Appels à communication |

Appels à communication 2016

Le genre en histoire

Le genre en histoire

Appel à communication - Date limite du dépôt : 1er décembre 2016

Le genre, à la fois comme objet d’étude et comme outil pour les historien.nes occupe une place de plus en plus importante dans les questionnements et les travaux scientifiques, mais il est également devenu plus visible au niveau institutionnel. Suite à la création du groupe « histoire du genre » au sein du Centre de Recherches Historiques, la volonté d’initier une rencontre entre doctorant.e.s travaillant sur cette question est devenue nécessaire. L’enjeu de cette rencontre est de faire se rencontrer et créer un dialogue entre les doctorant.e.s en histoire de l’EHESS qui font du genre leur objet d’étude ou qui l’utilisent comme un outil dans leur travail de thèse. 

Les communications pourraient porter sur 3 aspects :

1°. Les problèmes méthodologiques.

Les interventions peuvent notamment proposer une réflexion sur les écueils rencontrés par les doctorant.e.s induits par la nature même des sources utilisées pour étudier le genre, ou par la perspective de genre qui transforme le rapport aux sources. En effet les silences des sources, ou les biais de genre qu’elles induisent ont bien été soulignés par les chercheur.e.s en histoire des femmes et du genre depuis les années 1980[1].

2°. Une réflexion épistémologique sur le genre et ses usages.

Les doctorant.e.s seront invité.e.s à replacer leur travail au sein d’une dense réflexion sur le concept de genre qui occupe les milieux universitaires depuis les années 1960 à travers le monde. La communication pourra également porter sur l’apport du genre à d’autres débats historiographiques.

3°. L’utilisation du genre comme catégorie d’analyse.

Depuis les travaux de Joan Scott, le genre ne cesse d’être manié par les historien.ne.s comme outil d’analyse[2]. Ainsi les interventions pourront également montrer à travers un exemple précis l’intérêt de l’utilisation du concept de genre dans l’analyse des comportements, des identités et des normes sexuelles passées.

Comité scientifique : Laura Cayrol Bernardo (doctorante, EHESS/Université d’Oviedo), Nassima Mekaoui (doctorante, EHESS), Marion Philip (doctorante, Paris IV/EHESS) et Laura Tatoueix (doctorante, Université de Rouen/EHESS)

 

Modalités et calendrier

La journée est ouverte à tous les doctorant.e.s en histoire de l’EHESS qui intègrent le genre à leur problématique. Toutes les périodes, aires culturelles et thématiques sont les bienvenues.  Les communications, d’une durée maximale de 30 minutes, seront suivies d’un temps de discussion.

Les propositions de communication, d’un maximum de 3000 signes, accompagnées d’une courte biographie devront être envoyées à marion.philip@laposte.net et laura.cayrolbernardo@ehess.fr avant le 1er décembre 2016.

Cette journée d'étude des doctorant(e)s aura lieu le 24 février 2017.

 

Site du groupe Histoire du Genre

 

 

 

 



[1]Notamment « La pratique de l’histoire au féminin : la question des sources », Françoise Thébaud, Écrire l’histoire des femmes et du genre, Lyon, ENS Éditions, 2007, p. 71.

[2] Joan W. Scott, « Le genre : une catégorie utile d’analyse historique », Les Cahiers du GRIF, vol. 37, n°1, 1988, p. 125-153, [1986] ;  De l’utilité du genre, Paris, Fayard, 2012.

Pour citer ce document

, «Le genre en histoire», CRH [En ligne], Appels à communication, Appels à communication 2016,mis à jour le : 19/10/2016
,URL : http://crh.ehess.fr/index.php?5140.
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Deux projets franco-allemands lauréats de l’ANR DFG

Échos de la recherche -L’Agence nationale de la recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft ont publié la liste des projets lauréats pour l’édition 2016 de l’appel à projets franco-allemand en sciences humaines et sociales. Parmi les 13 projets financés, 2 projets sont coordonnés par l’EHESS (...)(...)

Lire la suite

Ce que les artistes font à l'histoire

Journée(s) d'étude - Mardi 29 mai 2018 - 09:30Après Nietzsche, la conscience historique a été ressentie comme une « fièvre », une entrave à la compréhension profonde de l’expérience humaine, à son appropriation présente. Paul Valéry, Virginia Woolf, Italo Svevo, partageaient le sentiment exprimé (...)(...)

Lire la suite

Joseph Wulf : un historien juif polonais en RFA. Savoir du témoin, engagement de l’historien, écriture de l’histoire

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 février 2018 - 09:00Survivant de la Shoah en Pologne, Joseph Wulf (1912-1974) est l'un de ces premiers historiens de la Catastrophe dont l’œuvre demeure trop méconnue.  Après avoir été membre de la Commission historique juive de Cracovie (1944-47), il émigra à Pa (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH (UMR 8558)

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Direction du CRH :
Béatrice Delaurenti
Thomas Le Roux

Dernière modification :
18/05/2018