2019 |

Septembre 2019

Rencontres autour du temps/ Encounters of Time

Rencontres autour du temps/ Encounters of Time

Vendredi 13 septembre de 14h-19h - Rencontres

Présentation

Les dernières décennies ont vu se développer ce que Christopher Clark  a récemment défini comme un “temporal turn” (Time and Power, 2018) dans l’historiographie : un mouvement des approches équivalent au « tournant linguistique et culturel » des années 1980  et 1990. Les Régimes d’historicité  publié par François Hartog (2003), les Clepsydre 1 et 2 de Sylvie Anne Goldberg (2000/2004) et l’ouvrage à paraître de Nitzan Lebovic s’inscrivent dans ce mouvement qui tend à éclairer les fonctions du temps dans les temporalités juives et chrétiennes.
Cet après-midi d’échanges s’ouvrira par une réflexion phénoménologique sur le temps dans les religions abrahamiques menée par Guy. G. Stroumsa et se poursuivra dans les échanges avec les participants.

 

Programme

  • Guy G. Stroumsa (Université hébraïque de Jérusalem et Université d’Oxford)
    Formes du temps dans les religions abrahamiques: esquisse phénoménologique
    (Shapes of Time in the Abrahamic Religions: A Phenomenological Approach)

  • Nitzan Lebovic (The Berman Center for Jewish Studies, Lehigh University)
    Paul Celan and the Syntax of Time  (
    Paul Celan et la grammaire du temps)

  • François Hartog (GEHM-CRH-EHESS)
    Kronos, Kairos, Krisis
    (en anglais)

  • Sylvie Anne Goldberg (EJ-CRH-EHESS)
    Incursion dans le temps qui vient
    (A foray in  the time to come)

Présentations :

Guy Stroumsa :Formes du temps dans les religions abrahamiques: esquisse phénoménologique (Shapes of Time in the Abrahamic Religions: A Phenomenological Approach).

Partant d’un article de Marcel Mauss, « Etude sommaire de la représentation du temps dans la religion et la magie » (1905), qui s’inscrit dans la mouvance de la distinction bergsonienne entre aspects quantitatifs et qualitatifs du temps, je m’interrogerai sur la dualité des systèmes de temps religieux. Je partirai de la conception zoroastrienne du temps et de son impact profond sur la dimension religieuse de l’histoire (historia sacra) dans la Bible hébraïque. Je discuterai aussi les effets de la rencontre entre systèmes de temps provenant de cultures différentes. Les transformations opérées dans le christianisme ancien et l’islam primitif seront ensuite discutées, ainsi que les différentes approches du temps religieux dans l’antiquité tardive.

Nitzan Lebovic : Paul Celan and the Syntax of Time  (Paul Celan et la grammaire du temps).

As with many other German-Jewish thinkers, before and after the Holocaust, Celan built a new language that stressed the temporality of life. His poetry integrated and adapted different concepts of temporality borrowed from Jewish and Christian sources, ancient and modern literatures, and different philosophical and theological undertakings. However, unlike other thinkers, he chose the poetic syntax as his medium. Indeed, there is no “poetry after Auschwitz,” to paraphrase Theodor Adorno’s dictum, without Paul Celan’s understanding of “nearness” as the point in time, not space. There is no post-45’ language without the temporal breaking of a sentence, or a “breath-turn [Atemwende]” at its midst, pointing at the moment between life and death.

François Hartog,  Kronos, Kairos, Krisis,

Pour traduire les formes du temps, les Septante ont repris ces trois concepts grecs, puis les rédacteurs du Nouveau Testament les ont repris à leur tour et les ont pliés à leur propre usage. Ils sont au cœur du régime chrétien d'historicité que je définis comme un présentisme apocalyptique. C’est cette opération de transfert à partir des usages grecs que je souhaiterais pouvoir discuter. Le livre de James Barr, Biblical Words for Time peut servir de repère (probablement insatisfaisant).

Sylvie Anne Goldberg : Incursion dans le temps qui vient(A foray in the time to come).

On admet souvent que le terme apocalypse  renvoie vers deux formes distinctes développées à partir d’une même source étymologique grecque signifiant révélation, dont l’une relève d’un genre littéraire (apocalypse) et l’autre d’un mouvement social historique (apocalyptique), comment discerner dans ces deux facettes ce qui tiendrait d’une relation au temps, qu’elle soit eschatologique (dans le cas de l’apocalypse littéraire) ou d’un courant de pensée historique apocalyptique ?

 

Lieu

EHESS (Salle 951, 9e étage)
54, boulevard raspail
75006 Paris

Pour citer ce document

, «Rencontres autour du temps/ Encounters of Time», CRH [En ligne], Actualités, Archives, 2019, Septembre 2019,mis à jour le : 02/09/2019
,URL : http://crh.ehess.fr/index.php/membres/membres-statutaires/docannexe/fichier/858/docannexe/file/4216/docannexe/file/6783/index.php?6812.
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Autour de l'ouvrage de Judith Lyon-Caen, La griffe du temps. Ce que l'histoire peut dire de la littérature

Débat - Lundi 4 novembre 2019 - 14:00Aux devantures des librairies, on ne compte plus les ouvrages d'historiens réfléchissant à leur rapport avec la littérature. Doivent-ils en faire une source de leur savoir, mais en contextualisant la fiction depuis leur surplomb, au risque de ne pas faire mie (...)(...)

Lire la suite

Le CRH à Blois

Rencontres scientifiques - Jeudi 10 octobre 2019 - 16:30Chaque année, des historiens se retrouvent à Blois afin d’exposer l’état de leurs réflexions, de présenter leurs travaux et de confronter leurs points de vue dans le but de concourir au progrès de la recherche et de la connaissance historiq (...)(...)

Lire la suite

EURHO

Conférence - Mardi 10 septembre 2019 - 09:00Du 10 au 13 septembre 2019 se tiendra à Paris le IVe Congrès de l’EURHO (European Rural History Organisation) qui réunira environ 500 spécialistes venus principalement de tous les pays européens, mais aussi, au-delà du monde entier, sur des thématiques (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH (UMR 8558)

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Direction du CRH :
Béatrice Delaurenti
Thomas Le Roux

Dernière modification :
17/10/2019