Publications |

Parutions 2015

Max Weber

Max Weber

Discours de guerre et d’après-guerre

Textes réunis et présentés par Hinnerk Bruhns
Trad.  Traduits par Ostiane Courau et Pierre de Larminat
Paris, Editions de l'EHESS, Audiographie, 15, 2015,  133 p.
Prix : 9,50€

Après avoir dirigé les hôpitaux militaires de Heidelberg pendant la première année de la Grande Guerre, Max Weber décide d’intervenir dans le débat public. Il le fait avec force en s’interrogeant sur l’essence même de la guerre et sur l’avenir de son pays à l’issue du conflit.

Les 4 discours rassemblés ici, traduits pour la première fois, montrent un intellectuel engagé certes fervent patriote mais aussi critique féroce de la politique du gouvernement allemand. Weber dénonce autant les ambitions annexionnistes des pangermanistes que les visées françaises sur la Sarre, et s’oppose au traité de Versailles.

Introduction : « De 1916 au traité de Versailles : la hantise d’une paix constructive »
« Au seuil de la troisième année de guerre » (discours du 1er août 1916),
« La situation de l’Allemagne dans la politique mondiale » (discours du 27 octobre 1916),
« De la culpabilité du déclenchement de la guerre » (article dans la Frankfurter Zeitung, 17 janvier 1919)
« L’appartenance économique de la Sarre à l’Allemagne » (discours du 1er mars 1919).

 


ISBN : 978-2-7132-2506-2
Fiche éditeur : http://editions.ehess.fr

Pour citer ce document

, «Max Weber», CRH [En ligne], Publications, Parutions 2015,mis à jour le : 23/11/2015
,URL : http://crh.ehess.fr/index.php?4782.
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Deux projets franco-allemands lauréats de l’ANR DFG

Échos de la recherche -L’Agence nationale de la recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft ont publié la liste des projets lauréats pour l’édition 2016 de l’appel à projets franco-allemand en sciences humaines et sociales. Parmi les 13 projets financés, 2 projets sont coordonnés par l’EHESS (...)(...)

Lire la suite

Ce que les artistes font à l'histoire

Journée(s) d'étude - Mardi 29 mai 2018 - 09:30Après Nietzsche, la conscience historique a été ressentie comme une « fièvre », une entrave à la compréhension profonde de l’expérience humaine, à son appropriation présente. Paul Valéry, Virginia Woolf, Italo Svevo, partageaient le sentiment exprimé (...)(...)

Lire la suite

Joseph Wulf : un historien juif polonais en RFA. Savoir du témoin, engagement de l’historien, écriture de l’histoire

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 février 2018 - 09:00Survivant de la Shoah en Pologne, Joseph Wulf (1912-1974) est l'un de ces premiers historiens de la Catastrophe dont l’œuvre demeure trop méconnue.  Après avoir été membre de la Commission historique juive de Cracovie (1944-47), il émigra à Pa (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH (UMR 8558)

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Direction du CRH :
Béatrice Delaurenti
Thomas Le Roux

Dernière modification :
22/05/2018