Publications |

Parutions 2014

Bondage

Bondage

Labor and Rights in Eurasia from the Sixteenth to the Early Twentieth Centuries

Alessandro Stanziani
New York - Oxford, Berghahn Books, 2014,  268 p.
Prix : 95$

Cet ouvrage étudie les institutions et les pratiques du travail en Russie, en Asie Centrale, en Europe et dans l’Océan indien entre le XVIe et le début du XXe siècle. Les deux premiers chapitres discutent des images de la dépendance, de l’esclavage et du servage en Russie et en Europe au XVIIIe et XIXe siècle, en montrant la circulation importante et parfois surprenante de catégories et notions à l’intérieur de ces espaces.

Il propose par la suite une étude radicalement novatrice de l’esclavage et de la traite reliant l’Asie Centrale, la Russie, l’Inde et la Méditerranée entre le XVe et le XVIIIe siècle, suivie d’une image tout à fait inédite du servage et de son évolution en Russie. Ces éléments sont ensuite mis en relation – à la fois circulation des savoirs et des pratiques et comparaison – avec l’évolution du travail en France, notamment dans les campagnes, et en Angleterre.

Finalement, les derniers chapitres étudient la transplantation et transformation des pratiques européennes dans leurs colonies dans l’Océan indien, les Mascareignes en particulier. C’est là que la distance entre servage russe et dépendances coloniales se resserre.

Dans l’ensemble, cet ouvrage conteste l’opposition nette entre travail libre et travail forcé et montre plutôt leur gradation sur l’ensemble des espaces considérés. Il souligne également les continuités non seulement en Russie, mais aussi en Europe et dans ses colonies, entre le XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles en matière de travail et de leurs institutions. Il en tire la conclusion que, sur le plan réel, la véritable rupture en termes de dépendance au travail survient moins avec la révolution industrielle ou la révolution française qu’avec leurs fruits tardifs, notamment la deuxième révolution industrielle et l’émergence de l’Etat social. Cependant, cette rupture sera nettement moins forte et beaucoup plus tardive dans le monde colonial et en URSS.


ISBN : 978-1-78238-250-8

Pour citer ce document

, «Bondage», CRH [En ligne], Parutions 2014, Publications,mis à jour le : 19/01/2015
,URL : http://crh.ehess.fr/index.php?3597.
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

« Pourquoi faire une thèse d’histoire aujourd’hui ? »

Appel à communication - Dimanche 16 juillet 2017 - 19:00Appel à communicationsPremière journée des doctorants du CRH sur le thème « Pourquoi faire une thèse d’histoire aujourd’hui ? » (EHESS-Paris, janvier 2018) La première journée d’études des doctorants du CRH souhaite engager une réflexion co (...)(...)

Lire la suite

L'un et le tout

Journée(s) d'étude - Jeudi 22 juin 2017 - 09:30Dans la lignée des grands rendez-vous scientifiques qu'il a initiés par le passé (sur les thèmes du Transnational, du Contexte), le CRH organise un grand forum de débat qui se tiendra les 22 et 23 juin. Animée par les membres, groupes et équipes du (...)(...)

Lire la suite

Hommage d'Arlette Farge à Pierre Laborie

Hommage - Pierre Laborie, directeur d'études de l’EHESS est décédé le 15 mai 2017, à l'âge de 81 ans.Spécialiste de l'« histoire de l'imaginaire social » pendant la seconde guerre mondiale, il avait été élu directeur d'études à l'École en 1998 sur un projet portant sur « La construction de l'évé (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH UMR 8558

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Dernière modification :
22/06/2017