Publications |

Parutions 2014

Bondage

Bondage

Labor and Rights in Eurasia from the Sixteenth to the Early Twentieth Centuries

Alessandro Stanziani
New York - Oxford, Berghahn Books, 2014,  268 p.
Prix : 95$

Cet ouvrage étudie les institutions et les pratiques du travail en Russie, en Asie Centrale, en Europe et dans l’Océan indien entre le XVIe et le début du XXe siècle. Les deux premiers chapitres discutent des images de la dépendance, de l’esclavage et du servage en Russie et en Europe au XVIIIe et XIXe siècle, en montrant la circulation importante et parfois surprenante de catégories et notions à l’intérieur de ces espaces.

Il propose par la suite une étude radicalement novatrice de l’esclavage et de la traite reliant l’Asie Centrale, la Russie, l’Inde et la Méditerranée entre le XVe et le XVIIIe siècle, suivie d’une image tout à fait inédite du servage et de son évolution en Russie. Ces éléments sont ensuite mis en relation – à la fois circulation des savoirs et des pratiques et comparaison – avec l’évolution du travail en France, notamment dans les campagnes, et en Angleterre.

Finalement, les derniers chapitres étudient la transplantation et transformation des pratiques européennes dans leurs colonies dans l’Océan indien, les Mascareignes en particulier. C’est là que la distance entre servage russe et dépendances coloniales se resserre.

Dans l’ensemble, cet ouvrage conteste l’opposition nette entre travail libre et travail forcé et montre plutôt leur gradation sur l’ensemble des espaces considérés. Il souligne également les continuités non seulement en Russie, mais aussi en Europe et dans ses colonies, entre le XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles en matière de travail et de leurs institutions. Il en tire la conclusion que, sur le plan réel, la véritable rupture en termes de dépendance au travail survient moins avec la révolution industrielle ou la révolution française qu’avec leurs fruits tardifs, notamment la deuxième révolution industrielle et l’émergence de l’Etat social. Cependant, cette rupture sera nettement moins forte et beaucoup plus tardive dans le monde colonial et en URSS.


ISBN : 978-1-78238-250-8

Pour citer ce document

, «Bondage», CRH [En ligne], Parutions 2014, Publications,mis à jour le : 19/01/2015
,URL : http://crh.ehess.fr/index.php?3597.
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Deux projets franco-allemands lauréats de l’ANR DFG

Échos de la recherche -L’Agence nationale de la recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft ont publié la liste des projets lauréats pour l’édition 2016 de l’appel à projets franco-allemand en sciences humaines et sociales. Parmi les 13 projets financés, 2 projets sont coordonnés par l’EHESS (...)(...)

Lire la suite

Joseph Wulf : un historien juif polonais en RFA. Savoir du témoin, engagement de l’historien, écriture de l’histoire

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 février 2018 - 09:00Survivant de la Shoah en Pologne, Joseph Wulf (1912-1974) est l'un de ces premiers historiens de la Catastrophe dont l’œuvre demeure trop méconnue.  Après avoir été membre de la Commission historique juive de Cracovie (1944-47), il émigra à Pa (...)(...)

Lire la suite

Les « archives juives », miroir du rapport des Juifs à l’Etat et à la Nation

Journée(s) d'étude - Mardi 19 juin 2018 - 09:15Dans le cadre de la thématique générale « Universalités et particularités en monde Juif » du programme « Judaïsmes Contemporains » du GSRL, nous souhaitons étudier les processus de constitution d’« archives juives » comme miroir du rapport des Juifs (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH (UMR 8558)

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Direction du CRH :
Béatrice Delaurenti
Thomas Le Roux

Dernière modification :
04/08/2018