Appels à communication |

Appels à communication en 2019

Contagions. Influence, contamination, propagation. Regards pluriels sur un processus historique

Contagions. Influence, contamination, propagation. Regards pluriels sur un processus historique

Date limite de dépôt : 28 février 2019 - Appel à communication

Volume collectif, sous la direction de Béatrice Delaurenti et Thomas Le Roux

Argumentaire

La contagion est une forme d’interaction fondée sur la transmission homme à homme d’un ou plusieurs éléments. Elle peut être active ou passive, matérielle ou immatérielle, singulière ou collective. Elle met en relation un agent contaminant dont l’intervention est spontanée ou volontaire, un récepteur participant, peu ou prou, à l’interaction, et un processus relativement autonome, qui peut être non-maitrisé ou au contraire faire l'objet d'un effort d'expansionet de contrôle.

Cette description a minima donne à la notion un sens extrêmement large, avec un usage littéral ou métaphorique. Dans une telle acception, la contagion touche à des domaines divers, concernant à la fois le savoir et les pratiques sociales. Le phénomène relève de la science, en particulier la médecine et la biologie - la transmission d’une maladie nous apparaît aujourd’hui comme la forme la plus évidente de contagion ; il s’applique aussi à la technique – pensons à la pollution industrielle ou à la propagation des ondes ; à l’économie – dans le cas, par exemple, de la diffusion des crises financières ; à la politique – il permet d’aborder les questions d’influence, de manipulation et de rumeur ; à l’étude des phénomènes sociaux – par exemple appliqué aux mouvements de foule ou au pouvoir des images ; à la théologie et à la pastorale – l’idée de contagion des péchés a servi de modèle, aux premiers temps de l’ère chrétienne, pour penser la notion ; à la psychologie – les émotions sont contagieuses, comme dans l’exemple topique du fou rire ; enfin, à la littérature – le modèle de la contamination peut s’appliquer à la réception d’une œuvre et à ses transformations dans la durée. La contagion et ses corolaires, l’influence, la contamination, la propagation, l’imitation, apparaissent ainsi comme des outils pertinents pour les sciences sociales et historiques : ils permettent de penser et de modéliser une certaine catégorie de relations, à différentes échelles, depuis les pratiques de pouvoir jusqu’aux échanges interpersonnels, depuis les interactions entre groupes sociaux jusqu’à l’intersubjectivité.

Chacune de ces questions a mobilisé les sciences sociales ; la notion de contagion elle-même a fait l’objet en 2011 d’un numéro spécial de la revue Tracés qui appelait à « dénaturaliser, par la profondeur historique et le croisement des disciplines, ce qui s’impose comme une clé de compréhension de nombreux phénomènes contemporains »[1]. Le numéro répondait à ce projet par un éditorial, huit articles originaux, deux traductions et deux entretiens qui, à l’exception de deux articles de médiévistes, se concentraient sur les XIXe et XXe siècle, tout en mettant en évidence diverses implications de la notion. En histoire, toutefois, c’est surtout dans des contextes et des emplois spécifiques que l’idée de transmission contagieuse a été interrogée. Une histoire de la contagion qui prenne en considération la variété de phénomènes concernés, ensemble et sur la longue durée de l’étude des sociétés passées, reste à écrire.

Le projet présenté ici s’inscrit dans ces perspectives. Nous voudrions élaborer une grammaire historique des contagions donnant à voir un large éventail de situation sociales, culturelles, politiques ou anthropologiques pour lesquelles le concept est opérant, dans le temps long. La richesse et l’éclatement de la notion justifient d’employer le terme au pluriel, les contagions, pour l’utiliser comme un prisme permettant de rassembler dans un même regard des doctrines et des pratiques multiples, toutes historiquement situées. L’objectif est moins de mener une réflexion épistémologique sur le concept que d’explorer ses différentes facettes et applications dans des terrains et des études de cas concrets, pour faire apparaître une dynamique historique de la contagion ou des contagions prises dans leur diversité.

Calendrier et modalités de soumission

En cela, nous nous situons dans le prolongement des propositions formulées dans le volume de Tracés, tout en inscrivant notre projet dans un cadre chronologique et problématique plus large et dans un format quelque peu différent. Il s’agit de constituer une série de notices thématiques brèves (10 000 signes environ) assorties de pistes bibliographiques (4 à 8 références). La notion sera déclinée dans tout le champ historique et pourra concerner aussi bien l’histoire sociale que l’histoire intellectuelle, l’histoire des sciences, des techniques, du fait littéraire ou des pratiques. Le volume sera traduit en anglais et proposé à la publication dans une maison d’édition anglo-saxonne, si possible en co-édition avec un éditeur français.

Le projet « Contagions » ne vise donc pas l’exhaustivité et n’a pas de vocation encyclopédique, mais entend proposer une série d’éclairages historiques sur la problématique de la contagion, à partir et dans la perspective des recherches menées au sein du laboratoire.  Dans cette perspective, l’appel à communication s’adresse à tous les membres du laboratoire, y compris les doctorants et les associés. Les propositions de notices (une ou deux par personne) peuvent être envoyées à thomas.le-roux@ehess.fr et beatrice.delaurenti@ehess.fr jusqu’au 28 février 2019. Une fois acceptées, les textes définitifs des notices devront nous parvenir entre le mois de mars et le mois de décembre 2019. Elles seront traduites en anglais au fur et à mesure de leur arrivée. La publication de l’ouvrage est prévue pour 2021.

 

 


[1]Tracés 21/2 (2011) : contagions, éditorial de Florent Coste, Aurélien Robert et Adrien Minard, p. 8.

Pour citer ce document

, «Contagions. Influence, contamination, propagation. Regards pluriels sur un processus historique», CRH [En ligne], Appels à communication en 2019, Appels à communication,mis à jour le : 31/01/2019
,URL : http://crh.ehess.fr/index.php?6572.
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

La nature sous contrat

Appel à communication - Vendredi 15 novembre 2019 - 17:45Thématiques Les formes de possessions collectives ou individuelles et les relations qu’elles nouent avec leur environnement ont fortement mobilisé les approches historiques récentes. Puisque l’utilisation des ressources naturelles et la tr (...)(...)

Lire la suite

Un « spectacle dérobé à l'histoire »

Colloque - Mardi 18 juin 2019 - 09:00Les spectacles constituent un laboratoire privilégié pour repérer et saisir l’articulation des représentations et des émotions qu’elles provoquent.À la suite de travaux collectifs récents consacrés à l’avènement d’une « société du spectacle » au XVIIIe siècle (...)(...)

Lire la suite

L'influence et ses limites

Séminaire international - Jeudi 20 juin 2019 - 09:30L’atelier, organisé par Répine (Réseau d’étude des pratiques d’influence) et le CRH et soutenu par le LabEx Tepsis se déroulera le 20 et le 21 juin 2019, 96 boulevard Raspail, Paris 6ème.L'atelier confrontera diverses formes d’étude de l’influe (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH (UMR 8558)

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Direction du CRH :
Béatrice Delaurenti
Thomas Le Roux

Dernière modification :
14/06/2019