Composition du CRH |

Membres statutaires

Benoît Grévin

Photo Grévin
Directeur de recherche CNRS
Equipe(s) : AHLoMA
Laboratoire(s) de rattachement : CRH

Coordonnées professionnelles

EHESSCRH-AHlOMA
2, rue Vivienne
75002 Paris

benoit.grevin (a) ehess.fr

Mes recherches concernent généralement, dans une approche historique incluant des aspects littéraires, philologiques, comparatifs, l’histoire de l’inscription des langages et des styles dans les sociétés du long Moyen Âge occidental et méditerranéen, avec trois dominantes :
1) Histoire des rhétoriques et des modes de formalisation latins du bas Moyen Âge, et en particulier de l’ars dictaminis et de la rhétorique des pouvoirs latins (Eglise, États, chancelleries princières), ainsi que de la communication épistolaire. Cette approche inclut une réflexion sur les rapports entre la rhétorique et le droit, et entre les différents types de formalisations linguistique entre le XIe et le XVe siècle (interaction entre l’ars dictaminis et l’ars praedicandi, l’art oratoire, l’humanisme, les modes de formalisation en langues modernes, relation langage-iconographie…) ;
2) Histoire des contacts linguistiques dans le monde méditerranéen et l’Europe, et en particulier des contacts entre les cultures linguistiques islamiques et judéo-arabes et les cultures linguistiques chrétiennes. Cette approche inclut plus particulièrement un travail sur les témoignages et manuscrits portant la trace des cultures arabes italiennes aux XIIIe-XVIe siècles, et un ensemble de travaux plus larges sur l’inculturation des cultures linguistiques hébraïques et arabes dans l’Occident latin ;

3) Pratique et théorie du comparatisme des formes textuelles, aux échelons intra-européen, euro-méditerranéen, monde latin/Islam, monde latin/Islam/Extrême-Orient confucéen.
4) J’ai été par ailleurs amené au fil des ans à développer un intérêt particulier, débordant la thématique des problèmes de formalisation et de sociolinguistique, pour les thèmes suivants : histoire de l’Italie méridionale ; histoire et représentation des nationes médiévales ; problèmes de traductologie et de traduction médiévale et moderne ; modélisation des rapports entre la littérature et l’histoire (Moyen Âge) ; médiévalisme.

Responsabiltés éditoriales

Co-éditeur (avec Chris Fletcher et Aude Mairey) de la revue électronique Cahiers électroniques d’histoire textuelle du LaMOP (CEHTL).

  • Membre et secrétaire du comité de rédaction de la série d’articles électroniques De l’usage de … en histoire médiévale.
  • Membre du comité de lecture de la revue Arnos (Archivio normanno-svevo)
  • Membre du comité de lecture de la revue Rivista di cultura classica e medioevale
  • Membre du comité de lecture de la collection Collana Regna (histoire médiévale du Mezzogiorno).

Distinctions

2012 : Médaille de bronze du CNRS. Prime d’excellence pour la période 2012-2015.

Groupe de recherches

  • AHLoMA (Anthropologie historique du long Moyen Âge)

Thèmes de recherches

  • Rhétorique du pouvoir ;

  • Langages ;

  • Comparatisme ;

  • Latin médiéval ;

  • Arabe en Occident latin.

Enseignements 2018-2019

Traduction-commentaire de langues médiévales :

Publications

Ouvrages

  • Regalis excellentia. Les préambules des actes des rois de France au XIVe siècle (1300-1380),Paris, École des chartes, 2014 (avec Sébastien Barret)

  • Le parchemin des cieux. Essai sur le Moyen Âge du langage, Seuil, L’univers historique, 2012.

  • Rhétorique du pouvoir médiéval. Les Lettres de Pierre de la Vigne et la transformation du langage politique européen (XIIIe-XVe siècles), Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes de Rome, 2008.

Traductions

  • Textes médiévaux de scapulomancie, éd. Stefano Rapisarda, Paris, Classiques Garnier, 2017 (Textes littéraire du Moyen Âge, n° 43, traduction française des textes latins, p. 148-197)

  • Yokomitsu Riichi, Soleil, roman historique traduit du japonais, annoté avec une postface, Anacharsis, 2016.

  • Pierre d’Eboli, Les Bains de Pouzzoles, introduction, fac-similé et traduction du texte latin, PUF, collection Sources, 2012.

  • Kaneko Mitsuharu, Histoire spirituelle du désespoir, essai traduit du japonais, annoté avec un commentaire, éd. Rue d’Ulm, collection « versions françaises », 2009.

Direction d’ouvrages collectifs

  • Le Moyen Âge dans le texte. Cinq ans d’histoire textuelle au Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris, avec Aude Mairey, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016.

  • Le dictamen dans tous ses états. Perspectives de recherche sur la théorie et la pratique de l’ars dictaminis, avec Anne-Marie Turcan-Verkerk, Turnhout, Brepols, 2015 (Bibliothèque d’Histoire culturelle du Moyen Âge, 16).

  • Maghreb Italie. Des passeurs médiévaux à l’orientalisme moderne (XIIIe-milieu XXe siècle), Rome, 2010 (Collection de l’École française de Rome, 449), 497 p.

  • L’antiquité tardive dans les collections médiévales. Textes et représentations, VIe-XIVe siècle. avec Séphane Gioanni, Rome, 2008 (Collection de l’École française de Rome, 405), 374 p.

  • Chrétiens, juifs et musulmans dans la méditerranée médiévale. Études en hommage à Henri Bresc réunies par Benoît Grévin, Annliese Nef et Emmanuelle Tixier, Paris, 2008, 168 p.

Directions de dossiers spéciaux

  • « Langues de l’Islam et sociétés médiévales ». Dossier des Annales HSS, 2015/3, p. 563-660.

  • Actes de la table ronde « La résistible ascension des vulgaires. Contacts entre latin et langues vulgaires aux XIIe-XIVe siècles : problèmes pour l’historien », Paris X/Nanterre, 7-8 mars 2003 (avec J.-P. Boudet et Henri Bresc), Mélanges de l’École française de Rome Moyen Âge, 117, 2005, p. 447-718.

  • Actes de la table ronde « Les Anges et la magie au Moyen Âge », Paris X/Nanterre, 8-9 décembre 2000 (avec J.P. Boudet et H. Bresc), Mélanges de l’École française de Rome Moyen Âge, 114, 2002, p. 589-890.

Articles

2018

  • « Color rhetoricus : réflexions sur l’articulation entre culture visuelle et rhétorique médiévale (fin XIe-fin XIVe s.), dans Franck Collard, Frédérique Lachaud-Lydwine Scordia (éd.), Images, pouvoir et norme. Exégèse visuelle de la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVe siècle), Paris, Garnier, 2018, p. 115-130.

  • « Introduction », dans « Lettres en contexte (Xe-XIIe siècles), Partie 1 », dossier de Cahiers de civilisation médiévale Xe-XIIe siècles, 61, 2018, p. 1-10.

  •  « Le chant de Cortenuova », dans Diane Chamboduc de Saint Pulgent, Marie Dejoux (dir.), La Fabrique des sociétés médiévales. Les Moyen Âge de François Menant, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2018, p. 469-478.

  • « Editing an Illuminated Arabic-Latin Masterwork of the Fifteenth Century. Manuscript Vat. Urb. Lat. 1384 as  a Philological challenge », in Giuseppe Mandalà-Immaculada Pérez Martín ed., Multilingual and Multigraphic Documents and Manuscripts of East and West, Gorgias Press, 2018 (Perspectives on Linguistic and  Ancient Languages, 5), p. 359-381. 

  • « Summae dictaminis als Zerrspiegel einer Schreibkunst? Auswahlprozesse und die süditalienische Ars dictaminis des dreizehnten Jahrhunderts », Mittellateinisches Jahrbuch, 53, 2018/2, p. 205-226.

2017

  • « Bibliographie [des travaux en rapport avec l’épistolaire] Antiquité-tardive, Moyen Âge, IVe-XVe siècle » (avec Luciana Furbetta et Clémence Revest), Épistolaire, n°43, 2017, p. 201-218.

  • « L’Europe des langues au temps de Philippe de Mézières », dans Joël Blanchard, Renate Blumenfeld-Kosinski (ed.), Philippe de Mézières et l’Europe. Nouvelle histoire, nouveaux espaces, nouveaux langages, Genève, Droz, 2017, p. 95-112.

  • « Bibliographie [des travaux en rapport avec l’épistolaire] Antiquité-tardive, Moyen Âge, IVe-XVe siècle » (avec Luciana Furbetta et Clémence Revest), Épistolaire, n°43, 2017, p. 201-218

2016

  • « La lettre d’art avant la lettre d’art ? Penser la correspondance ornée dans l’Italie du XIIIe siècle », dans Paolo Cammarosano, Bruno Dumézil, Laurent Vissière (éd.), Art de la lettre et lettre d’art. L’épistolaire politique dans l’Europe médiévale III. Actes du colloque de Rome, 11-13 avril 2013, Rome-Trieste, École française de Rome-CERM, p. 129-169.

  • « Introduction », in Benoît Grévin, Aude Mairey (éd.), Le Moyen Âge dans le texte. Cinq ans d’histoire textuelle au Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, p. 5-22 (avec Aude Mairey).

  • « L’alternance latin-sicilien dans les actes siciliens du XVe siècle. Propositions d’analyse », dans Benoît Grévin, Aude Mairey (éd.), Le Moyen Âge dans le texte. Cinq ans d’histoire textuelle au Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, p. 93-108.

  • Les traductions médiévales du Coran : une question de cumulativité (XIIe-début XVIe siècle) », Revue des Sciences Religieuses, 90, 2016, p. 471-489. 

  • « Un libro non marginale », introduction à Dario Internullo, Ai margini dei giganti. La vita intellettuale dei romani nel Trecento, Rome, Viella, 2016, p. vii-xiv.

  • « Enfin la fin du Moyen Âge ? … », Questes. Revue pluridisciplinaire d’études médiévales, 33, 2016, p. 1-12.

  •  « Un palimpseste sonore. Les rimes cachées de Venance Fortunat », dans Cédric Giraud, Dominique Poirel (éd.), La rigueur et la passion. Mélanges en l’honneur de Pascale Bourgain, Turnhout, 2016, p. 31-44.

  • « Mémoire municipale et culture notariale : le cartulaire doré de Digne » (avec Florie Varitille), Provence historique, 66, 2016, p. 217-238.

  • « Bibliographie [des travaux en rapport avec l’épistolaire] Antiquité-tardive, Moyen Âge, IVe-XVe siècle » (avec Luciana Furbetta et Clémence Revest), Épistolaire, n°42, 2016, p. 161-180.

2015

  • « Le plurilinguisme, objet d’histoire », Hypothèses 19, 2015, p. 333-350.

  • « From letters to dictamina and back : Recycling Texts and Textual Collections in Late Medieval Europe (Thirteenth-Fourteenth Centuries) », dans Christian Høgel, Elisabetta Bartoli (éd.), Medieval Letters. Between Fiction and Document, Turnhout, Brepols, 2015 (Utrecht Series in Medieval Literacy, 33), p. 407-420.

  • « Théorie et pratique du dictamen dans la péninsule ibérique (XIIIe-XIVe siècle) », dans Benoît Grévin, Anne-Marie Turcan-Verkerk (éd.), Le dictamendans tous ses états. Perspectives de recherche sur la théorie et la pratique de l’ars dictaminis (XIe-XVe siècle), Turnhout, Brepols, 2015 (Bibliothèque d’Histoire Culturelle du Moyen Âge, 16), p. 309-346.

  • « Polémique de la ‘mémorique’. À propos de Canossa. Entlarvung einer Legende. Eine Streitschrift », Francia. Forschungen zur westeuropäischen Geschichte,42, 2015, p. 275-289.

  • « Métaphore et vérité : la transumptio, clé de voûte de la rhétorique au XIIIe siècle », dans Jean-Philippe Genet (éd.), La vérité. Vérité et crédibilité : construire la vérité dans le système de communication de l’Occident (XIIIe-XVIIe siècle), Paris, Publications de la Sorbonne, 2015, p. 149-182.

  • « Le dictamen dans tous ses états. Perspectives de recherches sur la théorie et la pratique de l’ars dictaminis (XIe-XVe siècle) », introduction du volume Le dictamendans tous ses états…, cit., p. 9-25.

  • « Bibliographie raisonnée des études sur la théorie et la pratique de l’ars dictaminis (XIe-XVe siècle) », ibid., p. 543-595.

  • « Le calcul de l’implicite. Réflexions sur l’analyse des autorités textuelles employées dans la rhétorique politique médiévale (XIIIe-XVe s.), dans Jean-Philippe Genet (éd.), La légitimité implicite I, Actes des conférences organisées à Rome en 2010 et en 2011 par SAS en collaboration avec l’École française de Rome, Publications de la Sorbonne/École française de Rome, 2015, p. 279-298.

  • « Les frontières du dictamen. Structuration et dynamiques d’un espace textuel médiéval (XIIe-XVe s.), Interfaces. A Journal of Medieval European Literatures, 1, 2015, http://riviste.unimi.it/interfaces/index.

  • « De Damas à Urbino. Les savoirs linguistiques arabes dans l’Italie renaissante (1370-1520) », Annales HSS,2015, p. 607-635.

  • « Langues d’Islam et sociétés médiévales », Annales HSS, p. 563-575.

  • « Langues », dans Claude Gauvard-Jean-françois Sirinelli (éd.), Dictionnaire de l’historien, Paris, PUF, 2015, p. 531-532.

  • « Philologie », dans Claude Gauvard-Jean-François Sirinelli (éd.), Dictionnaire de l’historien.Paris, PUF, 2015, p. 418-421.

  • « L’ars dictaminis, discipline hégémonique (fin XIIe-début XIVe s.). Mutations et idéologisation d’un art d’écrire médiéval, entre trivium, droit et exégèse », dans Joël Chandelier, Aurélien Robert (éd.), Frontières des savoirs en Italie à l’époque des premières universités (XIIIe-XVe s.), Rome, École française de Rome, 2015 (Collection de l’École française de Rome, 505), p. 305-370.

  • « Bibliographie [des travaux en rapport avec l’épistolaire] Antiquité-tardive, Moyen Âge, IVe-XVe siècle » (avec Luciana Furbetta et Clémence Revest), Épistolaire, n° 41, 2015, p. 299-314.

2014

  • « De l’ornementation à l’automatisme. Cursus rythmique et écriture semi-formulaire (XIIe-XIVe s.) », dans Marie Formarier, Jean-Claude Schmitt(éd.),Rythmes et croyances au Moyen Âge. Actes de la journée d’étude organisée par le Groupe d’anthropologie historique de l’Occident médiéval (Centre de recherches historiques, EHESS/CNRS) le 23 juin 2012, Paris, Institut national d’histoire de l’art, Bordeaux, Ausonius, 2014, p. 81-102.

  • « Ordonner la société, redresser le langage ? Normes juridiques, normes rhétoriques et pensée du dictamen en Italie à l’époque de Frédéric II », dans Maaike van der Lugt (éd.), La nature comme source de la morale au Moyen Âge, Florence, Galluzzo, 2014 (Micrologus’ Library, 58), p. 233-267.

  • « Zur Benutzung der päpstlichen Briefsammlungen des 13. Jahrhunderts im Spätmittelalter. Das Beispiel der französischen Königskanzlei », dans Tanja Broser, Andreas Fischer, Matthias Thumser (éd.), Kuriale Briefkultur. Gestaltung – Überlieferung – Rezeption,Vienne-Cologne-Weimar, Böhlau, 2014 (Forschungen zur Kaiser- und Papstgeschichte des Mittelalters. Beihefte zu J. F. Böhmer, Regesta Imperii, 37), p. 313-334.

  • « Circulation, interprétation et exploitation des comédies élégiaques dans le royaume de Sicile. De Pierre de la Vigne à Boccace (XIIIe-XVe s.) », Arnos. Archivio normanno-svevo, 4, 2014, p. 45-74 (avec Klementyna Glińska).

  • « Lire et ‘latiniser’ la littérature de langue d’oïl dans le royaume de Sicile au XIIIe siècle (1240-1285) », Brathair 14/1, 2014, p. 118-139.

  • « L’étymologie en action ? Questions sur la pratique des annominationes de noms propres dans la rhétorique politique du XIIIe siècle », dans Nicole Bériou, Jean-Patrice Boudet, Irène Rosier-Catach(éd.),Le pouvoir des mots au Moyen Âge, Turnhout, Brepols, 2014 (Bibliothèque d’histoire culturelle du Moyen Âge, 13), p. 107-126.

  • « Ars dictaminis » : rhétorique et stylistique dans la culture latine médiévale », Encyclopédie de l’humanisme méditerranéen (dir. Houari Touati), 2014, URL = http://www.encyclopedie-humanisme.com/?ARS-DICTAMINIS-ARS-DICTANDI&var_mo.

  • « Les stéréotypes nationaux. Usages rhétoriques et systèmes de pensée dans l’Europe du XIIIe siècle », dans Nation et nations au Moyen Âge, XLIVe Congrès de la SHMESP, Paris, Publications de la Sorbonne, 2014, p. 137-148.

2013

  • « La retorica del diritto. A proposito dei rapporti tra linguaggio giuridico e dictamen nell’Italia del Duecento », dans Paolo Cammarosano-Stéphane Gioanni (éd.), La corrispondenza epistolare in Italia 2. Forme, stili e funzioni della scrittura epistolare nelle cancellerie italiane (secoli V-XV)/Les correspondances en Italie 2. Formes, styles et fonctions de l’écriture épistolaire dans les chancelleries italiennes (Ve-XVe siècle), Atti del convegno di studio, Rome, 20-21 giugno 2011, Trieste, CERM, 2013, p. 253-282.

  • « Le rôle des communautés juives siciliennes dans la transmission des savoirs arabes en Italie, XIIIe-XVe siècles », dans Albrecht Fuess-Bernard Heyberger (éd.), La frontière méditerranéenne du XVe au XVIIe siècle. Échanges, circulations et affrontements, Brepols, Turnhout, 2013, p. 283-299.

  • « Documents diplomatiques, diffusion des savoirs rhétoriques et problèmes d’interprétation des versions latines de correspondances réelles ou fictives avec les souverains d’Orient (XIIIe-début XIVe siècle) », dans Denise Aigle, Stéphane Péquignot (éd.), La correspondance entre souverains princes et cités-États. Approches croisées entre l’Orient musulman, l’Occident et Byzance (XIIIe-début XVIe siècle), Turnhout, Brepols, 2013 (Miroir de l’Orient musulman, 2), p. 51-75.

  • « Autour des Bains de Pouzzoles de Pierre d’Eboli (circa 1212 ?). Une note de travail », Mélanges de l’École française de Rome Moyen Âge, 125/2, 2013, p. 621-633, en ligne sur le site mefrm.revues.org/1552.

  • « Costellazioni di epistolari e reti di dictatores : la diffusione dello stilus altus ‘siciliano’ nell’Europa della fine del Duecento (1266-1290) », dans Fulvio Delle Donne et Francesco Santi (éd.), Dall’Ars dictaminis al preumanesimo ? Per un profilo letterario del secolo XIII, Florence, Edizioni del Galluzzo, 2013, p. 301-316.

  • « Linguistic cultures and textual production in Palermo, from the end of the 11th to the end of the 15th century », dans Annliese Nef (éd.), A companion to Medieval Palermo. The History of a Mediterranean City from 600 to 1500, Leiden, Brill, 2013 (Brill’s Companions to European History, 5), p. 413-436.

2012

  • « Writing techniques in thirteenth- and fourteenth-century England : the role of the Sicilian and papal letter collections as practical models for the shaping of royal propaganda », dans Mark Ormrod (éd.), Fourteenth Century England VII, Croydon,  Boydell and Brewer, 2012, p. 1-29.

  • « L’ars dictaminis entre enseignement et pratique (XIIe-XIVe siècle) », Revue de Synthèse, 133/2, 2012, p. 175-193.

  • « Le manifeste aux Romains et la culture rhétorique à la cour de Manfred. Une note historiographico-philologique », Mélanges de l’École française de Rome Moyen Âge, 124/2, 2012, p. 587-600.

  • « Flavius Mithridate au travail sur le Coran », dans M. Perani-G. Corrazzol (éd.), Flavio Mitridate mediatore tra le culture mediterranee. Atti del convegno internazionale, Caltabellotta (prov. Agrigento), 30 giugno-1 luglio 2008, Palerme, Officina di Studi medievali, 2012, p. 200-230.

  • « La pratique de l’ars dictaminis entre clercs et laïcs dans l’Italie des XIIIe et XIVe siècles : quelques jalons », dans Cécile Caby-Rosa Maria Dessì (éd.), Humanistes, clercs et laïques dans l’Italie du XIIIe au début du XVIe siècle, Nice, 2012 (Collection d’études médiévales de Nice, 13), p. 23-39.

  • « Les notaires médiévaux croyaient-ils à leurs préambules ? Note sur la circulation des motifs idéologiques entre la curie pontificale, la cour de Sicile et l’Europe du nord (France/Angleterre, Mitteleuropa) au XIIIe-XIVe siècle », dans Anne Lemonde et Ilaria Taddei (éd.), Circulation des idées et des pratiques politiques. France et Italie (XIIIe-XVIe s.), Rome, École française de Rome, 2012, p. 251-270.

2011

  • « La musica del dictamen. A proposito della percezione dell’ars dictaminis come tecnica musicale nell’Italia del Duecento (c. 1220-c. 1330) », dans Andrea Gamberini, Jean-Philippe Genet, Andrea Zorzi (éd.), The Languages of Political Society. Western Europe, 14th-17th Centuries, Rome, Viella, 2011, p. 209-227.

  • « La collection campanienne (Paris, BnF lat. 11867). Réflexions sur la méthodologie d’édition des proses rythmées de la fin du Moyen Âge », Archivum Latinitatis Medii Aevi, 69, 2011/2, p. 231-256.

  • « L’influence des modèles italiens du XIIIe siècle sur le style de la chancellerie royale et des chancelleries princières françaises aux XIVe et XVe siècles », dansGuido Castelnuovo, Olivier Mattéoni (éd.), ‘De part et d’autre des Alpes II’. Chancelleries et chanceliers des princes à la fin du Moyen Âge. Actes de la Table ronde de Chambéry, 5 et 6 octobre 2006, Chambéry, Université de Savoie, 2011, p. 111-136.

2010

  • « Le ‘Coran de Mithridate’ (ms. Vat. ebr. 357) à la croisée des savoirs arabes dans l’Italie du XVe siècle », Al-Qanṭara. Revista de estudios árabes, 31/2, 2010, p. 513-548.

  • « Entre inšā’ et dictamen : propositions pour un comparatisme des écritures solennelles du monde musulman et du monde latin médiéval (XIe-XVe s.) », dans Nuria Martínez De Castilla (éd.), Documentos y manuscritos árabes del occidente musulmán medieval, Madrid, Consejo Superior de Investigaciones Científicas (Collecíon Ductus, 2), 2010, p. 121-140.

  • « Pier della Vigna e le scritture del potere », dans Amedeo de Vincentiis (éd.), Atlante della letteratura italiana, I. Dalle origini al rinascimento, Rome, Einaudi, 2010, p. 14-17.

  • « Maghreb-Italie, des passeurs médiévaux à l’orientalisme moderne. Apories scientifiques et stratégies de contournement », dans Benoît Grévin (éd.), Maghreb-Italie…, Rome, 2010, p. 1-15.

  • « Le quatuor de Berbérie. Note d’orientation sur la place de l’Italie dans la construction d’un savoir maghrébin par les réseaux académiques du premier XIXe siècle (circa 1815-circa 1870) », ibid., p. 265-282.

2009

  • « L’empire d’une forme. Réflexions sur la place du cursus rythmique dans les pratiques d’écriture européennes à l’automne du Moyen Âge (XIIIe-XVe siècle) », dans Monique Goullet (dir.), Parva pro magnis munera. Études de littérature tardo-antique et médiévale offertes à François Dolbeau par ses élèves, Turnhout, Brepols, 2009 (Instrumenta patristica et mediaevalia, 51), p. 827-881.

  • « Une lettre latine de l’empereur Frédéric II à Jean III Vatatzès désattribuée : à propos de la missive Ex illa fidelitatis regula – baculo te castiget », Byzantion. Revue Internationale des Études Byzantines, 79, 2009, p. 150-167.

  • « La lente révolution des cultures linguistiques », dans Patrick Boucheron (dir.), Histoire du monde au XVe siècle, Paris, Seuil, 2009, p.651-667.

  • « Un chaînon manquant dans l’histoire du dictamen. À propos de l’édition des Epistolae de Nicola da Rocca et des dictamina du ms. Paris BnF lat. 8567 par Fulvio Delle Donne », Archivum Latinitatis Medii Aevi, 67, 2009, p. 135-174.

  • « Fonction d’usage et efficacité symbolique des gargouilles : le cas de Notre-Dame de l’Epine », (avec J.-P. Ravaux) Notre-Dame de L’épine 1406 – 2006. Actes du colloque international. L’Epine-Châlons 15 et 16 septembre 2006, t. II, 2008 (Études Marnaises, t. CXXIII), p. 38-80.

2008

  • « Connaissance et enseignement de l’arabe dans l’Italie du XVe siècle », dans Benoît Grévin (éd.), Maghreb-Italie. Des passeurs médiévaux à l’orientalisme moderne, Rome, École française de Rome, 2008 p. 103-137.

  • « Le royaume avorté. L’échec de la constitution de royaumes dans l’Europe post-carolingienne (XIIIe-XVe siècle) », dans Fabienne Bock, Geneviève Bührer-Thierry, Stéphanie Alexandre (éd.),L’échec en politique, objet d’histoire. Actes du colloque organisé par l’équipe d’accueil Analyse comparée des pouvoirs (EA 3350) à l’Université Paris Est, 26-27 mai 2005, Paris, 2008, p. 191-207.

  • « Les mystères rhétoriques de l’État médiéval. L’écriture du pouvoir en Europe occidentale (XIIIe-XVe siècle) », Annales HSS, 63/2, 2008, p. 271-300.

  • « Un témoin majeur du rôle des communautés juives de Sicile dans la préservation et la diffusion en Italie d’un savoir sur l’arabe et l’Islam au XVe siècle : les notes interlinéaires et marginales du ‘Coran de Mithridate’ (ms. Vat. Hebr. 357) », dans Benoît Grévin, Annliese Nef et Emmanuelle Tixier (éd.), Chrétiens, juifs et musulmans dans la méditerranée médiévale. Études en hommage à Henri Bresc, Paris, De Boccard, 2008, p. 45-56.

  • « La trame et la chaîne : remarques conclusives sur les rapports entre analyse textuelle et histoire diplomatique du monde musulman », dans Denise Aigle-Pascal Buresi (éd.),‘Les relations diplomatiques entre le monde musulman et l’occident latin (XIIe-XVIe siècle)’, dossier spécial d’Oriente moderne, n. s. LXXXVIII/2, 2008, p. 523-533.

  • « Rhétorique, diplomatie et construction historiographiques : les métamorphoses dionysiennes d’un échange de lettres entre Louis IX et Frédéric II (Pierre de la Vigne, I, 12-13) », dans Puer Apuliae. Mélanges offerts à Jean-Marie Martin, Paris, 2008, p. 333-344.

  • 2007
  • « Regole e implicazioni di un gioco di chierici : le giostre retoriche (certamina) del personale delle cancellerie imperiale e papale nel secondo terzo del XIII secolo », Ludica. Annali di storia e civiltà del gioco, 13/14, 2007/2008, p. 145-158.

  • « Les écritures musicales comme source historique : note de comparatisme », Dimensioni e problemi della ricerca storica, 2, 2007, p. 51-64.

2006

  • « Les Lettres de Pierre de la Vigne, histoire sociale d’un style médiéval (XIIIe-XVe siècle) : une enquête interdisciplinaire sur les transformations de l’écriture politique médiévale », Bulletin d’information de la mission historique française en Allemagne, 42, 2006, p. 160-167.

2005

  • « L’écriture du latin médiéval, XIIe-XIVe siècle. Les paradoxes d’une ̔individualisation̕ stylistique.»,dans Brigitte Miriam Bedos-Rezak, Dominique Iogna-Prat (éd.), L’individu au Moyen Âge. Individuation et individualisation avant la modernité, Paris, Aubier, 2005, p. 101-115.

  • « De la rhétorique des nations à la théorie des races. L’influence des théories scientifiques sur la pensée des stéréotypes nationaux à partir du XIIIe siècle », en ligne depuis l’été 2005 sur le site du Groupe d’Anthropologie Scolastique (GAS) de l’École Pratique des Hautes Etudes. (http://www.ehess.fr/gas).

  • « L’historien face au problème des contacts entre latin et langues vulgaires au bas Moyen Âge (XIIe-XVe siècle). Espace ouvert à la recherche. L’exemple de l’application de la notion de diglossie » », Mélanges de l’École française de Rome. Moyen Âge, 117/2, 2005, p. 447-469.

2004

  • « Les ̔caractères̕ magiques au Moyen Âge (XIIe-XIVe siècle) », Bibliothèque de l’École des Chartes, 162, 2004, p. 305-379 (avec Julien Véronèse).

  • « ‘Vivit et non vivit’ : blocages structurels et avancées ponctuelles de la recherche  sur Frédéric II Hohenstaufen, à propos de quelques ouvrages récents », Francia. Forschungen zur westeuropäischen Geschichte, 31/1, 2004, p. 207-216.

2003

  • « Entre sémiotique et magie : Roger Bacon et les caractères chinois »,Recherches de Théologie et Philosophie médiévale, 71/1, 2003, p. 118-138.

  • « La trifonctionnalité dumézilienne et les médiévistes : une idylle de vingt ans », Francia. Forschungen zur westeuropäischen Geschichte, 30/1, 2003, p. 169-189.

  • « ‘Linguistic mysteries of state’. Réflexions sur la tension entre intelligibilité et sacralisation dans la rhétorique politique latine aux XIIIe et XIVe siècles », en ligne sur le site internet de l’École des Chartes dans le cadre de l’édition électronique des actes du XIe congrès de la Commission internationale de diplomatique, La langue des actes, 11-13 septembre 2003, Troyes (http://www.enc.sorbonne.fr).

  • « Jérémie et Sapho. Analyses métriques du livre des Lamentations en milieu franciscain au XIIIe siècle », Filologia mediolatina, 10, 2003, p. 249-271.

2002

  • « Systèmes d’écriture, sémiotique et langage chez Roger Bacon », Histoire épistémologie langage, 24/2, 2002, p. 75-111.

  • « ‘Choc des civilisations’ ou choc des disciplines ? Les sciences sociales et le comparatisme », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 49/4, supplément 2002, p. 122-146 (avec Étienne Anheim).

  • « Anges et magie au Moyen Âge : introduction (avec H. Bresc) », (dans les Actes de la Table Ronde ‘Anges et magie au Moyen Âge’, Nanterre, 8-9 décembre 2000), Mélanges de l’École Française de Rome Moyen Âge,114, 2002/2, p. 589-615.

  • « L’ange en décomposition(s) : l’onomastique angélique, ses origines et ses développements », Mélanges de l’École Française de Rome Moyen Âge,114, 2002/2, p. 67-656.

  • « Volgarizzamenti de lettres et discours de Frédéric II et de ses adversaires : problèmes d’interprétation», Mélanges de l’École Française de Rome Moyen Âge,114, 2002/2, p. 981-1043. 

2001

  • « Exégèse judéo-chrétienne, magie et linguistique : un recueil de notes inédites attribué à Roger Bacon », (avec Étienne Anheim et Martin Morard),Archives d’Histoire Doctrinale et Littéraire du Moyen Âge, 68, 2001, p. 95-154.

  • « Le procès du ‘procès de civilisation’ ? Nudité et pudeur selon H. P. Duerr », (avec E. Anheim), Revue d’histoire moderne et contemporaine, 48/1, 2001, p. 160-181.

  • « Destin des juifs d’Europe du nord : une question d’histoire globale », (avec Dominique Iogna-Prat et Danièle Sansy) », Médiévales, 41, Automne 2001, p. 7-13.

  • « L’hébreu des franciscains. Nouveaux éléments sur la connaissance de l’hébreu en milieu chrétien au XIIIe siècle », Médiévales, 41, 2001/3, p. 65-82.

  • « Israël en Edom : à propos de quelques publications récentes sur l’histoire du judaïsme en Europe du nord au Moyen Âge central (XIe-XIVe siècles) », Médiévales 41, 2001/3, p. 149-164.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Rural History 2019 - 4th EURHO Conference

Appel à communication - Vendredi 01 février 2019 - 23:00Rural History 2019, la quatrième conférence biennale de l’European Rural History Organisation (EURHO), se déroulera à Paris du mardi 10 septembre au vendredi 13 septembre 2019.Après le succès de l’Appel à Panels (plus d’une centaine de prop (...)(...)

Lire la suite

Voie/Voix de représentations

Rencontre - Lundi 17 décembre 2018 - 16:00Les spectacles sont une arène et un laboratoire de choix pour exprimer et repérer après coup les traces de l’Histoire, particulièrement vives sous la Révolution. Les pouvoirs tentent de contrôler l’espace public, sans parvenir à fixer le sens des perform (...)(...)

Lire la suite

Pratiques contemporaines de l’histoire orale

Appel à communication - Dimanche 30 décembre 2018 - 23:00Journées d’étude coorganisées par Ariane Mak (CRH) et Carine Lemouneau (Université Paris 1), avec le soutien du Campus Condorcet, l'Université Paris 1 et l'EHESS.Face au dynamisme de l’oral history à l’international, l’invisibilisation de (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH (UMR 8558)

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Direction du CRH :
Béatrice Delaurenti
Thomas Le Roux

Dernière modification :
13/12/2018