Composition du CRH |

Membres rattachés

Nora Gueliane

Docteur
Membre rattaché
Equipe(s) : LaDéHiS
Laboratoire(s) de rattachement : CRH

Sujet et direction de thèse

Les nouveaux ksour de la vallée du M'Zab (1995-2016) : de la permanence et des mutations de la solidarité sociale dans leurs réussites et leurs échecs, sous la co-direction de Maurizio Gribaudi et Alain Mahé (CEMS)

Thèse dirigée en co-direction par Maurizio Gribaudi  et Alain Mahé (EHESS-CEMS), soutenue le 20 juin 2019, devant un jury composé d’Agnès Deboulet (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis), Jean-Pierre Frey (Université Paris Est-Créteil), Laurence Gillot (Université Paris Diderot) et Najet Mouaziz-Bouchentouf (Université d’Oran)

 

Resumé. 

Cette thèse a pour cadre géographique la vallée du M’Zab située au nord du Sahara Algérien – à 600 km au sud d’Alger. Occupée initialement par les Mozabites  — des Berbères Zénètes relevant religieusement de l’Ibadisme —  la région est surtout connue pour ses ksour historiques, d’un caractère architectural et paysager exceptionnel, classés patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1982. La solidarité promue et sanctionnée par des institutions propres aux Mozabites a également contribué à la notoriété du M’Zab. Cette solidarité et des modes d’auto-organisation multiséculaires, ont joué un rôle primordial dans la survie du groupe ainsi que dans la création des nouveaux ksour.

La construction de ces nouveaux ksour — pensés comme des extensions des cités anciennes — a été entreprise à partir des années 1990. L’idée était de trouver une solution à la crise du logement aussi bien au plan quantitatif que qualitatif. La particularité de ces projets réside dans le rôle qu’y ont joué les institutions sociales traditionnelles mozabites, en particulier la solidarité sociale dont nous avons détaillé les pratiques tant au plan du financement des projets, qu’en ce qui concerne les modalités du choix des bénéficiaires et la réalisation des travaux, sans oublier, évidemment, la gestion des nouveaux ksour après leur occupation. Compte tenu que les attentes et les exigences des bénéficiaires de ces logements étaient nécessairement différentes de celles qui avaient présidées à la construction des anciens ksour — que cela soit en terme de confort matériel ou de façon de vivre — , nous avons été conduite à nous interroger sur la permanence et les mutations qui ont affecté les différentes formes de solidarité sociale qui soutiennent les institutions de la région, institutions garantes de la reproduction de la société mozabite et, donc, de la réussite des “nouveaux ksour“.

C’est à travers l’étude des six nouveaux ksour — envisagés essentiellement de façon monographique — que nous tentons de répondre à ces interrogations. Ce travail repose à la fois sur une enquête technique conduite en tant qu’architecte et, surtout, sur des observations anthropologiques et des entretiens dans le cadre d’enquêtes de terrain accomplies en 2014, 2015 et 2016.

parcours:

2013:  inscription en première anneé thèse à l'EHESS.

2012:  master de recherche patrimoine, ville et architecture à l'université de Paris Diderot en collaboration avec l'Ecole d'architecture de Paris Val de Seine.

2009: Diplôme d'architecte de l'université de Farhat Abbas en Algérie.

Stages professionnels:

 27 mars 2018 au 27 mai 2018 : un stage de deux mois au centre Jacques Berque de Rabat (CJB) dans le cadre d’une mobilité doctorale.

En janvier 2017 :formation pour la maitrise du logiciel de cartographie SIG à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. CRH/LaDéHis.

Mars 2016 : formation doctorale traitant de la méthodologie de recherche, de la rédaction d’un article scientifique et une initiation à la « spatial syntax », département d’architecture de Sétif, Algérie.

Mars 2015 :formation pour la maitrise de la recherche documentaire et les bases de données, fondation maison des sciences de l'homme (FMSH) à l’EHESS

En février 2014 : formation pour la maitrise du logiciel de cartographie SIG (Qgis, GDAL), à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. CRH/LaDéHis.

Décembre 2013 : formation pour la maîtrise du stress pour les doctorants, à l’Université Paris Nanterre (Paris 10).

Décembre 2013 : formationpour la maîtrise du logiciel bibliographique ZOTERO, à l’Université Paris Nanterre (Paris 10).

Mai 2013 :stage portant sur les techniques de construction au Siècle des lumières, le Duomo de Santa Maria del Fiore à Florence et le Museo Leonardiano  à Vinci, Italie.

Enseignement:

De Septembre 2014 à avril 2015 : chargé d’Atelier de construction 2eme année (3h/semaine), à l’institut d’architecture de l’Université de Farhat Abbas Sétif, Algérie.

De mars 2014 à juin 2014 : chargé d’Atelier de projet 2eme année (6h/semaine) à l’institut d’architecture de l’Université de Farhat Abbas Sétif, Algérie.

Activités scientifiques:

 En 2019

Le séminaire entre l’amitié et l’inimitié : l’échange, l’alliance et la complicité avec Alain Mahé (directeur de thèse). Une intervention intitulée : la solidarité et de l’interdépendance dans les nouveaux ksour du M’Zab, 18 janvier 2019 à l’EHESS de Paris.

La participation au  XIIe colloque des étudiants et des étudiantes en histoire de l’Université de Sherbrooke : Espace et territorialité, Le tournant spatial : nouvelles perspectives en histoire, le 14 et 15 mars 2019 à l’Université de Sherbrooke, Québec. L’intervention est intitulée : Histoire urbaine : Un retour sur l’histoire du M’Zab à travers une étude de la genèse du ksar. Radhwane Boukelouha comme coauteur

La participation au XIIe colloque des étudiants et des étudiantes en histoire de l’Université de Sherbrooke : Espace et territorialité, Le tournant spatial : nouvelles perspectives en histoire, le 14 et 15 mars 2019 à l’Université de Sherbrooke, Québec. L’intervention est intitulée : Les approches morphologiques processuelles et la caractérisation de la réalité urbaine : Les villes de Mila et de Constantine (Algérie) comme exemple. En coauteur avec Radhwane Boukelouha

La participation à la quatrième conférence du Conseil Arabe pour les Sciences Sociales « Pouvoir, frontières et écologies dans les sociétés arabes : pratiques et imaginaires », le 12 - 14 avril 2019 | Beyrouth, Liban. L’intervention est intitulée : La dualité institutions traditionnelles et institutions de l’Etat dans la gestion de la vallée du M’Zab

En 2018

Une journée d’étude sur l’infraction urbaine dans les villes algériennes, organisée par L’Université d’Oum El Bouaghi, 20 février 2018. L’intervention est intitulée : infraction urbaine, causes et conséquences : le cas du projet de Hamrayat à Ghardaïa

Une école thématique de formation doctorale : Le Sahara : de la zone frontière à l’espace nodal de l’Afrique Méditerranéenne (Antiquité – Temps présent. Organisée par l’École française de Rome, le centre Jacques Berque, le LabExMed, Aix-Marseille Université, Le CNRS, la Casa de Velázquez et l’IRMC de Tunis, à Rome (Italie), du 19 au 23 mars 2018. L’intervention est intitulée : L’ambiguïté d’une terminologie :Ksour et nouveaux ksour du M’Zab en Algérie.

Colloque international : Le Touat à la croisée des routes sahariennes (XIVe-XVIIIe siècle) : sources, espaces, circulations, Centre Jacques Berque, le 18-19 avril 2018 – Rabat. L’intervention est intitulée : Le orf de la construction dans les Ksour : Le cas des ksour de la vallée du M’Zab

La présentation de l’avancement de mes travaux de thèse dans le cadre d’un atelier doctoral, Centre Jaques Berque, Rabat,  25 avril 2018.

Participation à une Journée d’étude « Jeunes Chercheur-e-s » : Le logement et l’habitat organisés par le réseau REcherche HAbitat-Logement REHAL et l’UMR LISST 28 et 29 mai 2018 Université Toulouse 2 Jean-Jaurès. L’intervention est intitulée : Un projet de logement prometteur : Le nouveau ksar de Tinaâm dans la vallée du M’Zab en Algérie

Colloque « La Ville vue du CIEU » Toulouse, le 30 mai 2018, Session « Jeunes Chercheurs » la ville de demain.  L’intervention est intitulée : le nouveau ksar de Tinemmirine du local au global : l’exemple d’une  participation citoyenne locale allant vers la notion de durabilité

En 2017

Colloque international villes durables interculturelles, assainissement des villes africaines et éducation au développement durable interculturel,  école Nationale Supérieure des Travaux publics de Yaoundé – Cameroun, 20 et 21 juillet 2017. L’intervention est intitulée : une nouvelle ville durable au Sud algérien, le cas du nouveau ksar de Tafilelt dans la vallée du M’Zab.

En 2016

Colloque international : architecture islamique : Histoire et pratiques architecturales, 15-16 février 2016, Constantine — Algérie. L’intervention est intitulée :le nouveau ksar Tinemmerine, une réinterprétation d’un patrimoine bâti et un renouvellement du processus de production local, en coauteur avec Karima Haddouche.

The fourth international architectural conservation conference on sustainable heritage, Dubaï, 14-16 of February 2016.l’interventionest intitulée : الحفاظ على التراث المادي و اللامادي لهضبة ميزاب:تسليط الضوء على القصور الجديدة : دراسة القصر الجديد تافيلالت.

  L’interventionest intitulée :une introduction à l’architecture traditionnelle mozabite à travers une lecture du code d’urbanisme traditionnel.

La présentation des recherches doctorales à 2e rencontre Euro-Arabe des jeunes chercheurs en sciences sociales ; 26 septembre au 2 octobre 2016, Manama, Bahreïn.

En 2015

Le séminaire international : Habiter en Algérie : expériences et comparaisons internationales, Université Hadj Lakhdar  – Batna – Algérie, pour le 13/14 avril 2015. L’intervention est intitulée : les nouveaux ksour du M’Zab : le produit d’une dynamique sociale.

Séminaire international : fabriquer et habiter les villes à l’ère de lamondialisation. Université Badji Mokhtar – Annaba – Algérie pour le 20-21 avril 2015. L’intervention est intitulée : Ghardaïa ; une ville qui se désolidarise : la question de la mixité dans les nouveaux ksour.

Le séminaire international sur la préservation du patrimoine : préhistorique, romain et musulman. Université de Tébessa, Algérie, le 12/13 octobre 2015. L’intervention est intitulée : Les nouveaux ksour de la vallée du M’Zab : une stratégie de valorisation d’un patrimoine millénaire.

Séminaire International sur le Génie climatique et l’Énergétique, SIGCLE » 2015, 9, 10 et 11 novembre 2015 Constantine, Algérie. L’intervention est intitulée :Mur rideau ou façade intelligente ? Quel concept pour un bloc administratif à l’université de Souk Ahras ?En co-auteuravec Karima Haddouche

Séminaire International sur le Génie climatique et l’Énergétique, SIGCLE » 2015, 9, 10 et 11 novembre 2015 Constantine, Algérie. L’intervention est intitulée :revisiter un héritage millénaire : performances énergétiques de l’habitat traditionnel mozabite

En 2014

Le colloque international patrimoine et horizon : Les nouvelles méthodes de connaissances, de compréhension et de conservation du patrimoine, du 5 au 7 novembre 2014 à Tunis, Tunisie. Une proposition intitulée : une réinterprétation sociale et spatiale d’un patrimoine millénaire : le nouveau ksar Tafilelt dans la vallée M’Zab.

Publications :

À paraitre  (2020)

Contribution à un ouvrage collectif: Les urbanités sociolangagières au Maghreb. L’article est intitulé : ksour et nouveaux ksour ; l’ambiguïté d’une terminologie. Édition L’Harmattan, France.

Contribution pour la publication d’un ouvrage collectif : La jeune recherche en sciences sociales en Algérie (IRMC/Tunis et le CRASC/Oran). L’article est intitulé :La solidarité dans les écoles libres ibadites hors M’Zab : Le cas de l’école Saâda dans la ville de Bordj Bou Arreridj

Contribution pour la publication d’un ouvrage collectif à la suite du colloque international villes durables interculturelles, assainissement des villes africaines et éducation au développement durable interculturel, Cameroun, 20 et 21 juillet 2017. L’article est intitulée : Une nouvelle ville durable au sud algérien, le cas du nouveau ksar de Tafilelt dans la vallée du M’Zab, Édition L’Harmattan, France.

À paraitre bientôt (2019)

Contribution pour la revue Asinag de l’IRCAM (Institut Royal de la Culture Amazigh) Rabat, l’article est intitulé : Les oumanas : Le corps exécutif du orf de la construction au M’Zab(Algérie)

NoraGueliane : Qu’est ce qu’un ksar au M’Zab, Carnets du CJB : https://cjb.hypotheses.org/

Contribution pour le numéro 3 (dossier varia) de la revueSociétés plurielles (INALCO). L’article est intitulé :L’insertion des migrants dans les territoires d’accueils : Le cas de la diaspora mozabite dans la ville de Bordj Bou Arreridj (Algérie)

En 2019

Nora Gueliane, « Les nouveaux ksour du M’Zab, quels enseignements pour l’étude de l’urbain en Algérie ? », pp. 75-88, in, Direche, K.(dir.), L’Algérie au présent. Entre résistances et changements, Paris : IRMC-Karthala, 2019.

En 2018

Nora Gueliane, « Hamrayat : La naissance prématurée d’un nouveau ksar », pp. 271-327, in Chetateha. O-K. (coord.),les mutations de la ville saharienne algérienne, Algérie : Centre de recherche en sciences islamiques et civilisation de Laghouat, 2018.

En 2017

Nora Gueliane, « Performances énergétiques du patrimoine architectural »,  Annales du patrimoine, n° 17, 2017, pp. 57-72.

Nora Gueliane, “The vernacular architectural heritage, lever of the development of a sustainable architecture”, International Journal of Human Settlements, Vol. 1. N° 3. 2017, pp. 25-35.

Nora Gueliane, « Les problèmes de la production urbaine : Le cas du nouveau ksar d’Ioumed dans la vallée du M’Zab », International Journal of Spaces and Urban Territory, n°3, 2017, pp. 143-191.

En cours d’évaluation :

Contribution pour la revue :Hespéris-Tamuda de l’Université de Mohamed V, de Rabat. L’article est intitulé :Une exploration des sources locales du orf de la construction dans la vallée du M’Zab en Algérie

Contribution pour la revueInsaniyat (CRASC), dossier : Participation citoyenne et habitante : quel apport au développement social et urbain ? Cordonné par Madani Safar-Zitoun et Mariam Chabou-Othmani. L’article est intitulé : Le nouveau ksar de Tinemmirine : l’exemple d’une participation citoyenne  locale.

En co-auteur avec Kaouther Abderrezek, contribution pour le numéro spécial de la revue RIELMA : Migrations, économies et sociétés : des transferts culturels au « marketing de l’identité ». Article intitulé : L’insertion des migrants, Le cas de la diaspora mozabite dans les villes algériennes : Bordj Bou Arreridj, El-Eulma, et à l’étranger : Marseille et la région lilloise

Proposition pour la revue Journal des anthropologues, dossier  « Villes, cultures et engagements ». La proposition est intitulée : Les nouveaux ksour du M’Zab : Valorisation identitaire, marketing culturel ou marquage  de l’espace de la ville ?

Aides et bourses:

En 2019 :une bourse de mobilités doctorales 2018 de l’Agence Universitaire de la Francophonie (Europe de l’Ouest).

En 2018 :une bourse de mobilités doctorales 2018 de l’Agence Universitaire de la Francophonie (Europe de l’Ouest).

En 2017 : une bourse d’accomplissement « Henri Desroche »

En 2016 : une aide « aires culturelles » de l’EHESS

En 2015 : une bourse de courte durée de l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain à Tunis (IRMC de Tunis).

En 2015 : Une aide au terrain du centre Jacques Berque de Rabat Maroc (CJB de Rabat)

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Les pratiques d'influence aux XXe et XXIe siècles

Séminaire - Mercredi 3 juin 2020 - 15:00Le réseau Répine (Réseau d'étude des pratiques d'influence) a le plaisir de vous inviter au mini­-séminaire qu'il organise cette année, en juin 2020. Le réseau est international et multidisciplinaire, comme son objet l'impose.Le domaine des pratiques d'inf (...)(...)

Lire la suite

Justine Rochot et Baptiste Bonnefoy, lauréat·es des prix de thèse 2020 de l'EHESS

Prix et distinctions -Suite à l'annonce des prix de thèse de l'EHESS le 12 mai 2020, Justine Rochot et Baptiste Bonnefoy, les lauréat·es de cette année, présentent leurs parcours à l'EHESS et leurs recherches. Justine Rochot a reçu le prix de thèse pour son travail intitulé « Bandes de vieux. Un (...)(...)

Lire la suite

Afficher le droit au Moyen Âge. Les chartes lapidaires en discussion

Journée(s) d'étude - Jeudi 19 mars 2020 - 14:00"Regards croisés sur les chartes lapidaires" entend poser les bases d’une réflexion sur les liens entre les pratiques d’écriture exposée et l’exercice du droit dans la culture écrite du Moyen Âge occidental. Il est conçu comme un cycle de séminaires (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH (UMR 8558)

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Direction du CRH :
Béatrice Delaurenti
Thomas Le Roux

Dernière modification :
29/05/2020