Composition du CRH |

Membres statutaires

Sylvie Steinberg

photo Steinberg
Directrice d'études EHESS
Laboratoire(s) de rattachement : CRH

Coordonnées professionnelles

EHESS-CRH
Histoire du Genre (Bureau B 04-07)
54, boulevard Raspail
75006 Paris

sylvie.steinberg (a) ehess.fr

01 49 54 20 29

Présentation

Élue en juin 2014 directrice d’études à l’EHESS, Sylvie Steinberg est agrégée d’histoire, spécialiste de l’histoire des femmes et du genre à l’époque moderne. En 2001, elle a publié La confusion des sexes. Le travestissement de la Renaissance à la Révolution, ouvrage issu de sa thèse, soutenue en 1999 à l’EHESS, sous la direction de Jean-Louis Flandrin.

Maîtresse de conférences à l’université de Rouen entre 2000 et 2014, elle a ensuite exploré différents thèmes relevant de l’histoire de la sexualité et du corps tout en s’intéressant à l’historiographie des femmes et du genre. Ses travaux s’ancrent en grande partie dans une tradition d’anthropologie historique de la sexualité et de la famille en y intégrant les questionnements contemporains sur le genre.

Elle mène aussi des travaux sur la bâtardise, s’intéressant aux notions de statut, de filiation et d’hérédité (Habilitation à Diriger des Recherches, Genre, filiation et hiérarchies (France, Ancien Régime), Université Paris IV-Sorbonne, 2012).

Elle est membre du comité de rédaction de la revue Clio, FGH et s’occupe de la rubrique Varia.

Elle préside le conseil scientifique du Groupement d’Intérêt Scientifique/Institut du Genre CNRS/Universités qu’elle a co-dirigé entre 2012 et 2015.

Membre du conseil de laboratoire du CRH, elle est responsable du Groupe de recherches sur l’histoire du genre.

Sylvie Steinberg est actuellement responsable la mention Histoire de l’EHESS (Master Histoire et Civilisations et Doctorat d’Histoire) avec Nicolas Barreyre depuis mai 2017.

Thèmes de recherche

  • Histoire des femmes et du genre (France, époque moderne)
  • Histoire du corps et de la sexualité (France, époque moderne)
  • Les liens de filiation, la bâtardise dans la France moderne (XVIe-XVIIIe)

Enseignements 2017-2018

Publications

Ouvrage

  • Une tache au front. La bâtardise aux XVIe et XVIIe siècles, Paris, Albin Michel, L’évolution de l’humanité, 2016, 440 p.
  • La Confusion des sexes. Le travestissement de la Renaissance à la Révolution, Paris, Fayard, collection nouveaux essais historiques, 2001, 409 p.

Direction d’ouvrages et avant-propos

  • (Avec Leora Auslander), Numéro de Clio, FGH, Judaïsme(s) : Genre et religion, 44, janvier 2017 (éditorial, p. 7-20)..
  • (Avec Anne-Françoise Praz & Julie Doyon, éd.), Numéro spécial des Annales de démographie historique, Normes de parentalité, 2013, 1 ((Introduction « Normes de parentalité : modélisations et régulations (XVIIIe-XXIe siècles) »), p. 7-23).
  • (Avec Violaine Sebillotte Cuchet, éd.), Numéro spécial de Clio, HFS, Érotiques, 31, juin 2010 (éditorial, p. 7-18).
  • Préface à Guyonne Leduc (éd.), Réalité et représentations des Amazones, Paris, L’Harmattan, 2008, p. 13-21.
  • (Avec Jean-Claude Arnould, éd.), Les Femmes et l’écriture de l’histoire (1400-1800), actes du colloque international de Rouen des 19-21 mai 2005, Rouen, Presses des universités de Rouen et du Havre, 2008. (Avant-propos, p. 7-12).
  • (Avec Odile Redon & Line Sallmann, éd.), Le Désir et le goût. Une autre histoire (XIIIe-XVIIIe siècles), Actes du colloque international de Saint-Denis des 26, 27 et 28 septembre 2003 à la mémoire de Jean-Louis Flandrin, Paris, Presses Universitaires de Vincennes, collection Temps et Espaces, 2005. (Avant-propos, p. 5-7).

Chapitres dans un ouvrage collectif

  • « La tache de bâtardise en France sous l’Ancien Régime », in Carole Avignon (dir.), Bâtards et bâtardises dans l’Europe médiévale et moderne, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, p. 439-454.
  • « Hiérarchies dans l’Ancien Régime », in Michèle Riot-Sarcey (dir.), De la différence des sexes. Le genre en histoire, Paris, Larousse, 2010, p. 135-162.
  • « Sexe et genre au XVIIIe siècle. Quelques remarques sur l’hypothèse d’une fabrique du sexe », in Pascale Bonnemère & Irène Théry (dir.), Ce que le Genre fait aux personnes, Paris, éditions de l’EHESS, collection Enquête, 2008, p. 197-212.
  • « Quand le romanesque est vraisemblable : les femmes travesties en hommes devant la police parisienne au XVIIIe siècle », in Andreas Blauert & Gerd Schwerhoff (éd.), Kriminalitätsgeschichte. Beiträge zur Social-und Kulturgeschichte der Vormoderne, Konstanz, 2000, p. 689-704.

Articles dans une revue à comité de lecture

Articles dans des actes de colloque

  • « Femmes en Normandie. Acquis et perspectives de recherches », in Être femme(s) en Normandie, Actes du 48e Congrès organisé par la Fédération des Sociétés historiques et archéologiques de Normandie, (Bellême, 16-19 octobre 2013), Louviers, 2014. 17-31.
  • « “ Nés de la terre ” ? Les enfants bâtards et leurs familles (fin XVIe-début XVIIIe siècles) », in Anne Defrance, Denis Lopez, Charles Mazouer & François-Joseph Ruggiu (éd.), Regards sur l’enfance au xviie siècle, Actes du colloque Centre de recherches sur le XVIIe siècle européen, Université Michel de Montaigne-Bordeaux III, 24-25 novembre 2005, Biblio 17, 172, 2007, p. 343-358.
  • « L’histoire du travestissement féminin à l’épreuve de la pluridisciplinarité », in Guyonne Leduc (éd.), Travestissement féminin et liberté(s), Introduction au colloque des 16, 17 et 18 juin 2005, Université Charles de Gaulle-Lille III, Paris, L’Harmattan, 2006, p. 27-38.
  • « Des sources pour l’histoire du corps : la médecine légale sous l’Ancien Régime », in Élisabeth Belmas & Marie-José Michel (dir.), Corps, Santé, Société, Actes du colloque des 12 et 13 décembre 2002, organisé par l’Université Paris XIII et l’AP-HP, Paris, Nolin, 2005, p. 113-126.
  • « Les enfants nés des amours ancillaires (France, XVIe-XVIIe siècles) », Le Désir et le goût. Une autre histoire (xiiie-xviiie siècles), actes du colloque international de Saint-Denis des 26, 27 et 28 septembre 2003 à la mémoire de Jean-Louis Flandrin, Paris, Presses universitaires de Vincennes, collection Temps et Espaces, 2005, p. 329-341.
  • « Le mythe des Amazones et son utilisation politique de la Renaissance à la Fronde », in Kathleen Wilson-Chevalier & Éliane Viennot (éd.), Royaume de Fémynie. Pouvoirs, contraintes, espaces de liberté des femmes, de la Renaissance à la Fronde, Actes du Colloque international de Blois des 12-14 octobre 1995 organisé par l’American University of Paris, Paris, Champion, 1999, p. 261-273.

Notices

  • « Filiation » in Juliette Rennes et alii, Encyclopédie critique du genre. Corps, sexualité, rapports sociaux, Paris, La Découverte, 2016.
  • « Travestissement » in Huguette Krief et Valérie André (dir.), Dictionnaire des femmes des Lumières, Paris, Honoré Champion, 2015.

Diffusion scientifique

  • Histoire des sexualités, 5 CD audio, Collection Frémeaux et associés/Presses universitaires de France, volume 1 s.d. Sylvie Steinberg : Grèce et Rome antiques (Sandra Boehringer). Occident Médiéval (Didier Lett). Renaissance (Sylvie Steinberg), juillet 2017. (Volume 2 à paraître en janvier 2018).
  • Deux chapitres (« Les femmes ont-elles eu une Renaissance ? » et « Sujets et sujettes de l’Ancien Régime ») dans La part des femmes dans l’histoire. Manuel d’histoire mixte, s. d. Association Mnémosyne, Belin, 2010 (à l’usage des collèges et lycées).
  • « Du berceau à la tombe, côté femme », Historiens et Géographes, numéro spécial Histoire des femmes et du genre, sous la direction de l’association Mnémosyne, coordonné par Jean-Baptiste Bonnard, Didier Lett, Dominique Godineau & Anne-Marie Sohn, 393, février 2006, p. 229-244.
  • « Les libertines ou le temps des pionnières », L’Histoire, numéro spécial La sexualité des femmes, 277, juin 2003, p. 44-45.
  • « Jeanne Baré, aventurière et travestie », Lunes, Réalités, parcours, Représentations de Femmes, 20, juillet 2002, p. 41-49.
  • « L’Inégalité entre les sexes et l’égalité entre les hommes. Le tournant des Lumières », Esprit, numéro spécial L’un et l’autre sexe, coordonné par Irène Théry, mars-avril 2001, p. 23-39. Repris dans le numéro hors série de La Recherche. Sexes. Comment on devient homme ou femme, novembre-janvier 2001-2002, p. 14-18.
  • « Les médecins et la réforme du vêtement au XVIIIe siècle », Éthique, Médecine et Société, 25-26, printemps 1993.

Participation à des groupes d’experts

  • Groupe constitué par la SNRI, Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Rapport novembre 2012 : Orientations stratégiques pour les recherches sur le Genre.
  • Groupe constitué par le Ministère de la famille, Filiations, Origines, parentalités, dirigé par Irène Théry & Anne-Marie Leroyer (2013-2014).

Suivis de thèses

  • Laura Tatoueix, L’avortement à l’époque moderne (université de Rouen, co-direction avec Anna Bellavitis)

  • Loraine Chappuis, La socialisation des bâtards à Genève au XVIIIe siècle (université de Genève, co-direction avec Michel Porret)

  • Marion Philip, Masculinités et sexualité en France aux XVIIe et XVIIIe siècles (université Paris-Sorbonne, co-direction avec François-Joseph Ruggiu)

  • Laura Balzer, Virilités et masculinités militaires : les enjeux du genre dans les armées françaises, seconde modernité (1750-1800) (université Paris Panthéon Sorbonne, co-direction avec Hervé Drévillon)

Accueil en post-doc

Clyde Plumauzille, Les « seins mercenaires » : expériences intimes, stratégies économiques et politique de l’allaitement nourricier en France (1750-1850), bourse doctorale de l’Institut Émilie du Châtelet


EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Les états modifiés de conscience

Journée(s) d'étude - Jeudi 11 janvier 2018 - 17:00Christian Sueur, psychiatreLe renouveau des utilisations thérapeutiques des substances psychédéliquesDavid Dupuis, anthropologue, post-doctorant Durham University (UK)L’ayahuasca parle aux Français. Pèlerinages psychotropiques en Amazonie péruvie (...)(...)

Lire la suite

Le genre en histoire

Appel à communication - Lundi 22 janvier 2018 - 18:00Comité organisateur : Laura BALZER (doctorante, EHESS/Paris 1Panthéon-Sorbonne), Marion PHILIP (doctorante, EHESS/Paris-Sorbonne) PrésentationDepuis les années 1960, l'utilisation du genre comme démarche et objet d'étude a généré une définitio (...)(...)

Lire la suite

Dominique Julia reçoit deux Prix prestigieux

Prix et distinctions -Directeur de recherche au CNRS dont il a reçu la Médaille d'argent en 1999 pour l'ensemble de son œuvre, Dominique Julia a été professeur à l'Institut universitaire européen de Florence (1989-1993), puis co-directeur, avec Philippe Boutry, du Centre d'anthropologie religieu (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH UMR 8558

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Direction du CRH :
Fanny Cosandey
Mathieu Marraud
Jean-Paul Zuñiga

Dernière modification :
15/12/2017