Composition du CRH |

Membres statutaires

Laurent Joly

Photo Joly
Directeur de recherche CNRS
Laboratoire(s) de rattachement : CRH

Coordonnées professionnelles

EHESS-CRH
GEHM-HHS (Bureau A 04-05)
54, boulevard Raspail
75006 Paris

laurent.joly (a) ehess.fr

01 49 54 23 40

Laurent Joly, docteur en histoire pour une thèse sur « Vichy et le commissariat général aux Questions juives (1941-1944) » (Université Paris 1, 2004), recruté comme chargé de recherche au CNRS en 2006, a appartenu au Centre de recherche d’histoire quantitative (CRHQ-Caen) jusqu'au 1er janvier 2015. Habilité à diriger des recherches depuis le 27 janvier 2015 (dossier et mémoire inédit de recherche intitulé « Naissance de l'Action française. Maurice Barrès, Charles Maurras et l'extrême droite nationaliste au tournant du XXe siècle »), ses travaux actuels portent sur la traque des juifs à Paris entre 1942 et 1944.

Distinctions

Prix du livre de recherche juive 2007 (Journée du livre d’histoire et de recherche juives au Centre Yavné, Paris, 21 octobre 2007)

Groupe et équipe

Thèmes de Recherches

  • Antisémitisme et génocide des juifs (activisme et propagande antisémite sous la Troisième République et Vichy, pratiques administratives et persécution des juifs sous l’Occupation, la traque des juifs en milieu urbain, 1942-1944, historiographie de la politique antijuive de Vichy)

  • Dénonciation (pratiques et contextes sociaux de la dénonciation sous l’Occupation, dénonciation antisémite)

  • Extrême droite française, de l’affaire Dreyfus à Vichy (Action française, mouvement antisémite, milieux et acteurs de la collaboration, etc.)

Publications

Ouvrages

  • Dénoncer les juifs sous l'Occupation (Paris 1940-1944), Paris, Editions du CNRS, coll. Histoire, 2017, 232 p.

  • Avec Tal Bruttmann, La France antijuive de 1936. L’agression de Léon Blum à la Chambre des députés, préface de Michel Winock, Paris, édition revue et corrigée, CNRS éditions, 2016, 282 p.

  • Naissance de l'Action française. Maurice Barrès, Charles Maurras et l'extrême droite nationaliste au tournant du XXe siècle, Grasset, 2015, 384 p.

  • L’Antisémitisme de bureau. Enquête au cœur de la préfecture de Police de Paris et du commissariat général aux Questions juives (1940-1944), Paris, Grasset, 2011, 447 p.

  • Les “Collabos”. Treize portraits d’après les archives des services secrets de Vichy, des RG et de l’Épuration, Paris, Les Échappés, 2011, 128 p.

  • Vichy dans la « Solution finale ». Histoire du commissariat général aux Questions juives (1941-1944), Paris, Grasset, 2006, 1021 p.

  • Darquier de Pellepoix et l’antisémitisme français, Paris, Berg international, 2002, 200 p.

  • Xavier Vallat (1891-1972). Du nationalisme chrétien à l’antisémitisme d’État, préface de Philippe Burrin, postface de Jean-Claude Nicolas, Paris, Grasset, 2001, 446 p.

Direction d’ouvrages et de dossiers

  • Avec Françoise Passera, coordination du dossier « Les “témoins de l’immédiat”. Autour du projets Écrits de guerre et d’occupation (EGO 1939-1945) » de la revue Guerres mondiales et conflits contemporains, no 263, 2016, introduction p. 3-4.

  • La Délation dans la France des années noires, Paris, Perrin, 2012, 377 p., avant-propos et introduction historique p. 11-69, p. 321-330.

  • Coordination du dossier La Dénonciation des Juifs sous l’Occupation de la revue Archives juives, no 46/1, 2013, introduction p. 4-11.

  • Avec Tal Bruttmann et Annette Wieviorka (dir.), Qu’est-ce qu’un déporté ? Histoire et mémoires des déportations de la Seconde Guerre mondiale, Paris, CNRS Éditions, 2009, 415 p., introduction p. 5-15.

  • Coordination du dossier Les Évictions professionnelles sous Vichy de la revue Archives juives, no 41/1, 2008, introduction p. 4-10.

Édition scientifique de documents et préfaces

  • Louis Sadosky, brigadier-chef aux RG, Berlin, 1942. Chronique d’une détention par la Gestapo, nouvelle édition revue et corrigée, Paris, CNRS Éditions/Biblis, 2014 (1re éd. 2009), 277 p. – présentation et édition scientifique : avant-propos, préface (p. 9-35), postface (p. 159-191), appareil critique et notes (p. 193-259).

  • Nelcya Delanoë, D’une petite rafle provençale…, Paris, Seuil, 2013, préface p. 11-17.

  • Commissaire Guillaume, Mes grandes enquêtes criminelles. De la bande à Bonnot à l’affaire Stavisky. Mémoires, Paris, Éditions des Équateurs, 2005, édition établie et annotée, préface p. 7-31. (Nouvelle édition corrigée et augmentée, novembre 2010).

  • Commissaire Guillaume, Trente-sept ans avec la pègre, Paris, Éditions des Équateurs, 2007, édition établie et annotée, préface p. 7-24.

Articles de recherche

Contributions à des ouvrages collectifs

  •  « Entre collaboration d’État et collaborationnisme. Les policiers français au service de la “Gestapo” et de la répression antijuive à Paris (1941-1942) », in Patrice Arnaud, Fabien Théofilakis (dir.), Gestapo et polices allemandes. France, Europe de l’Ouest, 1939-1945, Paris, CNRS Éditions, 2017, p. 53-60

  • « Tradition antisémite et politique antijuive sous Vichy », in Dominique Schnapper, Paul Salmona, Perrine Simon-Nahum (dir.), Réflexions sur l’antisémitisme, Paris, Odile Jacob, 2016, p. 87-97.

  • « La dénonciation dans la traque des communistes et des Juifs 1940-1944 », in Laurent Joly (dir.), La Délation dans la France des années noires, Paris, Perrin, 2012, p. 119-138, 335-339.

  • « Les “grands écrivains sont avec nous”. Bourget, Lemaitre et l’Action française », in Michel Leymarie, Olivier Dard, Jeanyves Guérin (éds.), Maurrassisme et littérature. L’Action française. Culture, société, politique (IV), Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2012, p. 37-53.

  • « Une “section modèle” ? L’Action française en Loire-Inférieure », in Bertrand Joly (dir.)La Vie politique en Loire-Inférieure (1870-1940). L’apprentissage de la République, Nantes, hors-série du Bulletin de la Société archéologique et historique de Nantes et de la Loire-Atlantique, 2012, p. 77-91.

  • « Le césarisme ou le Roi ? Maurice Barrès et les débuts de l’Action française », in Olivier Dard, Michel Grunewald, Michel Leymarie et Jean-Michel Wittmann (éds.), Maurice Barrès, la Lorraine, la France et l’étranger, Bern-Berlin-Bruxelles-Frankfurt am Main-New York-Oxford-Wien, Peter Lang, 2011, p. 71-92.

  • « Tradition nationale et “emprunts doctrinaux” dans l’antisémitisme de Vichy », in Michele Battini et Marie-Anne Matard-Bonucci (a cura di), Antisemitismi a confronto: Francia e Italia. Ideologie, retoriche, politiche, Pisa, Edizioni Plus, Pisa University Press, 2010, p. 139-154.

  • « La Revue critique des idées et des livres. Première dissidence d’Action française ou première génération intellectuelle de “maurrassiens” indépendants ? (avril 1908 – février 1914) », in Olivier Dard, Michel Leymarie et Neil McWilliam (dir.), Le Maurrassisme et la culture. L’Action française. Culture, société, politique (III), Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2010, p. 45-59.

  • « Le commissariat général aux Questions juives. Une institution politique et un organisme technique en charge de l’“aryanisation économique” (1941-1944) », in Spoliés ! L’« aryanisation économique » en France, ouvrage coordonné par Tal Bruttmann, Grenoble, Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère – Musée des Droits de l’Homme, 2010, p. 29-38.

  • « Raphaël Alibert et la législation de la “Révolution nationale”. Vichy juillet 1940-janvier 1941 », in Jérôme Cotillon (dir.), Raphaël Alibert. Juriste engagé et homme d’influence à Vichy, Paris, Economica, 2009, p. 201-243.

  • « Escrocs, maîtres chanteurs et profiteurs de Juifs autour du commissariat général aux Questions juives (1941-1944) », in Jean-Charles Szurek et Annette Wieviorka (dir.), Juifs et Polonais 1939-2008, Paris, Albin Michel, 2009, p. 33-44.

  • « Déportation et langage bureaucratique à la préfecture de Police de Paris et au commissariat général aux Questions juives (1941-1944) », in Tal Bruttmann, Laurent Joly et Annette Wieviorka (dir.), Qu’est-ce qu’un déporté ? Histoire et mémoires des déportations de la Seconde Guerre mondiale, Paris, CNRS Éditions, 2009, p. 79-93.

  • Avec Grégoire Kauffmann, « Le nationalisme français des années 1880-1900 et l’exaltation de la haine, “légitime”, “saine”, “populaire”, contre le juif », in Marc Deleplace (dir.), Les Discours de la Haine. Récits et figures de la passion dans la Cité. Regards croisés, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2009, p. 227-236.

  • « L’Action Française bimensuelle et quotidienne. Stratégies politiques et intellectuelles (1899-1914) », in Michel Leymarie et Jacques Prévotat (dir.), L’Action française, culture, société, politique, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2008, p. 327-336.

  • « Les nationalistes et la loi de Séparation (1905-1906) », in Patrick Weil (dir.), Politiques de la laïcité au XXe siècle, Paris, PUF, 2007, p. 99-121.

Traduction [de l’anglais au français]

  • Jan Grabowski, « La dénonciation des Juifs en Pologne pendant la Deuxième Guerre mondiale », Archives juives, no 46/1, 2013, p. 77-90.

Comptes rendus d’ouvrages dans des revues savantes

  •  « Wolfgang Seibel, Persecution and Rescue. The Politics of the »Final Solution«in France, 1940–1944. Translated by Ciaran Cronin, Ann Arbor, MI (University of Michigan Press) 2016, XX–417 p., 15 fig., ISBN 978-0-472-11860-1, GBP 78,00 », Francia-Recensio 2017/2 19.‒21. Jahrhundert ‒ Époque contemporaine, http://www.perspectivia.net/publikationen/francia/francia-recensio/2017-2/zg/seibel_joly

  • « Bénédicte Vergez-Chaignon, L’Affaire Touvier. Quand les archives s’ouvrent…, Paris, Flammarion, 2016, 430 p. », Revue historique, no 682, 2017, p. 472-474.

  • « Daniel Lee, Pétain’s Jewish Children: French Jewish Youth and the Vichy Regime, 1940-1942, Oxford, Oxford University Press, 2014, XIV-274 p., ISBN 978-0-19-870715-8. », Revue d’histoire moderne et contemporaine, no 62-2/3, 2015, p. 277-279.

  • « Aly Götz, Die Belasteten : Euthanasie, 1939-1945. Eine Gesellschaftsgeschichte, Francfort-sur-le-Main, Fischer, 2013 ; trad. fr., id., Les Anormaux : les meurtres par euthanasie en Allemagne (1939-1945), trad. de l’all. par Tilman Chazal, Paris, Flammarion, 2014, 311 p., 22 € », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, no 128, 2015.

  • « Rebecca Clifford, Commemorating the Holocaust. The Dilemmas of Remembrance in France and Italy, Oxford (Oxford University Press) 2013, XII-292 p., 6 ill., (Oxford Historical Monographs), ISBN 978-0-19967-981-2, EUR 84,00 », Francia-Recensio 2015/3, 19./20. Jahrhundert – Histoire contemporaine.

  • « Florent Brayard, Auschwitz, enquête sur un complot nazi, Paris, Seuil, 2012, 529 p. », Revue historique, no 664, 2012, p. 1003-1006.

  • « Paul Paillole, Notre espion chez Hitler, Paris, Nouveau monde éditions, 2011, 341 p. »,Vingtième Siècle. Revue d’histoire, no 114, 2012.

  • « Michel Dreyfus, L’Antisémitisme à gauche. Histoire d’un paradoxe, de 1830 à nos jours, postface inédite de l’auteur, Paris, La Découverte/Poche, 2011, 358 p. », Revue d’histoire moderne et contemporaine, no 58-4, 2011, p. 184-186.

  • « Christophe Capuano, Vichy et la Famille. Réalités et faux-semblants d’une politique publique, Presses Universitaires de Rennes, 2009, 354 p. », Annales de Démographie Historique, no 2009-2, 2010, p. 234-237.

  • « Lettres à Charles Maurras. Amitiés politiques, lettres autographes, 1898-1952, Agnès Callu et Patricia Gillet (éds.), Villeneuve-d’Ascq : Presses universitaires du Septentrion, 2008. In-8o, 256 pages, ill. n. et bl. (Histoire et civilisations.) », Bibliothèque de l’École des chartes, t. 166, 2010, p. 632-634.

  • « Carmen Callil, Bad Faith. A Forgotten History of Family, Fatherland and Vichy France, New York, Knopf, 2006, 640 p. », H-France Review Vol. 7, July 2007, No. 82.

  • « Marie-Anne Matard-Bonucci (dir.), Antisémythes. L’image des juifs entre culture et politique (1848-1939), Paris, Nouveau monde éditions, 2005, 463 p. », Revue historique, no 641, 2007, p. 237-238.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Rencontre avec Dorothea von Mücke, Columbia University

Compte-rendu - La table ronde avec l’historienne Dorothea von Mücke était organisée autour de son livre The Practices of Enlightenment. Aesthetics, Authorship, and the Public, paru chez Columbia University Press, en 2015. Dans le cadre des échanges PSL-Columbia, l’historienne Dorothea von Mücke (...)(...)

Lire la suite

L'un et le tout

Journée(s) d'étude - Jeudi 22 juin 2017 - 09:30Dans la lignée des grands rendez-vous scientifiques qu'il a initiés par le passé (sur les thèmes du Transnational, du Contexte), le CRH organise un grand forum de débat qui se tiendra les 22 et 23 juin. Animée par les membres, groupes et équipes du (...)(...)

Lire la suite

Hommage d'Arlette Farge à Pierre Laborie

Hommage - Pierre Laborie, directeur d'études de l’EHESS est décédé le 15 mai 2017, à l'âge de 81 ans.Spécialiste de l'« histoire de l'imaginaire social » pendant la seconde guerre mondiale, il avait été élu directeur d'études à l'École en 1998 sur un projet portant sur « La construction de l'évé (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH UMR 8558

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Dernière modification :
19/07/2017