Doctorants |

Doctorants, ATER

Antoine Duranton

Antoine Duranton
Doctorant (sous contrat)
Institution(s) de rattachement : EHESS
Equipe(s) : GEI
Laboratoire(s) de rattachement : CRH
Thématique Chronologie : XVIe siècle
Thématique Géographie : Mexique

Contrat doctoral financé par l'Université franco-allemande

Thèmes de recherche

  • Histoire environnementale

  • Histoire de la Nouvelle-Espagne

  • Histoire rurale

  • Histoire sociale du religieux

Sujet et direction de thèse

Entre ciel et terre : la colonisation agricole des Antilles et de la Nouvelle-Espagne (1492-1598)

(sous la direction de Jean-Paul Zuñiga)

Mots clefs : Agriculture ; Environnement ; Science ; XVIe siècle ; Amérique

Cette thèse s’intéresse à l’arrivée simultanée des plantes méditerranéennes aux Antilles et en Nouvelle-Espagne, lors du premier siècle de la colonisation espagnole. Après avoir mis à jour les modalités concrètes de ces transplantations (acteurs, intermédiaires, temporalités), il s’agit d’étudier l’effet de ce bouleversement sans précédent en Amérique. Alors que les paysages changent radicalement et que de nouvelles plantes en remplacent d’autres, de nouveaux systèmes agricoles se mettent en place. Cependant, bien plus que des changements environnementaux ou agricoles, ces transplantations engagent l’ensemble du corps social et permettent ainsi d’étudier la construction de la société coloniale, autant dans les relations entre conquérants et autochtones,  que celles entre les Espagnols d’Amérique et la Couronne. Tandis que les encomenderos constituent de vastes propriétés foncières sur un mode seigneurial, basées sur une main-d’œuvre indigène forcée, la Couronne promeut un autre modèle, à partir de colons-laboureurs petits propriétaires. Une attention particulière est ainsi apportée à de multiples expéditions, destinées à créer un ordre social idéal, liant culture des plantes de Castille et colonisation du territoire. Enfin, le choix de plantes à forte charge symbolique s’inscrit dans le contexte d’intense ferveur religieuse et d’attente eschatologique qui caractérise les évangélisateurs de l’Amérique. Cultiver la « vigne du Seigneur » passe aussi, concrètement, par la culture des plantes européennes dans les vergers conventuels. Ces jardins, qui deviennent des expériences utopiques dans certains cas, comme celui des pueblos-hospitales de l’évêque Quiroga, incarnent le lien qui lie transformation du territoire et évangélisation des âmes.

Entre ciel et terre, l’étude de la colonisation agricole des Antilles et de la Nouvelle-Espagne, à l’intersection des histoires environnementale, coloniale et sociale, permet ainsi de présenter sous un nouveau jour l’émergence de la société ibéro-américaine au XVIe siècle et les bouleversements qu’elle provoque.

CV complet (Octobre 2023)

Between heaven and earth: the agricultural colonization of the West Indies and New Spain (1492-1598)

(under the supervision of Jean-Paul Zuñiga)

Keywords: agriculture ; environment ; science ; sixteenth-century ; Americas

This doctoral project outlines the arrival of Mediterranean plants in the West Indies and in New Spain during the first century of the Spanish colonization. I study both the material conditions of these transplantations (actors, intermediaries, chronology) and the effects of this unprecedented event in the Americas. While landscapes radically changed and new plants replaced others, new agrarian systems were set up. These transformations determined the construction of the colonial society, especially the relations between conquerors and Indigenous people. While conquistadores intended to constitute large estates, based on local workforce, the Crown sought to settle farmers from Castile. These projects aimed to develop utopian societies, linking plants of Castile and colonization of the land. Finally, the transplantation of highly symbolical plants was tied to a context of intense religiosity and eschatology, that characterized the evangelization of the Americas. Friars cultivated “the lord’s vineyard” through their missions and the cultivation of European plants in the conventual orchards. These gardens, which were also linked to utopian projects, like the pueblos-hospitales of bishop Quiroga, symbolized the union of control of the land and control of the souls.

Between heaven and earth, my research on the agricultural colonization of the West Indies and New Spain provides a new perspective on the development of Ibero-American society. It also focuses on the disruption caused by the arrival of the Spaniards in the sixteenth-century, at a crossroads between environmental, colonial and social history.

CV (English version - October 2023)

éditer ma fiche
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Prix de la pensée européenne 2024

Prix et distinctions -Le premier prix de la pensée européenne, créé par des intellectuels engagés, a été remis le 16 mars 2024 à Conques, dans l’Aveyron. L’objectif est de promouvoir un idéal démocratique européen qui réponde aux enjeux environnementaux et sociaux du monde.Associé à un colloque (...)(...)

Lire la suite

The Armenian genocide:

Appel à communication - Lundi 30 septembre 2024 - 18:00Organized by The George and Irina Schaeffer Center for the Study of Genocide, Human Rights and Conflict Prevention, The American University of Paris and theAGBU Nubar Library (June 30-July 2, 2025, The American University of Paris)The histor (...)(...)

Lire la suite

Prix de journalisme FIES 2024

Prix et distinctions -Don Felipe a remis le 4 juin 2024, comme chaque année au Palais de La Zarzuela, les plaques commémoratives du Prix de journalisme FIES correspondant aux éditions XXXII, XXXIII et XXXIV.Le concours distingue chaque année depuis 1989 un article publié dans n'importe quel médi (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH (UMR 8558)

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Direction du CRH :

Raphaël Morera
Dinah Ribard

Dernière modification :
15/06/2024