2020 |

Février 2020

Afficher le droit au Moyen Âge. Les chartes lapidaires en discussion (3)

Afficher le droit au Moyen Âge. Les chartes lapidaires en discussion (3)

Jeudi 6 février de 14h-17h - Demi-journée d'étude

Présentation

L’objet « inscription », entre texte et image de droit

Dans le cadre des actions de SCRIPTA PSL “Histoire et pratiques de l’écrit”, le programme Afficher le droit au Moyen Âge. Regards croisés sur les chartes lapidaires entend poser les bases d’une réflexion sur les liens entre les pratiques d’écriture exposée et l’exercice du droit dans la culture écrite du Moyen Âge occidental. Il est conçu comme un cycle de séminaires débouchant sur la publication d’une synthèse bibliographique et thématique, et sur la mise à disposition du corpus rassemblé au cours de la recherche.

Au cours de la troisième séance du programme, qui se tiendra le 6 février prochain à l’EHESS, les présentations s’intéresseront à ce qui, dans l’environnement de l’inscription, induit ou commande une dimension juridique ou diplomatique, le texte ne devenant alors document que par contagion ou par contexte (historique et historiographique). Comment la médiévistique a-t-elle répertorié, publié et analysé ces inscriptions ? Sont-elles devenues « diplomatiques » par le traitement que leur a réservé l’épigraphie ? Leur caractère juridique a-t-il été établi en fonction des éléments visuels placés au contact du texte (images, sceaux, objets, lieux) ? Les questions posées lors de cette troisième rencontre dépassent largement le sujet des chartes lapidaires et concernent de fait tous les objets, graphiques ou non, dès lors qu’on veut leur attribuer une fonction dans l’histoire. Pour le programme Afficher le droit au Moyen Âge, cette séance est l’occasion de poursuivre l’inventaire des formes épigraphiques relevant, d’une façon ou d’une autre, d’une connexion avec les pratiques diplomatiques.

Contact : vincent.debiais@ehess.fr

 

Programme

  • Vincent Debiais (CRH, EHESS-CNRS)
    Inscription diplomatique par nature et par contexte

  • Estelle Ingrand-Varenne (Centre de recherche français à Jérusalem)
    Formes et formats des textes épigraphiques relatifs au droit

  • Matteo Ferrari (EPHE, SAPRAT)
    Et de hoc fecerunt statutum et sculpserunt hoc in lapide : fonctions juridiques des écritures exposées dans l'iconographie politique communale (Italie, XIIIe siècle)

Lieu

EHESS (Salle BS1- 28)
54, boulevard Raspail
75 006 Paris

Pour citer ce document

, «Afficher le droit au Moyen Âge. Les chartes lapidaires en discussion (3)», CRH [En ligne], Archives, Actualités, 2020, Février 2020,mis à jour le : 01/02/2020
,URL : http://crh.ehess.fr/index.php?6974.
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Les formes de réglementation des métiers

Appel à communication - Lundi 2 novembre 2020 - 18:00À la suite des trois rencontres de 2017, 2018 et 2019, l’enquête sur Les formes de réglementation des métiers dans l’Europe médiévale et moderne se poursuit pour un quatrième et dernier colloque international sur la dimension spatiale des norm (...)(...)

Lire la suite

Les pratiques d'influence aux XXe et XXIe siècles

Séminaire - Mercredi 3 juin 2020 - 15:00Le réseau Répine (Réseau d'étude des pratiques d'influence) a le plaisir de vous inviter au mini­-séminaire qu'il organise cette année, en juin 2020. Le réseau est international et multidisciplinaire, comme son objet l'impose.Le domaine des pratiques d'inf (...)(...)

Lire la suite

Justine Rochot et Baptiste Bonnefoy, lauréat·es des prix de thèse 2020 de l'EHESS

Prix et distinctions -Suite à l'annonce des prix de thèse de l'EHESS le 12 mai 2020, Justine Rochot et Baptiste Bonnefoy, les lauréat·es de cette année, présentent leurs parcours à l'EHESS et leurs recherches. Justine Rochot a reçu le prix de thèse pour son travail intitulé « Bandes de vieux. Un (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH (UMR 8558)

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Direction du CRH :
Béatrice Delaurenti
Thomas Le Roux

Dernière modification :
01/07/2020