Composition du CRH |

Membres statutaires

Élie Haddad

Photo Haddad
Chargé de recherche CNRS
Equipe(s) : GRIHL, LaDéHiS, RHiSoP

Coordonnées professionnelles

EHESS-CRH
RHISOP-LaDéHiS-GRHIL (Bureau P 04-01)
54, boulevard Raspail
75006 Paris

haddad (a) ehess.fr

01 49 54 24 60

Après une thèse soutenue à l’université de Limoges en 2005 intitulée Les comtes de Belin. Fondation et ruine d’une « maison » (1582-1706), Élie Haddad poursuit ses recherches sur les liens entre parenté, pouvoir seigneurial et puissance sociopolitique de la noblesse dans la France d’Ancien Régime. Elles se concentrent sur les nobles qui tenaient le haut du pavé en province et qui vivaient également à la cour, exerçant des charges militaires ou curiales, notamment dans la maison du roi.

Thèmes de recherche

1. Histoire anthropologique de la parenté nobiliaire

  • Evolution des formes des alliances dans la noblesse
  • Evolution des formes de la transmission nobiliaire
  • Noblesse et système à « maison »
  • Conditions de fondation et de perpétuation des « maisons » nobiliaires

2. Histoire sociale des pouvoirs nobiliaires

  • Fondements économiques de la puissance nobiliaire
  • Economie domestique et « maisons » nobiliaires
  • Fondements idéels, fondements juridiques, représentations et justifications de la supériorité nobiliaire
  • Relations sociales et recherches de protections
  • Relations des pouvoirs nobiliaires au pouvoir monarchique
  • Conséquences sociales et enjeux sociopolitiques des évolutions de la définition de la noblesse
  • Influence de la noblesse de robe sur les évolutions du phénomène nobiliaire
  • Relations entre noblesse de robe et noblesse d’épée

3. Histoire sociale des pratiques culturelles

  • Langages identitaires de la noblesse (onomastique, héraldique, cris de guerre, pratiques généalogiques…)
  • Pratiques culturelles nobiliaires et pouvoir monarchique
  • Pratiques d’écriture et de publication des littérateurs dans une relation de dépendance
  • Formes, structures et enjeux des relations de patronage

4. Historiographies

  • Historiographie des clientèles nobiliaires
  • Historiographies provinciales du XVIe au XIXe siècle
  • Relations entre légendes, folklore, constitution de la mémoire familiale et historiographie locale
  • Influence des notions de l’historiographie du XIXe siècle (« mécénat », « littérature »…)

Groupes de recherches

Enseignement 2016-2017

Publications

Ouvrages

  • Les Sociétés anglaise, espagnole et française au XVIIe siècle, Paris, Armand Colin-Sedes, 2006, (en collaboration avec Michel Cassan, Natalia Muchnik et Elizabeth Tuttle).

  • Fondation et ruine d’une « maison ». Histoire sociale des comtes de Belin (1582-1706), Limoges, PULIM, 2009.
    Comptes rendus dans Annales HSS, Bibliothèque de l’Ecole des Chartes, Bulletin des Livres, H-France Review, Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, Revue Historique de Droit Français et Etranger, Revue de synthèse, The Sixteenth Century Journal.

Co-direction d’ouvrages

  • Épreuves de noblesse. Les expériences nobiliaires de la haute robe parisienne (XVIe-XVIIIe siècle), textes réunis par Robert Descimon et Elie Haddad, Paris, Les Belles Lettres, 2010.
    Comptes rendus dans Annales HSS, Bibliothèque de l’Ecole des Chartes, Bulletin des Livres, H-France Review, Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, Revue Historique de Droit Français et Etranger, Revue de synthèse, The Sixteenth Century Journal.

  • À la croisée des temps. Approches d’histoire juridique, politique et sociale, sous la direction de Pierre Bonin, Fanny Cosandey, Elie Haddad et Anne Rousselet-Pimont, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016.

Numéros de revues

  • Autour de l’incorporation : penser les appartenances sous l’Ancien Régime, dossier réuni par Fanny Cosandey, Elie Haddad et Safia Hamdi, Cahiers de Tunisie, n° 212-213, 1er et 2e semestres 2011, 2015, p. 11-89.

Contributions dans des ouvrages de recherche collectifs

  • « Les histoires provinciales du royaume de France : une approche de la culture des officiers “moyens” aux XVIIe-XVIIIe siècles », dans Michel Cassan (sous la dir.), Offices et officiers « moyens » en France à l’époque moderne. Profession, culture, Limoges, Pulim, 2004, p. 289-324.

  • « La “maison” noble : pistes de recherches concernant les contraintes de la transmission dans la noblesse française des XVIe et XVIIe siècles », dans Anna Bellavitis, Laurence Croq, Monica Martinat (sous la dir.), Mobilité et transmission dans les sociétés de l’Europe moderne, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 203-218.

  • « Parenté, transmission et économie domestique dans la noblesse française au XVIIe siècle : l’exemple des Crevant d’Humières », dans Simonetta Cavaciocchi (a cura di), La Famiglia nell'economia europea secoli XIII-XVIII. The Economic Role of the Family in the European Economy from the 13th to the 18th Centuries, actes du colloque international organisé par l’Istituto Internazionale di Storia Economica “F. Datini”, Firenze University Press, 2009, p. 233-245.

  • « Introduction. La robe comme observatoire des évolutions de la noblesse », dans Robert Descimon et Élie Haddad (éd.), Épreuves de noblesse.Les expériences nobiliaires de la haute robe parisienne (XVIe-XVIIIe siècle), Paris, Les Belles Lettres, 2010, p. 13-26.

  •  « Les Mesgrigy ou le coût social et moral des prétentions à l’épée », dans Robert Descimon et Élie Haddad (éd.), Épreuves de noblesse.Les expériences nobiliaires de la haute robe parisienne (XVIe-XVIIIe siècle), Paris, Les Belles Lettres, 2010, p. 211-231.

  • « Une contre-généalogie imaginaire : l’“énigme” Geneviève Lesueur et le destin social des Sublet de Noyers », en collaboration avec Camille Le Fauconnier, dans Robert Descimon et Élie Haddad (éd.), Épreuves de noblesse.Les expériences nobiliaires de la haute robe parisienne (XVIe-XVIIIe siècle), Paris, Les Belles Lettres, 2010, p. 191-205.

  • « Les substitutions fidéicommissaires dans la France d’Ancien Régime : droit et historiographie », dans Jean-François Chauvard, Anna Bellavitis et Paola Lanaro (sous la dir.), « Fidéicommis. Procédés juridiques et pratiques sociales (Italie-Europe, bas Moyen Age-XIXe siècle », dossier des Mélanges de l’Ecole Française de Rome. Italie et Méditerranée modernes et contemporaines, 2012-2, p. 365-381.

  • « Mariages, coutumes et échanges dans la noblesse française à l’époque moderne », dans Anna Bellavitis, Laura Casella et Dorit Raines (sous la dir.), Construire les liens de famille dans l’Europe moderne, Rennes, Presses Universitaires de Rouen et du Havre, 2013, p. 49-68.

  • « Les contextes des alliances, entre histoire et anthropologie de la parenté (noblesse française, XVIe-XVIIe siècles) », dans Florent Brayard (sous la dir.), Des contextes en histoire. Actes du Forum du CRH, 2011, Paris, Bibliothèque du CRH, 2013, p. 67-77.

  • « Incorporation et histoire sociale de la France d’Ancien Régime : quelques réflexions », dans Fanny Cosandey, Elie Haddad et Safia Hamdi (sous la dir.), Autour de l’incorporation : penser les appartenances sous l’Ancien Régime, Cahiers de Tunisie, n° 212-213, 1er et 2e semestres 2011, 2015, p. 13-22.

  • « Forschungen zum Haus in der Frühen Neuzeit in Frankreich : Im Schnittpunkt der Disziplinen », dans Joachim Eibach et Inken Schmidt-Voges (Hrsg.), Das Haus in der Geschichte Europas. Ein Handbuch, Berlin/Boston, De Gruyter Oldenburg, 2015, p. 65-82.

  •   « Temps de la noblesse, temps de la monarchie, XVIe-XVIIe siècles », en collaboration avec Fanny Cosandey, dans Pierre Bonin, Fanny Cosandey, Elie Haddad, Anne Rousselet-Pimont (dir.), À la croisée des temps. Approches d’histoire juridique, politique et sociale, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, p. 73-100.

  • « Conclusion », en collaboration avec Fanny Cosandey, dans Pierre Bonin, Fanny Cosandey, Elie Haddad, Anne Rousselet-Pimont (dir.), À la croisée des temps. Approches d’histoire juridique, politique et sociale, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, p. 201-207.

  • « Times and Spaces of Noble Kinship (France, Sixteenth-Eighteenth Centuries) », dans Dionigi Albera, Luigi Lorenzetti et Jon Mathieu (eds), Reframing the History of Family and Kinship : From the Alps towards Europe, Berne, Peter Lang, 2016, p. 143-166.

  • « Parenté et pratiques généalogiques dans la noblesse française à l’époque moderne », à paraître dans Stéphane Jettot et Marie Lezowski (dir.), L’entreprise généalogique. Pratiques sociales et imaginaires en Europe (xve-xxe siècle), Bruxelles, Peter Lang, 2016, p. 73-87.

  • « De la terre au sang : l’héritage de la noblesse (xvie-xviiie siècle) », dans François Dubet (dir.), Léguer, hériter, Paris, La Découverte/Fondation pour les Sciences Sociales, 2016, p. 21-32.

  • « La construction sociale de la ‘noblesse d’épée’ dans le royaume de France à l’époque moderne », dans Nicolas Le Roux et Martin Wrede (dir.), Noblesse oblige. Identités et engagements aristocratiques à l’époque moderne, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017, p. 27-46.

Articles

  • « Clientèles nobiliaires, roi et contrôle social en France aux XVIe et XVIIe siècles : une approche historiographique », Les Cahiers du GERHICO, dossier Le contrôle social, n° 6, Université de Poitiers, septembre 2004, p. 81-91.

  • « Obéissance et Réforme catholique : le cas de Madame de Sacy (1583-1655) », Temporalités, n° 2, 2005, p. 53-73.

  • « Noble Clienteles in France in the Sixteenth and Seventeenth centuries: A Historiographical Approach », French History, n° 20/1, mars 2006, p. 75-109.

  • « Le présent comme inquiétude : temporalités, écritures du temps et actions historiographiques. Note critique sur François Hartog, Régimes d’historicité : présentisme et expériences du temps (Paris, Le Seuil, 2003) », en collaboration avec Déborah Blocker,Revue d’histoire moderne et contemporaine, n° 53/3, juillet-septembre 2006, p. 160-169.

  • « Écriture et usages de la dédicace au XVIIe siècle : autour du Roland Furieux de Jean Mairet (1640) », Temporalités, n° 3, 2006, p. 107-127.

  • « Le cas et le récit. Réflexions sur les rapports entre écriture de l’histoire, histoire religieuse et historiographie chez Michel de Certeau », Zeitsprünge, n° 12/1-2, 2008, p. 217-232.

  • « Protections et statut d’auteur à l’époque moderne : formes et enjeux des pratiques de patronage dans la querelle du Cid (1637) », en collaboration avec Déborah Blocker, French Historical Studies, n° 31/3, été 2008, p. 381-416.

  • « L’art de la dédicace selon Jean Mairet », en collaboration avec Laurence Giavarini, Littératures classiques, n° 65, été 2008, p. 35-48.

  • « De la scène à la diplomatie : usages de la dédicace lorsque Jean Mairet quitte le théâtre (1639-1643) », en collaboration avec Déborah Blocker, Littératures classiques, n° 65, été 2008, p. 49-63.

  • « Un coup de poignard dans le dos. Analyse du rapport d’étape remis par le CDHSS à Valérie Pécresse le 14 janvier 2010 », en collaboration avec Laurence Giavarini, publié en ligne à l’URL suivante : .

  • « Les Pontchartrain : ambitions et clientèles sous Louis XIV », lecture de Sara E. Chapman,Private Ambition and Political Alliances. The Phélypeaux de Pontchartrain Family and Louis XIV’s Government, 1650-1715 (Rochester, The University of Rochester Press, 2004) et de Charles Frostin, Les Pontchartrain, ministres de Louis XIV. Alliances et réseaux d’influence sous l’Ancien Régime (Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2006),Revue d’histoire moderne et contemporaine, n° 57-4, octobre-décembre 2010, p. 220-226.

  • « Le crédit nobiliaire en France au XVIIe siècle. Usages de la rente constituée chez les Belin et les Crevant d’Humières », Histoire & Mesure, n° XXV-2, 2010, p. 25-54.

  • « The Question of the Imprescriptibility of Nobility in Early Modern France », dans Charles Lipp et Matthew Romaniello (eds), Contested Spaces of Nobility in Early Modern Europe, Farnham, Ashgate, 2011, p. 147-166.

  • « Classement, ancienneté, hiérarchie : la question de la définition de la noblesse à travers la querelle entre les Chérin et les Mesgrigny à la fin du XVIIIe siècle », dans Gilles Chabaud (sous la dir.), Classement, déclassement, reclassement de l’Antiquité à nos jours, Limoges, PULIM, 2011, p. 259-281.

  • « Faire du mariage un acte favorable. L’utilisation des coutumes dans la noblesse française d’Ancien Régime », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 58-2, avril-juin 2011, p. 72-95.

  • « Deux modèles récents de la parenté à l’épreuve de la noblesse française d’Ancien Régime », L’Atelier du CRH, n° 9, 2012 .

  • « Noblesse moyenne et noblesse seconde : les horizons nobiliaires de Bussy-Rabutin », Rabutinages, n° 23, 2013, p. 85-96.

  • « Shûen to mibun no shakaishi : jakkan no kôsatsu » (« Histoire sociale par les marges et statuts sociaux : quelques réflexions »), dans « Une histoire croisée du Japon prémoderne : dialogue entre historiens français et japonais », numéro spécial de Shiso (La pensée), 2014/8, n° 1084, p. 95-108.

  • « Qu’est-ce qu’une ‘maison’ ? De Lévi-Strauss aux recherches anthropologiques et historiques récentes », L’Homme, n° 212, octobre 2014, p. 109-138.

  • « Kinship and Transmission within the French Nobility, Seventeenth and Eighteenth Centuries: The Case of the Vassé », French Historical Studies, n° 38-4, octobre 2015, p. 567-591.

  • « La littérature est-elle l’avenir de l’histoire ? Histoire, méthode, écriture », en collaboration avec Vincent Meyzie, à paraître dans la Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 62-4, octobre-décembre 2015, p. 132-154.

  • « Noms de famille et noms de terre dans la noblesse française à l’époque moderne », dans « Nommer : enjeux symboliques, sociaux et politiques », dossier préparé par Cyril Grange, Annales de Démographie Historique, 2016, n° 1, p. 13-36.

A paraître

  • « L’histoire de la noblesse française à l’époque moderne : quelques perspectives récentes », à paraître dans AHMUF, Faire de l’histoire moderne. Un bilan historiographique, Paris, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, 2016.

  • « Parlements » et « Présidents à mortier », à paraître dans Marie-Paule de Weerdt-Pilorge (sous la dir.), Dictionnaire Saint-Simon, Paris, Robert Laffont, 2017.

Comptes rendus d’ouvrages

  • Dionigi Albera, Au fil des générations. Terre, pouvoir et parenté dans l’Europe alpine (XIVe-XXe siècles), Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2011 (Annales HSS, n° 70/4, octobre-décembre 2015).
  • Anna Bellavitis, Famille, genre, transmission à Venise au XVIe siècle, Rome, École Française de Rome, 2008 (Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 59-1, janvier-mars 2012).

  • Rafe Blaufarb, The Politics of Fiscal Privilege in Provence, 1530-1830, Washington, D.C., The Catholic University of America Press, 2012 (Annales HSS, n° 69-1, janvier-mars 2014).

  • Ariane Boltanski et Alain Hugon (sous la dir.), Les Noblesses normandes (XVIe-XIXe siècle). Actes du colloque de Cerisy-la-Salle 10-14 septembre 2008, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011 (Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 59-1, janvier-mars 2012).

  • Philippe Contamine et Laurent Vissière (sous la dir.), Défendre ses droits, construire sa mémoire. Les chartriers seigneuriaux XIIIe-XXIe siècle. Actes du colloque international de Thouars 8-10 juin 2006, Paris, Société de l’Histoire de France, 2010 (Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 60-2, mars-avril 2013).

  • Laurence Jean-Marie et Christophe Maneuvrier (sous la dir.), Distinction et supériorité sociale (Moyen Âge et époque moderne), Caen, Publications du CRAHM, 2010 (Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 60-2, mars-avril 2013).

  • Michel Figeac, Les noblesses en France. Du XVIe au milieu du XIXe siècle, Paris, Armand Colin, 2013, (à paraître dans la Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine).

  • Sonja Kmec, Across the Channel. Noblewomen in Seventeenth-Century France and England. A Study of the Lives of Marie de La Tour − Queen of the Huguenots − and Charlotte de La Trémoïlle, Countess of Derby, Trêves, Kliomedia, 2010 (Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 58-2, avril-juin 2011).

  • Joanna Milstein, The Gondi. Family Strategy and Survival in Early Modern France, Farnham, Ashgate, 2014 (Francia-Recensio, 2015-2).

  • Bruno Petey-Girard, Le Sceptre et la Plume. Images du prince protecteur des Lettres de la Renaissance au Grand Siècle, Genève, Droz, 2010 (Sehepunkte, n° 11-5, mai 2011).

  • H.M. Scott (ed.), The European Nobilities in the Seventeenth and Eighteenth Centuries. Volume I: Western and Southern Europe, Basingstoke/New Yorh, Palgrave MacMillan, 2007 (Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 56-3, juillet-septembre 2009).

  • Malcolm Walsby, The Counts of Laval. Culture, Patronage and Religion in Fifteenth- and Sixteenth-Century France, Aldershot, Ashgate, 2007 (Annales HSS, n° 63-5, septembre-octobre 2008).

Fonctions administratives

  • Depuis 2012 : membre élu de la section 33 du Comité national de la recherche scientifique.
  • 2015-2017 : membre élu du Conseil pédagogique de la mention Histoire de l’EHESS.
  • Depuis 2015 : membre élu du Conseil pédagogique de la mention Histoire de l’EHESS.
  • 2010-2014 : membre élu du Conseil de laboratoire du CRH.

Comités de rédaction

  • Depuis 2008 : membre du comité de rédaction de L’Atelier du CRH. Revue électronique du Centre de Recherches Historiques.
  • Depuis 2016 : membre du comité de rédaction de la Revue d’Histoire Moderne & Contemporaine

Autre

 Membre du CA (2008-2015) et trésorier (2012-2015) de l’association Sauvons l’Université !, co-administrateur du site http://www.sauvonsluniversité.com de 2008 à 2011, webmaster de 2013 à 2015.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Rencontre avec Dorothea von Mücke, Columbia University

Compte-rendu - La table ronde avec l’historienne Dorothea von Mücke était organisée autour de son livre The Practices of Enlightenment. Aesthetics, Authorship, and the Public, paru chez Columbia University Press, en 2015. Dans le cadre des échanges PSL-Columbia, l’historienne Dorothea von Mücke (...)(...)

Lire la suite

L'un et le tout

Journée(s) d'étude - Jeudi 22 juin 2017 - 09:30Dans la lignée des grands rendez-vous scientifiques qu'il a initiés par le passé (sur les thèmes du Transnational, du Contexte), le CRH organise un grand forum de débat qui se tiendra les 22 et 23 juin. Animée par les membres, groupes et équipes du (...)(...)

Lire la suite

Hommage d'Arlette Farge à Pierre Laborie

Hommage - Pierre Laborie, directeur d'études de l’EHESS est décédé le 15 mai 2017, à l'âge de 81 ans.Spécialiste de l'« histoire de l'imaginaire social » pendant la seconde guerre mondiale, il avait été élu directeur d'études à l'École en 1998 sur un projet portant sur « La construction de l'évé (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH UMR 8558

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Dernière modification :
19/07/2017