Membres du CRH |

Membres associés

Dominique Julia

Directeur de recherche CNRS
Membre associé
Retraité
Laboratoire(s) de rattachement : CRH

Coordonnées professionnelles

EHESS
CRH
54, boulevard Raspail
75006 Paris

dominique.julia (a) ehess.fr

Présentation des recherches

Recherches sur l’Ecole normale de l’an III (1795)

L’Ecole normale supérieure, qui a célébré son bicentenaire en 1994, a relancé un projet plus ancien : l’édition critique des leçons de l’Ecole normale de l’an III (1795) dont les quatre volumes ont été publiés entre 1992 et 2008 (mathématiques ; Histoire, géographie, économie politique ; physique, chimie, histoire naturelle ; analyse de l'entendement, art de la parole, littérature, morale) . Un volume d’introduction générale, dirigé par Dominique Julia, présente l’histoire de l’Ecole normale de l’an III et s’appuie sur une enquête prosopographique qui a rassemblé de multiples collaborations et tenté de retrouver un nombre maximum des élèves de l’an III. Rappelons qu’aucune liste centrale des élèves n’existe, et qu’il faut aller chercher dans les délibérations de district les indications de nominations, le plus souvent extrêmement sommaires. Il convient ensuite de croiser ces données avec le maximum de sources : ordinations dans le clergé séculier d’Ancien Régime, entrées dans les congrégations enseignantes ou non, fichiers du clergé constitutionnel et des prêtres abdicataires sous la Révolution, fichiers des militants des sociétés populaires de l’an II, fichiers des professeurs d’Ecoles centrales, et de lycées ou collèges sous le Consulat et l’Empire, dossiers de réconciliation du clergé à l’occasion de la légation en France du cardinal Caprara, dossiers personnels de retraite des enseignants. Le manuscrit de ce volume a été remis aux Editions de l'Ecole normale supérieure le 1er septembre 2013. Il comporte des contributions de François Azouvi, Stéphane Baciocchi, Jean Dhombres, Etienne François et Pierre Lamandé. La publication est prévue dans le courant de l'année 2015.

Edition du Journal d'éducation du Chevalier de Bonnard

Le chevalier de Bonnard est gouverneur des princes d’Orléans entre 1778 et 1782. La figure du chevalier de Bonnard a été délibérément occultée par Madame de Genlis qui lui a succédé dans la charge de gouverneur et s’est acharné à éliminer toute trace de son action. Le Journal d’éducation manifeste au contraire que cet officier d’artillerie, lecteur des Lumières, a le constant souci d’adopter les théories qu’il s’est incorporées à la pratique quotidienne et qu’il possède à un rare degré une finesse d’observation psychologique de l’enfant. L’édition de ce Journal d’éducation sera annotée et précédée d’une large introduction destinée à présenter les pratiques d’éducation princières à la fin du xviiie siècle. Une première présentation de ce texte a déjà été faite dans les Mélanges de l’Ecole française de Rome. Italie et Méditerranée, 1997/1 : “ Bernard de Bonnard gouverneur des princes d’Orléans et son Journal d’éducation (1778-1782) ”, p. 383-464.

Répertoire des collèges français sous l’Ancien Régime

Les deux premiers volumes du Répertoire des collèges français 16e-18e siècles, rédigés en collaboration avec Marie-Madeleine Compère, ont été publiés en1984 et 1988. Un troisième volume, consacré aux collèges de Paris et entièrement rédigé par Marie-Madeleine Compère a été publié en 2002. Après une longue interruption liée au décès de cette dernière et due à la direction d’enquêtes collectives, Dominique Julia a repris la rédaction des notices du quatrième et dernier volume, dédié à la France de l’Est : le périmètre couvre dix-sept départements appartenant aux anciennes provinces d’Alsace, Bourgogne, Champagne, Franche-Comté et Lorraine. D’ores et déjà les notices des collèges de douze départements (Bourgogne, Champagne et Lorraine) sont achevées, soit les deux-tiers de l’ensemble. Il reste à rédiger les notices des établissements d’Alsace et de Franche-Comté.

Bibliographie 1966-2000

Publications 2001-2021

Religion et culture en France à l'époque moderne

1- Perspectives d'ensemble

  • Sacralités, culture et dévotion. Bouquet offert à Marie-Hélène Froeschlé-Chopardréuni par Marc Venard et Dominique Julia, Marseille, La Thune, 2005, 352 p. et rédaction de la conclusion du volume, p. 327-348.

  • « Christian Education » in Stewart J. Brown et Timothy Tackett(dir.)Enlightenment, Revolution and Reawakening 1600-1815 Cambridge History of Christianity , vol. vii à Cambrige University Press,2006, p. 147-165.

  • « Confessions chrétiennes et éducation : histoire d’une sécularisation », communication présentée au colloque international tenu à Brescia, 7-9 octobre 2004, sur le thème Bilancio e prospettive nella storia dell’educazione in Europa, à paraître dans le n° 12, 2005, de la revue Annali di Storia dell’ educazione e delle istituzioni scolastiche.

  • Codirection (avec Philippe Boutry et Pierre Antoine Fabre) de Reliques modernes. Cultes et visages chrétiens des corps saints des Réformes aux révolutions, Paris, Editions de l’EHESS, 2009, 2 vol., 903p.

  • Rédaction dans le tome i du chapitre, ‘L’Eglise post-tridentine et les reliques. Tradition, controverse et critique (xvie - xviiie siècles) », p. 69-120.

  • Corédaction (avec Stéphane Baciocchi) dans le tome ii du chapitre « Reliques et Révolution française (1789-1804) », p. 483-585.

  • « Benoît xiv et la réforme du Bréviaire romain »in Cécile Davy-Rigaux, Bernard Dompnier et Daniel-Odon Hurel, Les cérémoniaux catholiques en France à l’époque moderne. Une littérature de codification des rites liturgiques, Turnhout, Brepols, 2009, p. 221-244.

  • «Il cattolicesimo francese e i Lumi», L. Vaccaro (ed.) Catherine Vincent, Alain Tallon (dir.), Storia religiosa della Francia, vol. II, Gazzala, Fondazione Ambrosiana, 2013, p. 395-422 ; édition française « Le catholicisme français et les Lumières », Alain Tallon, Catherine Vincent (dir.) Histoire du christianisme en France, Paris Armand Colin, 2014, p. 277-296.

  • Réforme catholique, religion des prêtres et "foi des simples", études d'anthropologie religieuse (XVIe-XVIIIe siècles), 525 p., Genève, Droz, 2014.

  • Corédaction avec Stéphane Baciocchi et Anne Bonzon du chapitre : « De Rome au royaume de France : patronages, inscriptions spatiales et médiations sociales (XVIe-XVIIIe s.). Introduction au dossier “ France ” », Stéphane Baciocchi et Christophe Duhamelle, Reliques romaines Invention et circulation des corps saints des catacombes à l’époque moderne, Rome, Ecole française de Rome, 2016, p. 413-458.

  • Corédaction avec Stéphane Baciocchi, du chapitre :« Le moment Mabillon. Expérience archéologique, vérité historique et dévotion collective, ibid., p. 535-574.

2- sociologie du clergé

  • Préface au livre d'Isabelle Brian, Messieurs de Sainte-Geneviève. Religieux et curés de la Contre-Réforme à la Révolution, Paris, Éditions du Cerf, 2001, p. I-V.

  • « L'expansion de l'ordre de la Visitation aux XVIIe et XVIIIe siècles », Visitation et Visitandines aux XVIIe et XVIIIe siècles, Actes du colloque international tenu à Annecy en juin 1999 réunis et présentés par Bernard Dompnier et Dominique Julia, Saint-Étienne, ¨Presses de l'Université de Saint-Étienne, 2001, p.115-176.

  • « Conclusion », Visitation et Visitandines aux XVIIe et XVIIIe siècles, Actes du colloque international tenu à Annecy en juin 1999 réunis et présentés par Bernard Dompnier et Dominique Julia , Saint-Étienne, ¨Presses de l'Université de Saint-Étienne, 2001, p.525-550.

  • « Conclusion », Chroniques de Port-Royal, n°52, Port-Royal et l’Ordre de Saint Benoît, 2003, p. 283-303.

  • « Préface », Xavier Bisaro, Une nation de fidèles L’Eglise et la liturgie parisienne au XVIIIe siècle, Turnhout, Brepols, 2006, p. 15-19.

  • « Préface », Matthieu Brejon de Lavergnée, Histoire des Filles de la Charité XVIIe-XVIIIe siècle, Paris, Fayard, 2011, p. 9-15.

  • « Préface », Y. Krumenacker, M.-F. Pellegrin, J. L. Quantin, L'Oratoire de Jésus 400 ans d'histoire en France (11 novembre 1611 - 11 novembre 2011), Paris, Editions du Cerf, 2013, p. 9-22.

3- Religion et culture populaires

  • Une politique de la langue. La Révolution française et les patois ; l'enquête de Grégoire, Paris, Gallimard, 1975, 320 p. (en collaboration avec M. de Certeau et J. Revel). Réédition en livre de poche dans la collection Folio, Gallimard, 2002, 477 p., avec une postface inédite de Dominique Julia et Jacques Revel (p. 411-441).

4 - Pèlerinages

  • « Les voyageurs des saints : passage et sens dans l’histoire du christianisme », Géopolitique, n° 83, juillet-septembre 2003, p. 9-18.

  • « Le pèlerinage au Mont-Saint-Michel du XVe au XVIIIe siècles », in P. Bouet, G. Otranto, A. Vauchez (dir.) Culte et pèlerinages à Saint Michel en Occident. Les trois monts dédiés à l’Archange, Rome, École française de Rome, 2003, p. 271-320.

  • « Identité pèlerine, identité du passage », Conclusions du colloque organisé sous la direction de Catherine Vincent, Identités pèlerines, Presses universitaires de Rouen, Mont-Saint-Aignan, 2004, p. 229-247.

  • Montagnes sacrées d’Europe, textes réunis et présentés par Serge Brunet, Dominique Julia, Nicole Lemaitre, Actes du colloque « Religion et montagnes »organisé les 30 mai -1er juin 2002 à Tarbes, Paris, Publications de la Sorbonne, 2005, 432 p. ; rédaction de la conclusion, p. 381-400.

  • « Continuités et ruptures dans la vie des pèlerinages à l’époque moderne », communication présentée au colloque tenu à Turin et Vicoforte les 22-24 septembre 2005 sur le thème Pellegrinaggi, santuari, miracoli nel mondo cristiano tra storia e letteratura à l’occasion du quarantième anniversaire de la fondation de la Rivista di Storia e Letteratura Religiosa, 42e année, 2006, n°3, pp. 535-572.

  •  Gilles Caillotin pèlerin (1724). Les Mémoires d’un maître sergier rémois, texte établi et présenté par Dominique Julia, Rome, Publications de l’Ecole Française de Rome, 2006, 393 p.

  • « Riflessioni finali », S. Boesch Gajano et F. Scorza Barcellona (dir.), Lo spazio del santuario, Un osservatorio per la storia di Roma e del Lazio,Rome, Viella, 2008, p. 453-467.

  • « Le jubilé romain aux XVIIe et XVIIIe siècles d’après les récits de pèlerins français (1650-1750) »,in Bruno Maës, Daniel Moulinet, Catherine Vincent (dir.), Jubilé et culte marial (Moyen-Âge – époque contemporaine), Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2009, p. 229-256.

  • « En grand désir du saint voyage »,in P. A Fabre, Annic Tardits et François Trémolières, L’impensable qui fait penser Histoire théologie psychanalyse pour Jacques Le Brun, Paris, Editions du Seuil, 2009, p. 93-109.

  • Le voyage aux saints Les pèlerinages dans l’Occident moderne (XVe-XVIIIe siècle),Paris, collection Hautes Etudes, Seuil-Gallimard, 2016, 365 p.

  • « Le voyage à Saint-Jacques : la voix des pèlerins », Actes de la conférence du 4 février à la Sorbonne, L’Echo des chemins de Saint-Jacques, Bulletin de la Société des amis de Saint-Jacques-de-Compostelle, no 180, 2019, p. 12-18.

5- Histoire de la spiritualité

  • « Le culte des saints dans le Mémorial de Pierre Favre », J. Beyer, A. Burkardt, F. Van Lieburg, M. Wingens (ed.), Confessional Sanctity (c. 1500-c. 1800), Mayence, Verlag Philipp von Zabern, 2004, p. 25-48.

  • Conclusions du colloque organisé en 2003 par la Société des Amis de Port-Royal, Chroniques de Port-Royal, n° 53, 2004, Port-Royal et le peuple d’Israël, p. 307-327.

  • « Les figures d’Yves Hélori.  2 Epoques moderne et contemporaine »,Jean-Christophe Cassard et Georges Provost (dir.), Saint Yves et les Bretons Culte, images, mémoire (1303-2003), Actes du colloque de Tréguier (18-20 septembre 2003) CRBC-CRHISCO, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2004, p. 348-361.

  • « Le pèlerinage aux grands sanctuaires dans l’Europe de l’époque moderne »,in Marie-Madeleine Martinet, Francis Comte, Annie Molinié, Jean-Marie Valentin (dir.), Le Chemin, la Route, la Voie. Figures de l’imaginaire occidental à l’époque moderne ; Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2005, pp. 209-224.

  • « Un miracle à Paris en 1725 », in Adriano Prosperi, Pierangelo Schiera, Gabriella Zarri (ed.), Chiesa cattolica e mondo moderno. Scritti in onore di Paolo Prodi, Bologne, Il Mulino, 2007, pp. 309-348. Version remaniée et complétée dans, D. Julia, Réforme catholique, religion des prêtres et "foi des simples", Genève, Droz, 2014, p. 343-410.

  • « Une somme de théologie mariale jésuite au XVIIe siècle : François Poiré, La triple Couronne de la Bienheureuse Vierge Marie Mère de Dieu tissue de ses principales Grandeurs d’Excellence, de Pouvoir et de Bonté, 1630 », Actes des journées d’étude Pour une histoire sociale et culturelle de la théologie Autour de Claude Langlois, EPHE, Paris, 7 et 8 octobre 2016, à paraître.

6- Religion et politique

  • « Reliques et Révolution française »in C. Ossola, M. Verga, M.-A. Visceglia (ed.), Religione, cultura e politica nell’Europa dell’età moderna. Studi offerti a Mario Rosa dagli amici, Florence, Leo S. Olschki, 2003, p. 337-352 (en collaboration avec Ph. Boutry).

  • « L’exhumation des corps des rois en 1793 » et « L’impossible restauration de la nécropole royale », in Mgr Pascal Delannoy (dir.), Saint-Denis dans l’éternité des rois et reines de France, Strasbourg-Paris, La Nuée bleue-Place des Victoires, 2015, p. 403-406, 407-409.

  • « La paroisse Sainte-Marguerite de Paris sous la Révolution Mariage des prêtres et déchristianisation (1790-1793) », Revue d’histoire de l’Eglise de France, t. 102, no 249, juillet-décembre 2016, p. 271-298.

  • « L’extinction de la Compagnie de Jésus » et « La Restauration de la Compagnie de Jésus », in Pierre-Antoine Fabre, Patrick Goujon SJ et Martin L. Morales SJ (ed.), La Compagnie de Jésus des Anciens Régimes au monde contemporain (XVIIIe -XXe siècles), Rome, Institutum Historicum Societatis Iesu-Ecole française de Rome, 2020, p. 35-50 et 51-70.

Histoire de la culture, histoire de l’éducation, histoire de l’enfance

1- Perspectives d'ensemble

  • « Confessions chrétiennes et éducation : histoire d'une sécularisation », Annali di storia dell'educazione e delle istituzioni ecclesiastiche, n°12, 2005, p. 65-100.

2- Sources et statistiques

  • « Les sources de l'histoire de l'éducation et leur exploitation », Revue française de pédagogie, n° 27, avril-juin 1974, p. 22-42. Article rééditéin Thérèse Charmasson (ed.), Archives et sources pour l’histoire de l’enseignement, Paris, Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, 2005, p. 67-109.

3- Géographie et sociologie scolaires sous l'ancien régime

a) Les enseignants

  •  « Le choix du personnel enseignant de l’enseignement secondaire entre 1760 et 1830 », communication au colloque Education et religion (XVIIIe - XXe siècles) organisé à l’occasion du deuxième centenaire du Collège Stanislas (juillet 2004), à paraître.

  • « A qui confier l’instruction ? Les professeurs de l’enseignement secondaire de 1750 à 1830 : d’une identité religieuse à une identité professionnelle » dans Chr. Sorrel (dir.) Education et religion (xviiie – xxe siècles). Actes de la xiiie Université d’été d’histoire religieuse, Paris, 10-13 juillet 2004, Université de Savoie, Laboratoire Langages, Littératures, Sociétés, Chambéry, 2006, pp. 7-43.

b) L'éducation particulière

  •  « Madame de Genlis et l’éducation des princes » Musée des arts et métiers.La revue. Histoire, Sciences et Techniques, n°35, juin 2002, p. 16-27.

  • Préface au livre de Simone Gougeaud-Arnaudeau, La vie du chevalier de Bonnard 1744-1784 ou le bonheur de la raison, Paris, L ‘Harmattan, 2005, p.9-11.

  • « L’imperium di una governante : Madame de Genlis e i principi d’Orléans » in Monica Ferrari (ed.), I bambini di una volta. Problemi di metodo. Studi per Egle Becchi, Milan, Franco Angeli, 2006, p. 143-173. Version remaniée et actualisée : L’empire d’une gouvernante : Madame de Genlis au service de la maison d’Orléans », Etudes sur le XVIIIe siècle Les discours pédagogiques, Bruxelles Université libre de Bruxelles, 2021, p. 263-314.

  • Préface à Louis-Philippe d’Orléans et Charles Gardeur-Lebrun, Journaux de voyage et d’éducation Spa, été 1787, édition d’Isabelle Havelange, Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 7-11.

  • « Princes et élèves : les études des princes d’Orléans sous l’autorité de Madame de Genlis (1782-1792) », Histoire de l’éducation, no151, 2019/1, p. 63-121.

  • Bernard de Bonnard, Journal de l’éducation des princes d’Orléans, décembre 1777-janvier 1782, édition de Dominique Julia, Paris, Classiques Garnier, 2019, 692 p.

c) L'enseignement des collèges

  • «"Je vous ai confié ce que j'avais de plus cher..." Le famiglie degli allievi scrivono alla scuola militare di Tournon», Quaderni Storici, 19e année, n°57, Bambini, décembre 1984, p. 819-856. Version française remaniée et élargie sous le titre « La correspondance entre le supérieur du collège de Tournon et les parents des pensionnaires à la fin du XVIIIe siècle », Revue du Vivarais, t. CIX, fascicule 3, juillet septembre 2005, p. 147-193.

  • « Les mémoires et la correspondance du général Joseph Puniet de Montfort », Revue du Vivarais, t. CXXII, no 2 (fascicule 810), p. 173-213 [à propos de sa scolarité au collège de Tournon].

  • « Le théâtre jésuite à l’époque de la Restauration », in Pierre-Antoine Fabre, Patrick Goujon SJ et Martin L. Morales SJ (ed.), La Compagnie de Jésus des Anciens Régimes au monde contemporain (XVIIIe -XXe siècles), Rome, Institutum Historicum Societatis Iesu - Ecole française de Rome, 2020, p. 395-400.

d) Les universités

  • « Jésuites et universités : les logiques d’une politique d’après les textes normatifs », in Gian Paolo Brizzi, Roberto Greci (ed.),Gesuiti e università (secoli XVI-XVIII), Atti del Convegno di studi Parma, 13-15 dicembre 2001, Bologne, Clueb, 2002, p. 13-36. Une version remaniée de ce texte a paru sous le titre « Entre universel et local : le collège jésuite à l’époque moderne », dans la revuePaedagogica Historica International Journal of the History of Education, vol. XL, n°1 et 2, Ph Savoie, A. Bruter, W. Frijhoff (ed.),Secondary Education : Institutional, Cultural and Social History, avril 2004, p. 15-31.

  • « L'historiographie des universités françaises à l'époque moderne »in Les universités en Europe (1450-1814), Paris, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 2013, p. 13-54.

  • « Les universités dans la ville : une histoire en perspective », postface à Th. Amalou et B. Noguès (dir.),Les universités dans la ville XVI-XVIIIe siècles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2013, p. 239-247.

4- Projets de réforme de l'enseignement, programmes, manuels et contenus des etudes sous l’ancien régime

  • « L’enfance vue par les fondateurs des écoles charitables », in M. Grandière, M. Molin (dir.), Le stéréotype outil de régulations sociales , Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2003, p. 162-179.

  • Préface à Frère Léon Lauraire, La « conduite des Écoles » Approche pédagogique, Rome, Maison Saint Jean-Baptiste de la Salle, 2006, pp. 5-13.

5- L'enseignement préparatoire aux professions

  • « La formation du clergé dans l’espace catholique occidental (XVIe-XVIIIe siècles) » in Maurizio Sangalli (ed.) Pastori pope preti rabbini. La formazione del ministro di culto in Europa (secoli XVI-XIX), Rome, Carocci, 2005, p.23-65.

6- L'enseignement sous la révolution : projets et réalités

  • « L'Ecole normale de l'an III : bilan d'une expérience révolutionnaire », Revue du Nord , t. LXXVIII, 1996, pp. 853-886. Version en langue italienne : « La Scuola Normale dell’anno III : bilancio di una esperienza rivoluzionaria » in Françoise-Hélène Massa-Pairault, La formazione del cittadino e la creazione dell’Ecole Normale, Naples, Vivarium, 2003, p. 207-262.

  • Conclusions du colloque « Les débuts de l’école républicaine », Revue du Nord, t. LXXVIII, 1996, pp. 1023-1040.

  • «L'Ecole normale de l'an III, entre mémoire et historiographie», Annali di storia dell'educazione e delle instituzioni scolastiche, t. 20, 2013, p. 201-215.

  • Direction et corédaction du volume L'Ecole normale de l'an III. Une institution révolutionnaire et ses élèves. Introduction historique à l’édition des Leçons, Paris, Editions Rue d’Ulm / Presses de l’Ecole normale supérieure, 2016, 656 p.

  • L’Ecole normale de l’an III Une institution révolutionnaire et ses élèves (2) Textes fondateurs, pétitions, correspondances et autres documents (janvier-mai 1795),Paris, Editions Rue d’Ulm / Presses de l’Ecole normales supérieure, 2016, 335 p.

7-Historiographie

  • Conclusions des Journées tenues en Sorbonne les 22-23 octobre 1999, Un objet de science : le catholicisme. Réflexions autour de l'œuvre d'Émile Poulat, ouvrage publié sous la direction de Valentine Zuber, Paris, Bayard Éditions, 2001, p.255-265.

  • Préface (en collaboration avec Philippe Boutry) au livre d’Alphonse Dupront, Genèses des temps modernes. Rome, les Réformes et le Nouveau Monde, Paris, École des Hautes Etudes en Sciences Sociales-Editions du Seuil -Gallimard, 2001, p.7-45.

  • "Les sources dans Les origines de l'esprit bourgeois en France", Cahiers du centre de recherches historiques, n° 32, octobre 2003, Catholicisme et bourgeoisie. Bernard Groethuysen, p. 157-182.

  • « De l’histoire littéraire aux sciences sociales : François de Dainville dans l’historiographie de son temps », François de Dainville pionnier de l’histoire de la cartographie et de l’éducation, Actes du colloque international organisé par l’UMR 8586 PRODIG à Paris, à Paris les 6 et 7 juin 2002 réunis par Catherine Bousquet-Bressolier, Paris, École nationale des Chartes, 2004, p. 39-68.

  • « Passé/Présent. L’Histoire de l’éducation dans l’Antiquité ou la lecture d’un témoin du XXe siècle », Jean-Marie Pailler, Pascal Payen (éd.) Que reste-t-il de l’éducation classique ? Relire « le Marrou » Histoire de l’éducation dans l’Antiquité, Toulouse,Presses Universitaires du Mirail, 2004, p. 21-31.

  • Préface au livre de Nicole Hulin, L’enseignement et les sciences. L’exemple français au début du XXe siècle, Paris, Vuibert, 2005, p. V-IX.

  • « La naissance du Hiéron dans son contexte historique », in Sophie Mouquin, Bernard Peyrous (ed.),Le Dieu invisible s’est rendu visible. La renaissance du musée eucharistique du Hiéron, IVe colloque de Paray-le-Monial, Editions de l’Emmanuel, 2007, pp.69-84.

  • « Un passeur de frontières : Gabriel Le Bras et l’enquête sur la pratique religieuse en France », Revue d’Histoire de l’Eglise de France, t. 92, n°229, juillet-décembre 2006, pp. 381-413.

  • « Lire et écrire. Une enquête, un moment historiographique », Les cahiers du Centre de Recherches Historiques, n°41, avril 2009, Hommage à Jacques Ozouf. Journée Jacques Ozouf organisée par Rita Hermon-Belot, p. 35-56 (en collaboration avec Jacques Revel).

  • « Une conception hégélienne de l'histoire ? », Mélanges de l'Ecole Française de Rome Italie et Méditerranée, n° 124/1, Mythe, histoire, Croisade. Autour d'Alphonse Dupront, 2012, P. 5-16.

  • « Pratiques scientifiques et orthodoxie réformée : l'analyse par François Laplanche de la désacralisation de l'Ecriture entre XVIe et XVIIIe siècles », Archives de sciences sociales des religions n° 167, 2014, p. 191-209.

  • « Sur la construction des identités confessionnelles dans l'Allemagne du XVIIIe siècle », Annales HSS, 68e année, n° 4, octobre-décembre 2013, p. 1141-1151.

  • « La Fable mystique tome II », Archives de sciences sociales des religions, no 172, octobre-décembre 2015, p. 47-66.

  • « L’enquête d’Alphonse Dupront sur les pèlerinages français contemporains », Archives de sciences sociales des religions, no 172, octobre-décembre 2015, p ; 107-128.

  • « Le métier d’historien selon Henri-Irénée Marrou : un exercice spirituel », Cahiers Marrou, Société des Amis d’H.-I. Marrou, no 10, 2017, p. 31-75.

  • « Dans les marges de Magistrats et sorciers en France au XVIIe siècle Michel de Certeau lecteur de Robert Mandrou », Revue d’histoire de l’Eglise de France, t. 104, no 253, juillet-décembre 2018, p. 307-321.

  • « Le répertoire des visites pastorales » in Anne Bonzon, Isabelle Poutrin, Alain Tallon, Catherine Vincent (ed.), Marc Venard historien, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2019, p. 67-84.

8 - Publications numérisées

  • « Les sources dans Les Origines de l'esprit bourgeois », Les Cahiers du Centre de Recherches Historiques, n°32 | 2003, [En ligne], mis en ligne le 19 novembre 2008 : http://ccrh.revues.org/index280.html

  • « Médaille d'argent du CNRS », Les Cahiers du Centre de Recherches Historiques, 22 | 1999, [En ligne], mis en ligne le 17 janvier 2009 : http://ccrh.revues.org/index2402.html

  • « L’historien et le pouvoir des clés : Alphonse Dupront », Les Cahiers du Centre de Recherches Historiques, n°7 | 1991, [En ligne], mis en ligne le 18 mars 2009 : http://ccrh.revues.org/index2838.html

  • « Gilles Caillotin pèlerin. Le retour d'un sergier rémois(1724) », publication sur Open Edition Books 21 mai 2013.


 

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Le papier, entre histoire et patrimoine industriel

Journée(s) d'étude - Jeudi 9 décembre 2021 - 10:00PrésentationCes deux journées, voulues en hommage à Louis André, trop tôt parti, évoqueront son itinéraire professionnel : ses premiers pas dans le patrimoine de la métallurgie, son passage marquant au musée des Arts et Métiers, ses recherches br (...)(...)

Lire la suite

Donner et tenir sa parole. Engagements et réputations dans les sociétés françaises et européennes à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles, colonies incluses)

Colloque - Jeudi 25 novembre 2021 - 09:30PrésentationLe colloque Donner et tenir sa parole. Engagements et réputations dans les sociétés françaises et européennes à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles, colonies incluses), organisé par Romain Benoit-Lévy (doctorant université Rennes 2, Tempora) (...)(...)

Lire la suite

Travail servile et dynamiques économiques XVIe-XXIe siècle

Colloque - Mercredi 15 décembre 2021 - 08:30PrésentationSous le haut patronage de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, l'Institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE), le Comité pour l'histoire économique et financière de la France (CHEFF) et l (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH (UMR 8558)

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Direction du CRH :
Béatrice Delaurenti
Thomas Le Roux

Dernière modification :
26/11/2021