ni un essai sur la modernité du marrane, précurseur d’une conception laïque du religieux. Il traite moins d’une spécificité marrane que des discours et des pratiques par lesquels une identité se constitue. C’est la parole, abondante, des acteurs pour se définir qui est analysée. Si la répression et le secret sont fondamentaux pour assurer la cohésion sociale, la culture de la mobilité, les mythes de l’origine, les codes et les signes d’appartenance le sont tout autant. Loin d’être déchirés entre une existence sociale catholique et une intériorité judaïsante, les marranes disposent en fait de plusieurs identités potentielles qu’ils alternent selon les situations et les interlocuteurs.

Débat sous la direction de Sylvain Piron (CRH-EHESS)

Discutants

  • Jean-Paul Zuniga (CRH-EHESS)

  • Christophe Duhamelle (CRH-EHESS)

  • Dominique Schnapper (Cespra-EHESS)

Lieu :

EHESS-Bât. Le France
Salle Jean-Pierre Vernant (8e étage)
190-198 av.  de France
75013 Paris

Les Lundis du CRH (2 décembre de 15h-18h)

Les Lundis du CRH (2 décembre de 15h-18h)

Une histoire critique des campagnes européennes

Gérard Béaur

A l'occasion de la parution de Property Rights, Land Markets and Economic Growth in the European Countryside (Thirteenth-Twentieth Centuries), Gérard Béaur, Phillipp R. Schofield, Jean-Michel Chevet, María Teresa Pérez Picazo (ed.), (Brepols)

Sous la présidence de Fabrice Boudjaaba (CRH,  EHESS-CNRS) interviendront Pablo Luna, Étienne Hubert,  Alessandro Stanziani (CRH,  EHESS-CNRS), et Michela Barbot (IDHE, ENS Cachan)

Lieu :
EHESS- Le France
salle Jean-Pierre Vernant, 8e étage
190-198 av.  de France, 75013 Paris

Les Lundis du CRH (4 novembre de 15h-18h)

Les Lundis du CRH (4 novembre de 15h-18h)

Quelle liberté pour quelle histoire ?

Marc Olivier Baruch

à l'occasion de la parution de
Des lois indignes ? Les historiens, la politique et le droit (Tallandier)
 

Débat sous la présidence de Florent Brayard, directeur de recherches (CRH,  EHESS-CNRS)
avec :

Sabina Loriga, directrice d'études (CRH, EHESS-CNRS)
Michel Troper, professeur émérite (université de Paris X)
Pieter Lagrou, professeur (université libre de Bruxelles) 

 

Le France
Salle Jean-Pierre Vernant (8e étage)
190-198 avenue de France, 75013 Paris

Les Lundis du CRH - Le voeu religieux, entre liberté et institution

Les Lundis du CRH - Le voeu religieux, entre liberté et institution

Lundi 7 avril de 15h-18h, Séminaire

Alain Boureau

Engagement volontaire personnel pris face à Dieu, le voeu religieux est en même l'instrument d'une construction institutionnelle qui constitue les clercs réguliers en une classe distincte au sein de l'Eglise. Le dernier livre d'Alain Boureau, Le désir dicté. Histoire du voeu religieux dans l'Occident médiéval (2014), explore cette tension en suivant les débats que suscitent le voeu de croisade et les voeux monastiques du XIe au XIVe siècle.

Emanuele Coccia (CENJ, EHESS),
Catherine Darbo-Peschanski (MFO, CNRS),
Pierre-Antoine Fabre (CRH, EHESS)

interviendront pour discuter cet ouvrage novateur et le situer dans une perspective comparatiste.

 

Lieu :
EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

Les Lundis du CRH - 6 janvier

Les Lundis du CRH - 6 janvier

François Hartog, Croire en l'histoire

6 janvier de 15h-18h

Longue est la réflexion de François Hartog sur le temps et sur l'histoire. Son dernier ouvrage est assurément la poursuite de ce cheminement, mais également un plaidoyer : Croire en l'histoire. Croire en l'histoire? Quand la mémoire s'est imposée partout? Quand l'historien est devenu prisonnier du présent ? Ce sont toutes ces questions que nous essaierons d'aborder, avec François Hartog, dans ce lundi du CRH sous la présidence de Florent Brayard, ainsi que :

  • Roger Chartier (Collège de France-CRH)

  • Jean-Marie Schaeffer (CRAL-EHESS)

  • Etienne Anheim (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines)

 

Lieu :

EHESS-Le France
salle Jean-Pierre Vernant (8e étage)
190-198, avenue de France
75244 Paris cedex 13

Les Lundis du CRH - L'image et le sacré, du monde roman à l'âge baroque

Les Lundis du CRH - L'image et le sacré, du monde roman à l'âge baroque

3 février de 15h-18h

La question des images préoccupe les historiens depuis bien longtemps. Ce n'est pas une raison pour ne pas l'interroger encore. Ce sera le cas lors du prochain Lundi du CRH, à l'occasion de la parution de l'ouvrage collectif dirigé par Jérôme Baschet, Jean-Claude Bonne, Pierre-Olivier Dittmar, Le Monde roman par-delà le Bien et le Mal – Une iconographie du lieu sacré, et et du livre de Pierre Antoine Fabre, Décréter l'image. La XXVe Session du Concile de Trente. Ces deux contributions nouvelles à un débat ancien seront discutées entre autres par Giovanni Careri (EHESS, CRAL), Dominique Iogna-Prat (EHESS, CEIFR) et Brigitte Derlon (LAS-EHESS).

Les lundis du CRH - Histoire religieuse : bilans et enjeux Le catholicisme entre XVIe et XVIIIe siècles

Les lundis du CRH - Histoire religieuse : bilans et enjeux Le catholicisme entre XVIe et XVIIIe siècles

Lundi 5 de 16h-18h30, Séminaire

Dominique Julia
A l'occasion de la parution de Réforme catholique, religion des prêtres et « foi des simples » (2014), de Dominique Julia
 
Entrecroisant bilans historiographiques et études de cas, le nouveau livre de Dominique Julia, explore les transformations du catholicisme entre XVIe et XVIIIe siècles, tout en observant les déplacements qui se sont opérés dans le domaine de l’histoire religieuse.
 
Débat animé par Sylvain Piron (CRH, EHESS)
avec Robert Descimon (CRH, EHESS), Jean-Pascal Gay (Université de Strasbourg) et Nicolas Lyon-Caen (CNRS)
 
 
Lieu :
EHESS
(Salle Jean-Pierre Vernant)
190-198 av.  de France
75013 Paris
Nancy L. Green - Des Américains à Paris

Nancy L. Green - Des Américains à Paris

3 novembre de 15h-18h, Le Lundi du CRH

Le premier Lundi du CRH de la nouvelle année sera consacré au nouveau livre de Nancy L. Green, Des Américains de Paris. Hommes d’affaires, comtesses et jeunes oisifs, 1880-1941. Il sera l'occasion d'un débat dirigé par Fabrice Boudjaaba qui rassemblera autour de l'auteur Annick Foucrier (CRHNA-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Romain Huret (CENA-EHESS) et Yves Cohen (CRH-EHESS).

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

L'invention de la célébrité 1750-1850 d'Antoine Lilti

L'invention de la célébrité 1750-1850 d'Antoine Lilti

Lundi 1er décembre de 15h-18h, Séance exceptionnelle de séminaire

Le livre d'Antoine Lilti, L'invention de la célébrité 1750-1850, paru en septembre 2014, sera l'occasion d'un nouveau Lundi du CRH, débat en présence de l'auteur avec les interventions de Roger Chartier (Collège de France), d'Anne Simonin (Maison Française d’Oxford-CNRS), de Jacques Revel (CRH) et sous la présidence de Florent Brayard

Lieu

EHESS
Salle 1
190, avenue de France
75013 Paris

Les Lundis du CRH - Un siècle d'historiennes. Un regard pluridisciplinaire

Les Lundis du CRH - Un siècle d'historiennes. Un regard pluridisciplinaire

Lundi 5 janvier de 15h-18h, Séminaire exceptionnel

Un siècle d’historiennes, sous la direction d’André Burguière et Bernard Vincent, se donne pour objectif de mettre en lumière l’apport décisif des femmes à l’écriture de l’histoire au cours du XXe siècle. Il fera l’objet d’un débat sous la direction de Jean-Paul Zuniga et en présence des auteurs, qui rassemblera Christiane Klapisch-Zuber (CRH), Alban Bensa et Marc Bessin (IRIS, EHESS). Ce sera en particulier l’occasion de s’interroger sur l’ouverture des autres sciences sociales à la féminisation de leur discipline.

Lieu :

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

Les rythmes au Moyen Âge

Les rythmes au Moyen Âge

Lundi 28 novembre de 15h-18h - Les Lundis du CRH

Présentation

Les raisons de l’ordre social et de la domination se cachent bien souvent dans les lieux, les objets, le langage, les modes de vie ou les gestes. Les rythmes sociaux en sont un exemple, qui concerne l’ensemble des sphères de la société et des activités sociales et individuelles. Philosophes, sociologues, anthropologues, musicologues s'interrogent depuis deux siècles sur les rythmes sociaux. Pourtant, il n'existe pas à ce jour une histoire des rythmes confrontant notre monde moderne, où les rythmes sont partout, à la civilisation holiste de l'Europe médiévale. Pour celle-ci, la notion de rythme paraît ne concerner que la musique, la poésie et la danse, mais elle entre en fait en résonance avec la totalité de la Création, que Dieu aurait façonnée en six jours. C'est à ce rythme fondateur que ce livre emprunte sa propre scansion, en explorant successivement les significations du rhythmus médiéval, les rythmes du corps et du monde, ceux du temps, de l'espace et du récit, avant de s'interroger sur la fonction des rythmes dans le changement social et la marche de l'histoire. Olivier Cullin (Université F. Rabelais, Tours), Catarina Guenzi (EHESS-CEIAS) et RonNaiweld (CNRS-CRH) débattront autour de cet ouvrage.

 

Lieu

EHESS (Salle Jean-Pierre Vernant)
190, avenue de France
75013 Paris

Les lundis du CRH. Paris, ville ouvrière. Une histoire occultée

Les lundis du CRH. Paris, ville ouvrière. Une histoire occultée

Lundi 2 février de 15h-18h - Séminaire exceptionnel

Avec Paris ville ouvrière, une histoire occultée 1789-1848, Maurizio Gribaudi fait la démonstration que l'image d'une capitale de la modernité, focalisée sur sa périphérie bourgeoise, répond bien dans le cadre parisien à une construction sociale, dont la vision d'un centre populaire et archaïque est le corollaire direct. Sa thèse fera l’objet d’un débat sous la direction de Mathieu Marraud, en présence de l'auteur et des discutants Judith Lyon-Caen (CRH-EHESS), Alain Cottereau (CEMS-EHESS) et Gilles Postel-Vinay (INRA/EHESS), qui reviendront sur ce modèle d'une démocratie locale portée par les quartiers historiques et les formes de production économique qu'ils continuent d'abriter.

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190,a venue de France
75013 Paris

Les lundis du CRH - Richelieu et l'écriture du pouvoir. Autour de la Journée des Dupes

Les lundis du CRH - Richelieu et l'écriture du pouvoir. Autour de la Journée des Dupes

Lundi 2 mars de 15h-18h - Séminaire exceptionnel

Présentation

Dans son nouveau livre, Christian Jouhaud s’est penché sur la fabrique discursive de la fameuse « journée des Dupes » qui avait vu le cardinal de Richelieu passer de la disgrâce au triomphe. Retraçant l’histoire du pouvoir politique à travers les traces écrites qui disent l’action du pouvoir, il cherche à rendre intelligible le « coup textuel » qui rend possible et accompagne le « coup politique ». Nous discuterons ses propositions lors d’un nouveau Lundi du CRH présidé par Jean-Paul Zuniga et réunissant, en présence de l’auteur, Robert Descimon (historien), Patrick Goujon (théologien) et Jean-Bernard Ouédraogo (sociologue).

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de FRance
75013 Paris

La culture de l'imago au Moyen Âge. Images textuelles, mentales, figurées

La culture de l'imago au Moyen Âge. Images textuelles, mentales, figurées

Lundi 4 mai de 15h-18h - Séminaire exceptionnel

Présentation

Autour de la parution Les images dans l'Occident médiéval sous la direction de Jérôme Baschet et Pierre-Olivier Dittmar et Alphabetum narrationum sous la direction d'Elise Brilli avec la collaboration de Jacques Berlioz et Marie Anne Polo de Beaulieu, débattront en présence des auteurs, sous la présidence de Mathieu Marraud , Giovanni Careri (EHESS-CEHTA), Sylvain Piron (EHESS-CRH) et Daniel Russo (ARTHEIS, Dijon)

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant (8e étage)
190, avenue de France
75013 Paris

Autour des livres d'Alessandro Stanziani. Le travail contraint aux 18e et 19e siècles (Europe, Russie, Océan indien)

Autour des livres d'Alessandro Stanziani. Le travail contraint aux 18e et 19e siècles (Europe, Russie, Océan indien)

Lundi 2 novembre de 15h-18h - Les Lundis du CRH

Présentation

En présence de l'auteur et sous la présidence de Florent Brayard, Jeremy Adelman (Princeton University), Antonio de  Almeida Mendes (Université de Nantes), et Philippe Minard (EHESS-CRH) interviendront autour des deux derniers ouvrages d'Alessandro Stanziani, Bondage. Labor and rights from the sixteenth to the early twentieth centuries et Sailors, Slaves, and Immigrants. Bondage in the Indian Ocean World (1750-1914)

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris
 

Roger Chartier : La main de l'auteur et l'esprit de l'imprimeur

Roger Chartier : La main de l'auteur et l'esprit de l'imprimeur

Lundi 7 décembre de 15h-18h - Les lundis du CRH

Présentation

Avec ce nouveau recueil d’articles, Roger Chartier étudie la complexité de la notion d’auteur dans l’Europe de la première modernité. La Main de l’auteur et l’Esprit de l’imprimeur revient ainsi sur la fabrique des livres, de leur rédaction à leur impression. Roger Chartier y montre que si les auteurs font largement appel à des citations et à des emprunts très libres, les imprimeurs quant à eux, maîtres de la mise en page et de la ponctuation, peuvent également intervenir en profondeur dans le sens d’un texte. Lire Cervantès ou Shakespeare, c’est par conséquent se confronter à une sédimentation d’intervenants multiples. Qu’il s’agisse de la notion de propriété intellectuelle, ou de celle de la matérialité du livre, Roger Chartier ouvre ainsi un dialogue passionnant avec des problèmes contemporains. Sous la présidence de Florent Brayard, Patrick Boucheron (Université Paris I-Panthéon-Sorbonne), Daniel Fabre (EHESS-LAHIC) et Christian Jouhaud (EHESS-CRH) animeront le prochain Lundi du CRH autour des questions soulevées par ce livre en présence de l’auteur.

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

Enric Porqueres i Géné : Individu, personne et parent en Europe

Enric Porqueres i Géné : Individu, personne et parent en Europe

Lundi 15 février de 15h-18h - Les Lundis du CRH

Présentation

Sous la présidence de Jean-Paul Zúñiga, Anne Cadoret (CNRS), Sylvie Steinberg (EHESS-CRH) et Irène Théry (EHESS-Centre Norbert Elias) débattront autour de l'ouvrage d'Enric Porqueres i Géné, Individu, personne et parenté en Europe.

Ce livre revisite l’idée selon laquelle la notion de personne serait un produit de « l’exceptionnalité » de la modernité occidentale. Se fondant sur les débats des quarante dernières années sur la nature de la parenté, il propose de se détacher de la grille généalogique et souligne, par le biais des discours vernaculaires de la parenté occidentale, les ancrages corporels et métaphysiques recouverts par cette notion. Ceux-ci fournissent un cadre de sens aussi bien aux situations pré modernes, marquées par l’emprise des représentations chrétiennes sur le droit matrimonial, qu’aux débats contemporains entourant le don de gamètes. Dans les deux cas, la centralité de l’individu est manifeste et de puissants discours identitaires s’articulent autour du corps.

En savoir plus sur l'ouvrage

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

Christiane Klapisch-Zuber. Le voleur de Paradis : le bon larron dans l'art et la société (XIVe-XVIe siècle)

Christiane Klapisch-Zuber. Le voleur de Paradis : le bon larron dans l'art et la société (XIVe-XVIe siècle)

Lundi 7 mars de 15h-18h - Les lundis du CRH

Le dernier ouvrage de Christiane Klapisch, Le voleur de Paradis. Le bon larron dans l'art et la société (XIVe-XVIe siècles), est une leçon d'anthropologie historique et religieuse qui, à partir d'une lecture iconographique, revient sur les fondements de la doctrine du châtiment, du salut, et sur ses évolution au cours du bas Moyen-Âge. Entrée par laquelle le livre interroge les pratiques cultuelles et pédagogiques entourant la formation des images, la symbolique est au cœur de la démonstration. Elle interroge les significations sensibles qu'une figure sainte donnait de l'expérience chrétienne à chacun. La séance comprendra les présentations de l'auteur, de Giordana Charuty (EPHE), Pierre-Olivier Dittmar (EHESS), Yves Hersant (EHESS), sous la conduite de Mathieu Marraud.

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

Autour du livre d'Isabelle Backouche, Paris transformé. Le Marais, 1900-1980

Autour du livre d'Isabelle Backouche, Paris transformé. Le Marais, 1900-1980

Lundi 2 mai de 15h-18h - Le Lundi du CRH

Présentation

Isabelle Backouche revient, dans son dernier livre, sur la construction de la ville à travers ses politiques d'aménagement public au XXe siècle. A partir d'un secteur du Marais, elle montre la manière dont les critères se heurtent à travers la période et les différents intervenants, et la manière dont des thèmes courants tels l'insalubrité, la modernisation, le ghetto, la patrimonialisation, sont de puissantes constructions sociales en conflit, selon les conjonctures politiques et les rapports de force que celles-ci produisent. La ville est alors un perpétuel enjeu d'assignation, aux conséquences matérielles et humaines souvent irréversibles.

Viendront discuter avec l'auteur François Chaslin (critique d'architecture), Laurent Joly (CRH) et Sylvain Laurens (Centre Georg Simmel). Le débat sera animé par Mathieu Marraud.

 

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

Autour de l'ouvrage de Béatrice Delaurenti La contagion des émotions Compassio, une énigme médiévale

Autour de l'ouvrage de Béatrice Delaurenti La contagion des émotions Compassio, une énigme médiévale

Lundi 6 juin de 15h-18h - Le lundi du CRH

Présentation

Bâiller fait bâiller, pleurer fait pleurer, apercevoir une personne qui mange fait saliver : le livre de Béatrice Delaurenti, La contagion des émotions. Compassio, une énigme médiévale, Paris, « Classique Garnier », 2016, s’intéresse à la façon dont les expressions corporelles et psychologiques se conjuguent au Moyen Âge, à partir de l’analyse de la notion de compassion, propre à cette période, qui désigne les effets de contamination des mouvements émotionnels. A travers la trajectoire d’un mot et de ce qu’il révèle de cette société, l’enquête éclaire alors la culture savante des derniers siècles du Moyen Âge, attentive à intégrer l’être humain dans un univers qui le dépasse et l’englobe.

La séance, animée par Fanny Cosandey, comprendra une présentation de l’auteur et les interventions d’Alain Boureau (CRH-EHESS),  Gérard Jorland (CRH-CNRS) et Nicolas Weill-Parot (CRHEC, Paris-Est Créteil Val de Marne).

Lieu

EHESS
Salle Jean-Pierre Vernant
190, avenue de France
75013 Paris

Autour de l'ouvrage de Fanny Cosandey, Le rang. Préséances et hiérarchies dans la France d’Ancien Régime

Autour de l'ouvrage de Fanny Cosandey, Le rang. Préséances et hiérarchies dans la France d’Ancien Régime

Lundi 27 mars de 15h-18h - Les Lundis du CRH

Présentation

A partir d'une interrogation profondément transdisciplinaire, le livre de Fanny Cosandey questionne les hiérarchies d'Ancien Régime, leurs structures, depuis les manifestations mêmes du désordre. L'anthropologie et la sociologie y secondent une approche historienne des conflits de préséance dans le cérémonial royal, en tant que révélateurs des enjeux sociaux pour chacun des acteurs en présence, et des règles qui président alors à l'organisation politique de la société. Ce lundi du CRH sera l'occasion d'en discuter la méthode, innovante dans l'usage des sources, ainsi que les propositions fortes sur les évolutions du pouvoir monarchique au long des XVIe et XVIIe siècles.

 

Lieu

EHESS (Salle Jean-Pierre Vernant)
190, avenue de FRance
75013 Paris

Autour de l'ouvrage d'Alain Boureau, L'errance des normes. Éléments d'éthique scolastique (1220-1320) [La Raison scolastique IV]

Autour de l'ouvrage d'Alain Boureau, L'errance des normes. Éléments d'éthique scolastique (1220-1320) [La Raison scolastique IV]

Lundi 24 avril de 15h-18h - Les Lundis du CRH

Présentation

Ce Lundi du CRH animé par Fanny Cosandey, avec la participation de Sylvie Anne Goldberg (CRH), Rainer Maria Kiesow (EHESS, Centre Georg Simmel) et Christophe Grellard (EPHE), sera consacré à l'ouvrage L'errance des normes. Éléments d'éthique scolastique (1220-1320) [La Raison scolastique IV], en présence de son auteur Alain Boureau.

Ce livre tente d'historiciser la notion de jugement moral, en partant de la pensée médiévale et scolastique du XIIIe siècle. Celle-ci, en quête d'une éthique spécifique et immanente, a travaillé à la délégation affectée à l’homme pour la production de normes morales. L’éthique de cette période tourne autour de la notion juridicomorale de responsabilité, qui demeure jusqu’à nos jours, et sans vraie résolution, une ligne de faîte de la vie éthique. Alain Boureau montre comment, par une orchestration cohérente de l’éthique, ces débats rencontrent des échos dans le monde contemporain occidental : le long cycle des jugements formels conduit à l’impératif catégorique (le Sollen) de Kant, et de là à une réaction intense où l’éthique avait à juger singulièrement les actes humains. À ce mouvement, il faut associer la période 1860-1960 (Renouvier, Nietzsche, Freud, Arendt), à laquelle succède un nouveau formalisme. Certes, le droit est revenu absorber la morale, notamment avec une nouvelle prégnance de la responsabilité, qui réduit les conduites humaines au risque de faute. Mais l’histoire montre que d’autres retours sont possibles.

 

Lieu

EHESS (Salle AS-1-24, sous-sol)
54, boulevard Raspail
75006 Paris

Quel patrimoine industriel pour la Première Guerre mondiale ?

Quel patrimoine industriel pour la Première Guerre mondiale ?

1 et 2 décembre - Journées d'étude

Présentation

Les commémorations du centenaire de la 1e Guerre mondiale ont largement mis en valeur son patrimoine mémoriel : cimetières, monuments aux morts ou champs de bataille. Étrangement, alors que l’industrie eut un rôle majeur, le patrimoine industriel est absent, frappé d’invisibilité. L’objectif de ces journées d'étude, organisées par l'association CILAC présidée Florence Hachez-Leroy (GrHEco) avec le soutien de Société d’Encouragement pour l’industrie nationale et de la Fondation EDF, est de dresser un état des lieux à l’échelle du territoire pour comprendre ce phénomène.
Le prix CILAC Jeune chercheur sera remis à la suite.

L'entrée est libre sur inscriptions à cilac@cilac.com

Programme

Lieu

Société d’Encouragement pour l’industrie nationale
Hôtel de l’Industrie
4, place Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris

Jouer entre Moyen Âge et Modernité

Jouer entre Moyen Âge et Modernité

17 et 18 novembre - Colloque international

Présentation

Des études récentes sur l’histoire de la "ludicità" dans l’espace européen ont montré dans quelle mesure ‘le jouer’ en tant qu’acte de parole et d’image représente un observatoire privilégiée permettant de s’interroger sur des questions primordiales dont la portée intellectuelle, politique et sociale a été largement sous-estimée par les historiens. Cette rencontre, organisée par la Fondazione Benetton Studi e Ricerche, le Centre de recherche historique (CRH, EHESS) et l’University College Dublin se propose de fournir un parcours historiographique et une nouvelle interprétation critique de la culture éthique du jeu comme forme et norme du vivre social dans l’histoire de l’Europe entre moyen Age et modernité (XIVe-XVIIe siècle). L’histoire de la normalisation du jeu comme phénomène anthropologique et social, qui tient notamment une place fondamentale dans la genèse des sociétés de l’Ancien Régime, mérite en effet d’être inscrite dans le cadre d’un long parcours spécialement occidental, voué ‘à la recherche de la norme’ sous la forme d’un codex moral destiné à régler les conduites verbales et non verbales de l’homme en société. D’où la nécessité d’acquérir ici une perspective interdisciplinaire autour de l’histoire de la performativité des discours et des pratiques du jeu et sur le jeu par l’étude de plusieurs typologies de sources (scholastiques, normatives, littéraires, iconographiques, scientifiques), de méthodologies et d’approches historiographiques différents.

 

Conseil scientifique

  • Francesca Aceto (École des hautes études en sciences sociales, Paris)

  • Francesco Lucioli (University College Dublin)


  • Gherardo Ortalli (Fondazione Benetton, Treviso-Università Ca’ Foscari, Venezia)

  • Paolo Procaccioli (Università della Tuscia)

  • Alessandra Rizzi (Fondazione Benetton, Treviso-Università Ca’ Foscari, Venezia)

  • Jean-Claude Schmitt (École des hautes études en sciences sociales, Paris)

 

Organisation

Fondazione Benetton Studi Ricerche :

 

Programme

 

Lieu

Fondazione Benetton Studi Ricerche
Via Cornarotta 7-9
31100 Treviso
Italie

Circulation de la parole dans les communautés religieuses et sédimentation du savoir : approche comparatiste avec les communautés « profanes »

Circulation de la parole dans les communautés religieuses et sédimentation du savoir : approche comparatiste avec les communautés « profanes »

Lundi 27 novembre de 9h30-18h30 - Journée d'étude

Présentation

Dans l’esprit ouvert et comparatiste du Labex Hastec : Histoire et anthropologie des sciences, des techniques et des savoirs, le groupe d’Anthropologie historique du long Moyen Âge (Ahloma), le laboratoire Savoirs et Pratiques du Moyen Âge au XIXe siècle (SAPRAT), le Centre d’études en sciences sociales du religieux (Césor), ainsi que L’École supérieure de commerce de Paris-Europe (ESCP) ont décidé d’une rencontre entre médiévistes, sociologues, anthropologues et spécialiste de l’entreprise autour de la circulation de la parole dans des communautés religieuses et dans des communautés profanes comme celle de l’entreprise ou de l’atelier artistique.
Cette parole est captée par l’écrit et contribue à la sédimentation d’un savoir collectif, dont le statut et la valeur seront interrogés à l’aune de son origine orale.

Co-organisateurs : Marie-Anne Polo de Beaulieu (AhLOMA, EHESS-CRH), Patrick Henriet (SAPRAT-EPHE), Nathalie Luca (CéSOR, EHESS), jean-Philippe Bouilloud (ESCP-Europe)

Programme

Lieu

ESCP-Europe (Salle Blanqui)
79, avenue de la République
75011 Paris

Document(s) à télécharger

Les dynamiques économiques de la Révolution française

Les dynamiques économiques de la Révolution française

Date limite de dépôt : 15 décembre 2017

« Les dynamiques économiques de la Révolution française »
7-8 juin 2018 (CNAM)

Parmi les chantiers actuellement développés par l’historiographie révolutionnaire, force est de constater que les questions économiques, financières et monétaires restent peu étudiées au regard des recherches engagées sur des sujets politiques et culturels. Si la commémoration du premier centenaire de la Révolution française avait été marquée par la mise en place de la commission « Jaurès », de nombreuses éditions de sources et la publication d’ouvrages de recherche, le bicentenaire, tout en suscitant la parution de plusieurs volumes collectifs[1], n’est pas parvenu à impulser une dynamique scientifique durable en histoire économique sur la décennie révolutionnaire.

Dix ans après le numéro consacré aux « Temps composés de l’économie » par les Annales Historiques de la Révolution française[2], le projet de ce colloque international, produit d’une coopération inédite entre une société savante (SER) et plusieurs institutions de recherches scientifiques (IDHE.S, IHMC, CNAM et IGPDE/CHEFF), vise à dresser un état des lieux de la recherche, tant pour valoriser les travaux en cours que pour en impulser de nouveaux.

En revisitant des corpus d’archives déjà explorés ou en exploitant des sources encore méconnues, il s’agit de faire émerger des pistes de recherche inédites et des interprétations renouvelées à propos des mutations induites par le fait révolutionnaire sur les circuits et les dynamiques économiques, à l’échelle hexagonale mais aussi européenne et internationale. Envisager l’impact de la Révolution sur les politiques, les structures et les pratiques économiques, plutôt que de penser cette séquence chronologique, comme cela a été longtemps fait, en termes de ruptures et/ou de continuités avec l’Ancien Régime, devrait ainsi permettre de mettre au jour les formes et les processus d’adaptations, d’ajustements et de reconfigurations des marchés.

Ces mutations peuvent être envisagées sous deux angles privilégiés :

  1. Les politiques économiques adoptées ou imposées par les assemblées révolutionnaires : à travers la manière dont les réformes de la Constituante ont été élaborées, prolongées, abdiquées et parfois détricotées par le Gouvernement révolutionnaire et le Directoire, il s’agit autant de poursuivre et d’approfondir l’étude des multiples expressions et déclinaisons du libéralisme, que de reconsidérer les normes et les formes de l’économie « dirigée » ou « administrée » (Denis Woronoff) de l’an II, en tenant compte des contraintes imposées par les guerres révolutionnaires et la crise financière.
  2. Les réponses plurielles et parfois contradictoires des acteurs économiques à ces mutations dictées tant par les politiques que par la conjoncture révolutionnaire doivent permettre de mettre en évidence les stratégies d’adaptation et / ou de résistance variables selon les agents et les secteurs d’activité, ainsi que leurs conséquences diverses sur les dynamiques temporelles et spatiales des marchés.

À ce stade, cinq orientations principales ont été retenues de façon indicative, sans préjuger de possibles perspectives complémentaires :

  1. Dette, crédit et monnaie  : les fonctions de l’assignat, les émissions alternatives de monnaies, les effets sociaux et politiques de l’inflation et de la dépréciation monétaire, l’impact sur les structures productives et les circuits d’échange…
  2. Les marchés des biens  : les productions et circulations des biens immobiliers et des marchandises…
  3. Économie de guerre, économie en guerre  : les adaptations et les reconversions de l’appareil de production, l’impact de la guerre sur les circuits d’échanges intérieurs et internationaux, le poids de la fiscalité, le système des réquisitions, le financement des infrastructures de transport…
  4. Les mondes du travail à l’épreuve des nouvelles régulations  : l’économie des contrats, les effets de la libéralisation du marché du travail, le contrôle de la main d’œuvre, le travail des femmes…
  5. Administrer l’économie  : les enquêtes et les statistiques, l’encadrement institutionnel à différentes échelles, les politiques d’encouragement…

Les propositions de communication composées d’un résumé de 500 mots et d’une notice bio-bibliographique sont à adresser au comité d’organisation, avant le vendredi 15 décembre 2017, soit par mail (colloqueser2018@gmail.com), soit par courrier (Société des études robespierristes, 17 rue de la Sorbonne 75231, Paris cedex 05).

Les communications pourront être présentées en anglais.

Les auteurs des communications retenues par le comité scientifique seront avisés fin janvier 2018.

Organismes partenaires

______________

[1] Gérard Gayot et Jean-Pierre Hirsch (éd.), La Révolution française et le développement du capitalisme, Villeneuve d’Ascq, Revue du Nord, Hors-série Histoire, numéro 5, 1989 ; État, finances et économie pendant la Révolution française, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 1991 ; Gilbert Faccarello et Philippe Steiner (éd.), La pensée économique pendant la Révolution française, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 1991 ; Gérard Béaur et Philippe Minard (éd.), Atlas de la Révolution française, t. 10, Économie, Paris, éditions de l’EHESS, 1997.

[2] Dominique Margairaz et Philippe Minard, « Articuler les temps composés de l’économie », Annales Historiques de la Révolution Française, n°352, 2008/2.

Les préfets dans la modernisation de la France (1953-1972)

Les préfets dans la modernisation de la France (1953-1972)

7 et 8 décembre - Colloque

Présentation

Le Comité pour l'histoire préfectorale, placé auprès du ministre de l'Intérieur, organise un colloque consacré au rôle des préfets dans la modernisation de la France. La période retenue court du début des années 1950, une fois achevée l'épuration et entamés les plans de reconstruction du pays, au début des années 1970, avec l'apparition en 1972 des établissements publics régionaux.

Coordonnées par Catherine Grémion (CNRS) et Marc Olivier Baruch (EHESS et vice-président du Comité pour l'histoire préfectorale), ces rencontres sont dédiées à la mémoire du politologue américain Stanley Hoffmann qui avait étudié de près la question, notamment dans l'ouvrage collectif qu'il avait dirigé, À la recherche de la France (Seuil, 1963). Un hommage à Stanley Hoffmann sera rendu au début du colloque, qui sera pour le reste organisé en quatre thèmes : I-Sources, II-Instruments et Figures, III-Territoires, IV-Politiques.

Organisateurs : Catherine Grémion, directrice de recherches émérite au CNRS, coordinatrice scientifique du colloque : c.gremion@cso.cnrs.fr ; Marc Olivier Baruch, vice-président du comité pour l’histoire préfectorale, directeur d’études à l’EHESS : baruch@ehess.fr

Comité scientifique : Marc Olivier Baruch (EHESS-CRH), Emmanuel Bellanger (CNRS-CHS), Olivier Borraz (CNRS-CSO), Violaine Challéat-Fonck (Archives nationales), Alain Chatriot (Sciences Po-CHSP), Olivier Dard (Université Paris IV-SIRICE), Florence Descamps (EPHE), Jean-Pierre Duport (ACPHFMI), Catherine Grémion (CNRS), Patrick Le Lidec (CNRS-CEE), Pierre-André Peyvel (Comité pour l'histoire préfectorale), Jeanne Siwek-Pouydesseau (CNRS).

Inscription obligatoire : http://www.sciencespo.fr/evenements/#/?lang=fr&id=6042

 

Programme

Lieu

IEP de Paris
13, rue de l'Université
75007 Paris

Linguistique et écrit (4). Les constructions argumentatives

Linguistique et écrit (4). Les constructions argumentatives

Mercredi 22 novembre de 9h30-13h30 - Journée d'étude

Présentation

Cette journée réunit linguistes et historiens à propos des constructions argumentatives et de leur rôle. Comment représenter les constructions qui sont explicatives sans être causales ? Un mot du lexique peut-il structurer tout un texte ? Dans quelle mesure une argumentation peut-elle décrire la personne à qui elle est attribuée, même lorsque cette dernière ne l'a ouvertement pas écrite ?

 

Lieu

EHESS (Salle AS1_05)
54, boulevard Raspail
75006 Paris

Thérapies avec drogues psychédéliques

Thérapies avec drogues psychédéliques

Jeudi 14 décembre de 17h-21h - Demi journée d'étude

Pésentation

  • Sébastien Baud, anthropologue, Institut d’ethnologie de l’Université de Neuchâtel
    Ayahuasca. Pratiques amérindiennes en Amazonie et thérapeutiques occidentales réalisées dans les centres chamaniques 

  • Martin Fortier, philosophe, doctorant EHESS
    Entre pharmakon et toxikon : la détermination neuropharmacologique, posologique et contextuelle des psychotropes

  • Discutant : Samir Boumediene, anthropologue, CR au CNRS

Les plantes psychédéliques ont été utilisées un peu partout dans le monde à différentes fins. Divers peuples ont attribué à peyotl, san pedro, ayahuasca, iboga, amanite muscaria, champignons psilocybes, des vertus heuristiques et thérapeutiques, tant du corps que de l’âme. Souvent associées à des rituels chamaniques, on a accordé à ces plantes la faculté de mise en relation avec les dieux : « les plantes des dieux ». Récemment, ces cultures traditionnelles ont fait l’objet d’une découverte « occidentale et moderne » des potentiels curatifs de ces plantes, engendrant même une ruée vers l’ayahuasca amazonienne. Aussi, ces plantes psychédéliques et leurs dérivés synthétiques, tous inscrits au tableau noir de la prohibition des stupéfiants et classés comme hallucinogènes, font de plus en plus l’objet d’études neuro-psycho-pharmacologiques. De fait, selon la posologie utilisée, ces plantes et molécules ont des effets variés, allant du simple stimulant et coupe-faim, à l’émerveillement des sens jusqu’à l’ouverture des « portes de la perception ». Pour nous en parler et en discuter, nous avons invité notre collègue ethnologue Sébastien Baud, observateur des peuples d’Amazonie, Martin Fortier, philosophe, et Samir Boumediene, anthropologue et historien.

Sébastien Baud est ethnologue, chercheur associé à l'Institut d'ethnologie de Université de Neuchâtel et à l'Institut français d'études andines (CNRS, Lima, Pérou). Il a enseigné à l’université de Strasbourg et de Neuchâtel. Il travaille dans les Basses et Hautes Terres de l’Amérique Latine, notamment avec les Awajun (famille linguistique jivaro, Pérou) et les populations de langue quechua de la région de Cuzco (Pérou). Ses recherches portent sur les plantes psychotropes, les pratiques de gestion de l’aléatoire, les chamanismes, la transmission des savoirs, l’autochtonie, les dynamiques ré-appropriatives en milieux urbain et le tourisme chamanique. Il est l’auteur de Faire parler les montagnes,Initiation chamanique dans les Andes Péruviennes (Armand Colin, 2011) et a codirigé le collectif Des plantes psychotropes, Initiations, thérapies et quêtes de soi (en collaboration avec Christian Ghasarian, Imago, 2010). Un second volume, intitulé Histoires et usages des plantes psychotropes, paraîtra au printemps 2018, aux éditions Imago également.

Martin Fortier est doctorant en philosophie et en sciences cognitives à l’Institut Jean Nicod (EHESS/ENS) et étudiant-chercheur visitant au département d’anthropologie de l’Université Stanford. Ses recherches portent d’une part sur les interactions entre processus neurobiologiques et culturels au sein des expériences hallucinogènes, ainsi que les implications de ces expériences en philosophie de l’esprit et de la perception ; et d’autre part sur les questions de catégorisation, d’ethnobiologie, et de raisonnement dans les cultures indigènes amazoniennes (en particulier les cultures shipibo-konibo et huni-kuin d’Amazonie péruvienne). Il est par ailleurs membre du groupe de recherche ALIUS (collectif consacré à l’étude naturaliste des états modifiés de conscience). Page personnelle : https://sites.google.com/site/martineliefortier/

Samir Boumediene est chargé de recherches à l'Institut d'histoire des idées et des représentations dans les modernités (UMR CNRS 5317). Il a publié en 2016 un ouvrage intitulé La colonisation du savoir. Une histoire des plantes médicinales du "Nouveau Monde" (1492-1750). Au croisement de l'histoire, de l'anthropologie et de l'épistémologie, il mène des recherches sur la relation aux plantes et aux animaux, sur les enquêtes et les questionnaires, ainsi que sur la notion de "découverte".

 

Lieu

EHESS (Amphithéâtre François Furet)
105, boulevard Raspail
75006 Paris

Les Allemands à Venise (1380-1520). Autour de Philippe Braunstein

Les Allemands à Venise (1380-1520). Autour de Philippe Braunstein

Mardi 10 janvier de 14h30-19h - Journée du CRH

Présentation

Cité italienne, byzantine, métropole coloniale, Venise fut l’une des villes les plus ouvertes de l’Europe médiévale. A son apogée, elle fut entre autres choses une ville allemande. Fruit d’une enquête longue et patiente, le livre de Philippe Braunstein met en lumière cette facette méconnue et essentielle de l’histoire vénitienne. Autour du Fondaco dei Tedeschi, centre des relations avec le monde germanique, s’activent marchands, tisserands, orfèvres, boulangers et imprimeurs, observés à travers leurs réseaux d’immigration, leurs familles, leurs institutions et leurs contributions au dynamisme vénitien. À la fois portrait de groupe et tableau intimiste d’une communauté soucieuse d’intégration, le livre donne à voir les dynamiques à l’œuvre dans la croissance de l’une des métropoles européennes. Mathieu Arnoux (CRH), Pierre Monnet (CRH) et Giuliano Milani (Università di Roma-La Sapienza) débattront autour de l’ouvrage en présence de l'auteur Philippe Braunstein.

 

Programme

 

Lieu

EHESS (Salle A et B du Conseil)
190, avenue de France
75013 Paris


Document(s) à télécharger

Autour d'Alain Dewerpe

Autour d'Alain Dewerpe

Lundi 30 janvier de 9h-18h - Journée du CRH

Présentation

Alain Dewerpe (1952-2015) est l’auteur d’une œuvre importante et diverse. Menés dans le cadre de sa direction d’études à l’EHESS depuis 1991, ses travaux sur la protoindustrialisation,  puis sur le monde des usines aux 19e et 20 siècles, sur les techniques, sur l’organisation du travail et les espaces dans lesquels elle s’est inscrite,  sont devenus classiques. Il n’a cessé de s’y consacrer, seul, avec les étudiants qu’il a formés et dans le programme de travail collectif auquel il a activement  participé avec des historiens et des économistes au sein de l’Atelier Simiand . Le grand livre qu’il a longuement préparé sur l’entreprise italienne Ansaldo et qui était presque achevé à sa mort sera bientôt publié. Mais A. Dewerpe s’est aussi fait connaître par trois grands ouvrages qui relevaient de ce qu’il concevait comme une anthropologie de l’Etat : Un Tour de France royal. Le voyage de Charles IX (1564-1566),( avec D. Nordman et J. Boutier,1984), Espion. Une anthropologie historique du secret d’Etat contemporain (1994) et Charonne, 8 février 1962. Anthropologie historique d’un massacre d’Etat (2006), sans doute son livre le plus connu.

Alain Dewerpe fut un grand historien et un enseignant convaincu. Il fut aussi pour beaucoup d’entre nous un compagnon de travail et un ami. A l’Ecole, dont il a dirigé pendant plusieurs années les Editions et à laquelle il était profondément attaché, il a beaucoup apporté. C’est à tous ces titres que le Centre de recherches historiques a décidé de lui rendre hommage de la manière dont nous voulons espérer qu’il l’aurait souhaitée, en réfléchissant sur son œuvre.


Organisateurs : Jacques Revel et Jean-Paul Zuñiga


Programme

 

Lieu

EHESS (Salles A et B du Conseil)
190, avenue de France
75013 Paris

Document(s) à télécharger

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Thérapies avec drogues psychédéliques

Journée(s) d'étude - Jeudi 14 décembre 2017 - 17:00Les plantes psychédéliques ont été utilisées un peu partout dans le monde à différentes fins. Divers peuples ont attribué à peyotl, san pedro, ayahuasca, iboga, amanite muscaria, champignons psilocybes, des vertus heuristiques et thérapeutiques, (...)(...)

Lire la suite

Les préfets dans la modernisation de la France (1953-1972)

Colloque - Jeudi 07 décembre 2017 - 09:00Le Comité pour l'histoire préfectorale, placé auprès du ministre de l'Intérieur, organise un colloque consacré au rôle des préfets dans la modernisation de la France. La période retenue court du début des années 1950, une fois achevée l'épuration et entam (...)(...)

Lire la suite

Le nom des femmes

Débat - Mercredi 15 novembre 2017 - 18:00Notre système onomastique, composé d’un nom de famille et d’un prénom, est le fruit d’une longue évolution alors que le prénom fut pendant des siècles le seul nom de l’individu, homme ou femme. Le « nom de famille » est devenu le support privilégié de l’i (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH UMR 8558

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Direction du CRH :
Fanny Cosandey
Mathieu Marraud
Jean-Paul Zuñiga

Dernière modification :
17/11/2017