Actualités |

Prix et distinctions

Prix Sophie Barluet 2016

Février 2016

Prix Sophie Barluet 2016

 Antoine Lilti, historien, directeur d'études à l'EHESS, s'est vu décerné le Prix Sophie Barluet 2016 pour son livre Figures publiques : L'invention de la célébrité (1750-1850), publié en 2014 aux éditions Fayard. 

Le prix Sophie Barluet a pour vocation de soutenir des ouvrages exigeants et novateurs en sciences humaines et sociales. Il a été créé en 2010 par le Centre national du livre en hommage à Sophie Barluet, disparue en 2007, et dont les nombreux travaux alertèrent l’opinion sur les difficultés de l’édition de sciences humaines et sociales.

Il est depuis 2013 attribué par la revue Books après avis d’un jury attaché au devenir de l’édition de sciences humaines et sociales.

Résumé du livre :

Bien avant le cinéma, la presse à scandale et la télévision, les mécanismes de la célébrité se sont développés dans l’Europe des Lumières, puis épanouis à l’époque romantique sur les deux rives de l’Atlantique. Des écrivains comme Voltaire, des comédiens comme Garrick, des musiciens comme Liszt furent de véritables célébrités, suscitant la curiosité et l’attachement passionné de leurs « fans ». À Paris comme à Londres, puis à Berlin et New York, l’essor de la presse, les nouvelles techniques publicitaires et la commercialisation des loisirs entraînèrent une profonde transformation de la visibilité des personnes célèbres. On pouvait désormais acheter le portrait de chanteurs d’opéra et la biographie de courtisanes, dont les vies privées devenaient un spectacle public. La politique ne resta pas à l’écart de ce bouleversement culturel : Marie-Antoinette comme George Washington ou Napoléon furent les témoins d’un monde politique transformé par les nouvelles exigences de la célébrité. Lorsque le peuple surgit sur la scène révolutionnaire, il ne suffit plus d’être légitime, il importe désormais d’être populaire.

À travers cette histoire de la célébrité, Antoine Lilti retrace les profondes mutations de la société des Lumières et révèle les ambivalences de l’espace public. La trajectoire de Jean-Jacques Rousseau en témoigne de façon exemplaire. Écrivain célèbre et adulé, celui-ci finit pourtant par maudire les effets de sa « funeste célébrité », miné par le sentiment d’être devenu une figure publique que chacun pouvait façonner à sa guise. À la fois désirée et dénoncée, la célébrité apparaît comme la forme moderne du prestige personnel, adaptée aux sociétés démocratiques et médiatiques, comme la gloire était celle des sociétés aristocratiques. C’est pourtant une grandeur toujours contestée, dont l’histoire éclaire les contradictions de notre modernité.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Le secret et l'espace politique

Colloque - Mercredi 07 juin 2017 - 15:30Comprendre les transformations des rapports de pouvoir et les catégories utiles à la construction de l’espace et du sujet politique à la fin du Moyen Âge, en sortant des mailles d’une histoire institutionnelle. Elargir les frontières de l’enquête en déplaç (...)(...)

Lire la suite

Judaïsme(s) : Genre et religion

Rencontre - Mercredi 03 mai 2017 - 16:00La « tradition religieuse juive » assigne aux femmes et aux hommes des rôles, des obligations et des droits tout à fait différents. Non seulement les Écritures et leurs interprétations, les gestes quotidiens et les rituels festifs, mais encore les coutumes (...)(...)

Lire la suite

Autour de l'ouvrage de Dolf Oehler

Rencontre - Vendredi 19 mai 2017 - 14:00La thèse du livre de Dolf Oehler, d'abord publié chez Payot en 1996, est que les journées de juin 1848, marquées par le massacre des insurgés, ont été un événement refoulé, enseveli, non seulement dans l'historiographie, mais dans les textes littéraires : (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

flux rss  Actualités

Le secret et l'espace politique

Colloque - Mercredi 07 juin 2017 - 15:30Comprendre les transformations des rapports de pouvoir et les catégories utiles à la construction de l’espace et du sujet politique à la fin du Moyen Âge, en sortant des mailles d’une histoire institutionnelle. Elargir les frontières de l’enquête en déplaç (...)(...)

Lire la suite

Judaïsme(s) : Genre et religion

Rencontre - Mercredi 03 mai 2017 - 16:00La « tradition religieuse juive » assigne aux femmes et aux hommes des rôles, des obligations et des droits tout à fait différents. Non seulement les Écritures et leurs interprétations, les gestes quotidiens et les rituels festifs, mais encore les coutumes (...)(...)

Lire la suite

Autour de l'ouvrage de Dolf Oehler

Rencontre - Vendredi 19 mai 2017 - 14:00La thèse du livre de Dolf Oehler, d'abord publié chez Payot en 1996, est que les journées de juin 1848, marquées par le massacre des insurgés, ont été un événement refoulé, enseveli, non seulement dans l'historiographie, mais dans les textes littéraires : (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH UMR 8558

EHESS

190-198 avenue de France
75013 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Dernière modification :
28/04/2017