Membres du CRH |

Membres statutaires

Pierre Monnet

Photo Pierre Monnet
Directeur d'études EHESS
Equipe(s) : AHLoMA
Laboratoire(s) de rattachement : CRH

Coordonnées professionnelles

EHESS-CRH
AHLOMA
2, rue Vivienne
75002 Paris

ou
Institut Franco-allemand de sciences historiques et sociales
Goethe-Universität Frankfurt am Main
Norbert-Wollheim-Platz 1,
IG-Farben-Haus,
Postfach 42,
D-60629 Frankfurt/Main
Allemagne

pierre.monnet (a) ehess.fr /

01 47 03 84 36 / 00 49 69 798 31901

http://ahloma.ehess.fr/2016/12/13/monnet-pierre/

Monnet Pierre

Directeur d’études EHESS, HDR

Coordonnées professionnelles

EHESS-CRH
AHLOMA
2, rue Vivienne
75002 Paris
monnet@ehess.fr
01 49 54 23 00

Institut Franco-allemand de sciences historiques et sociales Goethe-Universität Frankfurt am Main, Norbert-Wollheim-Platz 1, IG-Farben-Haus, Postfach 42, D-60629 Frankfurt/Main.
pierre.monnet@institutfrancais.de
0049 69 798 31901.

Enseignement 2019-2020

 

Fonctions scientifiques

  • 1994-1996 : Maître de Conférences à l’université de Bourgogne cours magistraux et TD de DEUG, de Licence et participation à la préparation aux concours. Responsable du cursus intégré en histoire Dijon-Mayence. Responsable du DEUG d’Histoire (1995-1996). Correcteur à l’écrit au jury d’agrégation d’histoire. Chargé de conférences d’agrégation à l’École Normale Supérieure et au Collège Sévigné.
  • 1996-1999 : Directeur-Adjoint chargé des Études Médiévales à la Mission Historique Française en Allemagne et Responsable rédactionnel du Bulletin d’Information de la Mission Historique Française en Allemagne. Également chargé du site internet de la Mission Historique.
  • 1999-2003 : Directeur de la Mission Historique Française en Allemagne. Régisseur des recettes et dépenses, ordonnateur et comptable du budget. Responsable de la politique scientifique. Directeur de rédaction du Bulletin d’Information de la Mission Historique Française en Allemagne.
  • 2002 : Habilitation à diriger des recherches de l’université de Paris I – Panthéon Sorbonne : Recherches sur les systèmes d’information, de communication et de représentation extérieures des villes allemandes à la fin du Moyen Age.
  • 2003-2005 : Professeur d’histoire médiévale à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Responsable du mastère « Recherche » au Département d’Histoire. Soutenance d’une habilitation à diriger des recherches en histoire médiévale à l’université de Paris-I Panthéon Sorbonne le 21 décembre 2002 (Qualification par le CNU en février 2003).
  • Depuis le 1er avril 2005 : Directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Responsable de la Division de l’Informatique Scientifique et de la Communication (DISC) de l’EHESS du 1er mai 2006 au 1er mai 2007.
  • 2007 -2011 : Vice-Président puis Président de l’Université Franco-Allemande.
  • Depuis le 1er septembre 2011 : Directeur de l’Institut Français d’Histoire en Allemagne (Francfort/Main, Allemagne).
  • Depuis le 17.10.2013 Adjunct Professor de l’Université Goethe de Francfort-sur-le-Main

Parcours universitaire

1984-1988 : Elève de l’Ecole Normale Supérieure, agrégé d’Histoire (1987) ; Agrégation d’Histoire (1987) DEA de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales.
1988-1990 : Coopérant à l’Institut Français de Francfort-sur-le-Main. Chargé du Livre.
1990-1994 : Chargé de cours à l’Université Paris-I et préparation d’une thèse de doctorat de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales : Pouvoirs, affaires et parenté à Francfort-sur-le-Main aux XIVe et XVe siècles, soutenue en 1994 avec la mention « Très honorable avec félicitations du jury à l’unanimité » et publiée sous le titre Les Rohrbach de Francfort. Pouvoirs, affaires et parenté à l’aube de la Renaissance, Genève, Droz, 1997 (Travaux d’Humanisme et de Renaissance, 317).

Distinctions

  • Depuis le 17 octobre 2013 : « Adjunct Professor » de l’université Goethe de Francfort-sur-le-Main.
  • Chevalier dans l’ordre des palmes académiques (décembre 2002).
  • Chevalier dans l’Ordre national du mérite (14 novembre 2006).
  • Officier dans l’Ordre National du Mérite (13 mai 2016)
  • Officier dans l’Ordre National du Mérite de la République Fédérale d’Allemagne (Bundesverdienstkreuz 1. Klasse) au 25 juin 2011.

Responsabilités administratives et éditoriales

  • Membre du Conseil scientifique du manuel d’histoire franco-allemand : le 1er tome est sorti en avril 2006 conjointement chez Nathan et Klett-Cotta : Histoire/Geschichte. L’Europe et le monde depuis 1945/Europa und die Welt seit 1945, Paris, Leipzig, 2006 ; le 2e tome : L’Europe et le monde de 1815 à 1945, Paris, Stuttgart, 2007 et le 3e en 2011 : L’Europe et le monde de l’antiquité à 1815.
  • Président du Conseil scientifique de l’Université Franco-Allemande de Sarrebruck de 2005 à 2007.
  • Membre du Conseil Scientifique de la Mission Historique Française en Allemagne devenue Institut Français d’Histoire en Allemagne, de 2008 à 2011.
  • Membre du Comité de Direction de l’EHESS jusqu’en 2007.
  • Vice-Président de la Société des Historiens Médiévistes de l’Enseignement Supérieur de 2004 à 2008.
  • Membre de la commission scientifique de l’Institut Historique Allemand de Paris.
  • Membre de la Frankfurter Historische Kommission.

·         Membre du Konstanzer Arbeitskreis für mittelalterliche Geschichte.

·         Membre de l’Advisory Board du cluster d’excellence de l’Université de Kiel sur l’environnement.

·         Membre du Conseil scientifique de la Germania Sacra (Akademie der Wissenschaften zu Göttingen).

·         Membre du Conseil scientifique du CIERA.

·         Membre du Conseil scientifique des Regesta Imperii.

·         Membre du jury d’attribution du prix de la traduction franco-allemande en SHS Raymond-Aron (DVA Stiftung) et membre du conseil scientifique de la DVA-Stiftung.

·         Membre du Conseil scientifique du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques (CTHS, Paris), section d’histoire médiévale.

·         Membre du Conseil scientifique de la revue Trivium, revue électronique franco-allemande en sciences sociales et humaines.

·         Membre du comité de rédaction de la revue Zeitschrift für historische Forschung.

·         Membre du comité de lecture de la revue Francia.

·         Membre du Conseil scientifique de Menestrel, portail des ressources numériques pour les médiévistes.

·         Membre du jury d’attribution des bourses Clemens Heller de la MSH.

·         Missions d’évaluation pour le FCAR canadien (Fonds pour la Formation de Chercheurs et l’Aide à la Recherche), la Fritz-Thyssen-Stiftung, le BELSPO (Belgian Scientific Politic, Bruxelles), l’Université Franco-Allemande et responsable du groupe d’évaluation en SSH de cette même UFA jusqu’en 2008, l’Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (AERES), l’Akademie der Wissenschaften zu Göttingen.

·         Coordinateur du collège doctoral franco-allemand « La dynamique des représentations dans la formation de la modernité européenne » entre l’EHESS et l’Université Humboldt de Berlin (2006-2008).

·         •Membre du programme blanc de l’ANR coordonné par Jean-Claude Schmitt pour les années 2006-2010 : « Une culture du livre dans une société d’illettrés. Parler, figurer, écrire dans l’Europe médiévale », responsable de l’axe 3 : « Ecrire » sous le thème « Ecritures de soi, écritures de roi : les autobiographies souveraines de l’antiquité aux temps modernes (Occident, Orient, Asie) ».

·         •Membre du jury d’attribution du Theodor-Berchem-Preis décerné par le DAAD


Groupe de recherches

  •  AHLOMA  (Anthropologie historique du long Moyen Âge)

Enseignement 2019-2020

·         Histoire intellectuelle et sociale du Moyen Âge

·         Travailler sur et avec les sources en histoire médiévale

Bibliographie

·         Livres- En collab. avec J.-Cl. Schmitt (trad., éd., prés.)  » Vie de Charles IV de Luxembourg«  Paris, Belles Lettres, 2010.
– Villes d’Allemagne au Moyen Age, Paris, Picard, 2004.
Les Rohrbach de Francfort : Pouvoir, affaire et parenté à l’aube de la Renaissance allemande. Genève, Droz, 1997.
 

·         À paraître

– Pierre Monnet, Thomas Serrier et Etienne François, Les lieux de mémoire européens, Paris, Les Arènes, 3 vol., 2017.
– Thomas Maissen, Barbara Mittler, Pierre Monnet, L’usage des temporalités dans les sciences sociales et humaines, Bochum, Winkler Verlag, 2017.

·         Ouvrage en préparation :

•Charles IV de Bohême. Un roi et un Empereur en Europe (1316-1378)

Articles et contributions

A paraître
  • Charles IV (1316-1378). Un empereur dans l’Europe du XIVe siècle, Paris, Fayard.
  • Dictionnaire historique de l’Europe centrale au Moyen Age, sous la direction de Marie-Madeleine de Cevins. Membre du comité scientifique et de rédaction.
  • Co-édition avec Steffen Bründel et Frank Estelmann du volume des actes du colloque „Und wenn wir einfach aufhörten?“ Kulturen des Kriegs und des Friedens 1917 – Vorläufer, Folgen und Echos //« Et si on décidait d’arrêter comme ça, d’un coup ? » Cultures de guerre et de paix en 1917 – Antécédents, conséquences et échos, tenu à Francfort les 27-29 septembre 2017 sous le titre „Adieu à la guerre / Abschied vom Krieg, 1917“ à paraître chez l’éditeur Peter Lang.
  • « Peindre à en mourir : Jerg Ratgeb ou le mystère de l’engagement entre Réforme et Renaissance allemandes, dans : Patrick Boucheron (dir.), L’Artiste engagé au Moyen Âge et à l’époque moderne, Paris.
  • « Etudier le Moyen Âge non en dépit mais à cause de la modernité », dans : Klaus Oschema, Bernd Schneidmüller (dir.), Making the Medieval Relevant, Ostfildern, Thorbecke.
  • "Patriziat, Obere Schicht, Stadtadel: Überschreitungen, Lebensformen und Selbstwahrnehmungen bei den städtischen Eliten im spätmittelalterlichen Reich », dans : Christian Hesse (dir.), Ständische Grenzüberschreitungen im Mittelalter, Ostfildern, Thorbecke.
  • "Die Goldene Bulle. Für immer und ewig?“ , dans : Mikhaïl Boytcov, Eva Schlotheuber (dir.), Immerwährende Gesetze. Eine Glaubensfrage?, Speyer.
  • Edition des actes du colloque de la Reichenau (2017) : « Die Person im Mittelalter », Ostfildern, Thorbecke.

2019

  • « Charles IV (1316-1378), un européen ? », Francia, 46 (2019), p. 105-120.
  • « Peindre à en mourir : Jerg Ratgeb ou le mystère de l’engagement entre Réforme et Renaissance allemandes, in Patrick Boucheron (dir.), L’Artiste engagé au Moyen Âge et à l’époque moderne, Paris, Publications de la Sorbonne, 2019, p. 120-134.
  • « La Bulle d’Or, une « constitution » pour l’Empire ? », in François Foronda et Jean-Philippe Genet (dir.), Des chartes aux constitutions. Autour de l’idée constitutionnelle en Europe (XIIe-XVIIe siècle), Paris/Madrid, Publications de la Sorbonne/Casa de Velasquze, 2019, p. 149-189.
  • “Studying the Middle Ages: Historical Food for Thought in the Present Day”, in Chris Jones, Conor Kostick, Klaus Oschema (dir.), Making the Medieval Relevant. How Medieval Studies Contribute to Improving our Understanding of the Present,  Berlin, De Gruyter, 2019, p. 277-288.
  • "Stadtluft macht frei", in Pierre Monnet, Olaf Rader (dir.), Europa. Die Gegenwart unserer Geschichte. Band II : Vielfalt und Widersprüche, Darmstadt, Theiss/Wissenschaftliche Buchgesellschaft, 2019, p. 128-143.
  • avec Olaf Rader, "Einführung. Was wir teilen, was uns trennt", dans : Pierre Monnet, Olaf Rader (dir.), Europa. Die Gegenwart unserer Geschichte. Band II : Vielfalt und Widersprüche, Darmstadt, Theiss/Wissenschaftliche Buchgesellschaft, 2019, p. 9-13.

2018

  • « La mobilité sociale dans les villes de l'Empire germanique à la fin du Moyen Age », dans : Isabella Lazzarini, Sandro Carocci (dir.), Social Mobility in Medieval Italy (1100-1500), Roma, Viella, 2018, p. 61-76.
  • « Raum und Stadt, Raum der Stadt. Eine städtische Sozialgeschichte zwischen Ordnung und Verordnung“, dans: Gerhard Fouquet, Ferdinand Oppl, Sven Rabeler, Martin Scheutz (Hg.), Social Functions of Urban Spaces through the Ages/Soziale Funktion städtischer Räume im Wandel, Ostfilern, Thorbecke, 2018, p. 19-35.

 

2017
•« 1214. Les deux Europe et la France de Bouvines », dans : Patrick Boucheron (dir.), Histoire mondiale de la France, Paris, Seuil, 2017, p. 165-169.
•« Charles IV de Luxembourg en ses portraits », dans : Gabriel Annas, Jessika Nowak (dir.), Et l’homme dans tout cela ? Von Menschen, Mächten und Motiven. Festschrift für Heribert Müller zum 70. Geburtstag, Stuttgart, 2017, p. 351-378.
• » Nachruf. Jacques Le Goff (1924-2014) », dans : Historische Zeitschrift, 300, 2017, p. 283-288.À paraître :•« Peindre à en mourir : Jerg Ratgeb ou le mystère de l’engagement entre Réforme et Renaissance allemandes, dans : Patrick Boucheron (dir.), L’artiste engagé au Moyen Age et à l’époque moderne, Paris, 2014
•« La Bulle d’Or, une « constitution » pour l’Empire ? », dans : François Foronda et Jean-Philippe Genet (dir.), Des chartes aux constitutions. Autour de l’idée constitutionnelle en Europe ((XIIe-XVIIe siècle), Paris, 2014
•«La cour dans la société du Moyen Age occidental», dans : Jean-François Lamouroux, Luca Gabiani (dir.), La cour dans l’histoire. Une comparaison franco-chinoise, Numéro spécial de la Revue de Sinologie française, 2015.
•« Ultimo loco describenda mihi venit Ulma civitas… Une révolution visuelle dans les villes allemandes de la fin du Moyen Age ? », dans : Christopher Fletcher (dir.), Décrire la ville. Textes, espaces, identités urbaines, paris, Publications de la Sorbonne, 2017.
•« Etudier le Moyen Age non en dépit mais à cause de la modernité », dans : Klaus Oschema, Bernd Schneidmüller (dir.), Making the Mediaval Relevant, Ostfildern, Thorbecke, 2017.
•« Les recherches sur les élites urbaines au Moyen Age en Allemagne », dans : Isabella Lazzarini, Sandro Carocci (dir.), La Mobilita sociale nell’Italia medievale (1100-1500). Storiografie, Sintesi, Temi, Roma, 2017.
• »Patriziat, Obere Schicht, Stadtadel: Überschreitungen, Lebensformen und Selbstwahrnehmungen bei den städtischen Eliten im spätmittelalterlichen Reich « , dans : Christian Hesse (dir.), Ständische Grenzüberschreitungen im Mittelalter, Ostfildern, Thorbecke, 2017.
• »Die Goldene Bulle. Für immer und ewig?“ , dans : Mikhaïl Boytcov, Eva Schlotheuber (dir.), Immerwährende Gesetze. Eine Glaubensfrage?, Speyer, 2017.
•« Conclusions » dans : Olivier Richard (dir.), La participation politique dans les villes du Rhin supérieur à la fin du Moyen Age, Strasbourg, 2017.

2016
•« Zwischen Autobiographie und Gesetzgebung : Karl IV. und die luxemburgische Grosspolitik seiner Zeit 1346-1356 », dans : Sabine Penth, Peter Thorau (dir.), Rom 1312. Die Kaiserkrönung Heinrichs VII. undi die Folgen. Die Luxemburger als Herrscherdynastie von gesamteuropäischer Bedeutung, Weimar/Wien, Böhlau (Forschungen zur Kaiser- und Papstgeschichte des Mittelalters, Regesta Imperii, 40), 2016, p. 409-426.
• « Préface » de Aude-Marie Certin (dir.), Formes et réformes de la paternité à la fin du Moyen Age et au début de l’époque moderne, Frankfurt am Main, Peter Lang, 2016, p. 7-13.
• »Introduction », dans L’autoportrait au Moyen Age et à l’époque moderne, numéro spécial de la revue Le Moyen Age, 2016, p. 9-17.
•« Zwischen Reproduktion und Repräsentation. Formierungsprozesse von Eliten in westeuropäischen des Spätmittelalters : Terminologie, Typologie, Dynamik », dans : E. Gruber, M. Popovic, M. Scheutz, H. Weigl (dir.), Städte im lateinischen Westen und im griechischen Osten zwischen Spätantike und Früher Neuzeit, Wien, 2016, p. 177-193.
•«Montrer le droit : pratiques et usages de l’écrit juridique dans une ville allemande vers 1500 », dans : Pierre Chastang (dir.), Mélanges en l’honneur de Michel Zimmermann, Paris, 2016, p. 207-220.
•« L’internationalisation de la formation doctorale : cotutelles et programmes doctoraux structurés“, dans : Begriff, Konzepte und die Übertragbarkeit deutsch-französischer Erfahrungen – Integrierte Studiengänge und Cotutelle. Notion, concepts et possibilités de transfert des expériences franco-allemandes – cursus intégrés et cotutelles, Saarbrücken, 2016, p. 17-27.

2015
• »Images et culture urbaine » dans : J. Baschet, et P.- O. Dittmar (dir.), Les images dans l’Occident médiéval, Turnhout, Brepols (L’atelier du médiéviste ; 14), 2015, p. 457-470.
• »Königs- und/oder Kaiserbilder. Reichssymbolik im mittelalterlichen Frankfurt » dans : H. Wittmann (dir.), Reichszeichen. Darstellungen und Symbole des Reichs in Reichsstädten, Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2015, p. 31-54.
• »Jacques Le Goff, ein Nachruf« , Historische Zeitschrift, 2015, p. 283-289.
• »La forme d’une ville : une description de Francfort vers 1350« , dans : Thomas LIENHARD et al. (dir.), Faire lien. Aristocratie et échanges compétitifs. Mélanges en l’honneur de Régine Le Jan, Paris, Publications de la Sorbonne, 2015, p. 207-219.
• »Die französische Geschichtswissenschaft auf dem Weg zur Globalgeschichte« , dans : Geschichte in Wissenschaft und Unterricht, 2015 (3/4), p. 181-198.
• »Jacques Le Goff et l’Allemagne, Jacques Le Goff en Allemagne » dans : Jean-Claude Schmitt et Jacques Revel (dir.), Une autre histoire : Jacques Le Goff (1924-2014), Paris, Ed. de l’EHESS, 2015, p. 119-129.
•« Représentations » dans : Dictionnaire de l’historien sous la direction de Claude Gauvard et Jean-François Sirinelli, Paris, PUF, 2015, p. 596-601.
•Pierre Monnet, « Conclusions », dans : Pierre Monnet, Heribert Müller (dir.), 1414-2014 : le Concile de Constance. Nouvelles méthodes, nouvelles approches. Un regard franco-allemand = Das Konstanzer Konzil. Neue Ansätze, neue Methoden. Ein deutsch-französisciher Blick, Numéro spécial 47/1 de l’Annuarium Historia Conciliorum (AHC), 2015, p. 179-184.

2014
•« Vie quotidienne , villes allemandes », dans : Philippe Bernardi, Patrice Beck (dir.), Brèves d’histoire, Paris, Publications de la Sorbonne, 2014, p. 73-81.
•Vorwort du catalogue Gefangene Bilder. Wissenschaft und Propaganda im Ersten Weltkrieg, Frankfurt/M., Imhof, 2014.
•« Le centenaire vu d’Allemagne : un point de vue français/100 Jahre Erster Weltkrieg aus deutscher Sicht: Ein französischer Standpunkt » dans Le Centenaire franco-allemand, Paris, Mission du Centenaire, 2014, p. 10-11 et 27.
•« Ville et citoyennté. En guise d’introduction », dans : Mathieu Caesar, Marco Schnyder (dir.), Religion et pouvoir. Citonneté, ordre social et discipline dans les villes de l’espace suisse (XIVe-XVIIIe siècles), Neuchâtel, Presses Universitaires Suisses, 2014, p. 11-33.
•« Villes et territoires dans l’Empire à la fin du Moyen Age : pour une approche régionale entre villes, principautés et royauté en Allemagne », dans : Amélia Aguiar Andrade, Adelaide Millán Da Costa (dir.), A cidade Mediaval em debate. La cité médiévale en débat, Lisboa, Instituto de Estudos Medievais, 2013, p. 71-88.
Geschichte machen in Frankreich. Ein Wegweiser für Studium, Forschung und Karriere sous la direction de Falk Bretschneider, Mareike König et Pierre Monnet.
•« Nation et nations au Moyen Age : Introductions » dans : Nation et nations au Moyen Age, actes du Congrès 2013 de la SHMESP à Prague, Paris, Publications de la Sorbonne. 2014, p. 9-34.
•« La ‘communication politique’, un concept bon à penser pour l’historien ? », conclusions des journées d’études du collège franco-allemand (25-26 novembre 2013), dans : Hypothèses, 2013 (paru en 2014), p. 313-323.
•« Qu’est-ce que l’Allemagne ? La recherche des frontières », introduction du Numéro spécial de la collection L’histoire, 65, octobre 2014 « L’Allemagne de Luther à Merkel », p. 7-14.

2013
•En collab. avec F. Bretschneider et G. Garner (dir.), numéro 14 de Trivium, revue franco-allemande de sciences sociales et humaines : « Le Saint-Empire à l’époque moderne / Das Alte Reich in der frühen Neuzeit« .
•«La Mission Historique Française en Allemagne », dans Corinne Defrance, Nicole Colin, Ulrich Pfeil et Joachim Umlauf (dir.), Lexique des relations culturelles franco-allemandes depuis 1945, Tübingen, Narr, 2013, p. 365-366.
•«De l’enseignement de l’histoire médiévale en Allemagne »
•« Usages et réceptions médiévistes de Berman : un point de vue français », dans Rechtsgeschichte – Legal History, 21, 2013, p. 186-189. En ligne

2012
•« Faire la paix et se défendre au Moyen Age. Conclusions», dans G. Naegle (dir.),  Frieden Schaffen und sich verteidigen im Spätmittelalter. Faire la paix et se défendre à la fin du Moyen Âge, München, Oldenbourg, 2012, p. 357-372.
•« Frédéric Ier », « Frédéric II » et « Otto III » dans Jacques Le Goff (dir.), Hommes et femmes du Moyen Age, Paris, Flammarion, 2012, p. 100-103, 183-185 et 229-232.

2011
•«Déplacements, marquages et requalifications des quartiers de l’élite urbaine dans quelques villes d’Allemagne à la fin du Moyen Age », dans P. Boucheron (dir.), Chantiers et requalifications urbaines à la fin du Moyen Age en Occident, Rome, Ecole Française de Rome, 2011, p. 157-180.
•« Die Stadt, ein Ort der politischen Öffentlichkeit im Spätmittelalter ? », dans M. Kintzinger, B. Schneidmüller (dir.), Politische Öffentlichkeit im Spätmittelalter, Ostfildern, Thorbecke, 2011 (Vorträge und Forschungen LXXV), p. 329-359.
• Conclusions «Der Hof und die Stadt » (Coburg, Residenzenkommission, Sept. 2010), dans J. Hirschbiegel, W. Paravicini, J. Wettlaufer (Hg.), Städtisches Bürgertum und Hofgesellschaft. Kulturen integrativer und konkurrierender Beziehungen in Residenz- und Hauptstädten vom 14. bis ins 19. Jahrhundert, Ostfildern, Thorbecke (Residenzenforschung 25), 2012, S. 319-337.

2010
•« De l’honneur de l’Empire à l’honneur urbain : la Bulle d’Or de 1356 et les villes dans l’Empire médiéval et moderne », dans J. Claustre, O. Mattéoni, N. Offenstadt (dir.), Un Moyen Age pour aujourd’hui. Mélanges offerts à Claude Gauvard, Paris, 2010, p. 152-160.
•«Bien commun et bon gouvernement : le traité politique de Johann von Soest sur la manière de bien gouverner une ville (Wye men wol eyn statt regyrn soll, 1495) », dans E. Lecupre-Desjardins et A.-L. van Bruaene (dir.), De bon communi. The Discourse and Practice of the Common Good in the European City (13th-16th c.). Discours et pratiques du Bien Commun dans les villes d’Europe (XIIIe au XVe siècle), Turnhout, Brepols, 2010, p. 89-106.
•« La Bulle d’Or de 1356, un texte dans la longue durée allemande et européenne », dans Bulletin de l’Institut Historique Allemand de Paris, 15, 2010, p. 29-51.
•«Pour en finir avec la religion civique ? », dans Histoire urbaine, 27, 2010, p. 107-120.

2009

·         •En collab. avec St. Geifes, « Wohin geht der Weg der Geisteswissenschaften ? Ein Interview mit Pierre Monnet», dans Zeitenblicke, 8, Nr. 1, (2009)
• « Der böhmische König Georg von Podiebrad und das Projekt einer christlichen Föderation im spätmittelalterlichen Europa », dans Jubiläumsschrift zum sechzigjährigen Bestehen des Historischen Instituts der Universität des Saarlandes, Saarbrücken, 2009, p. 139-151.
•« Nouveaux thèmes, nouvelles pistes : développements de l’histoire politique au XXIe siècle », dans Agenda of ‘Prospects of New Political History’ (International Conference, Taiwan, 26-28 août 2009), Taïwan, p. 28-42.

·          

2008
•«Le roi d’un rêve, le rêve d’un roi : Charles IV à Terenzo en 1333 », dans J.-Chr. Cassard, Y. Coativy, A. Gallicé, D. Le Page (dir.), Le prince, l’argent, les hommes au Moyen Âge. Mélanges offerts à Jean Kerhervé, Rennes, PUR, 2008, p. 181-193.
•«La ville et la guerre dans quelques cités de l’Empire aux XIVe et XVe siècles : de l’urgence immédiate à la mémoire identitaire », dans Chr. Raynaud (dir.), Villes en guerre XIVe-XVe siècles, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 2008, p. 185-223.
•« Le Saint-Empire entre regnum et imperium », dans Fr. Hurlet (dir.), Les Empires. Antiquité et Moyen Age. Analayse comparée, Rennes, PUR, 2008, p. 155-180.
•En collab. avec D. Borne, « Figures européennes », dans R. Herbouze (dir.), Arpenteurs d’Europe, Paris, Actes Sud, 2008, p. 61-83.
•Culture politique et communication symbolique – Politische Kultur und symbolische Kommunikation, dossier établi par N. Reinhardt, P. Monnet, B. Klesmann et H. Bruhns, Trivium n° 2, 2008.
•« L’Université Franco-Allemande et les études historiques de part et d’autre du Rhin », dans Bulletin du Comité franco-allemand de recherches sur l’histoire de la France et de l’Allemagne aux XIXe et XXe siècles, 18, 2008, p. 30-35.
•« Les révoltes urbaines en Allemagne au XIVe siècle : un état de la question », dans M. Bourin, G. Cherubini, G. Pinto (dir.), Rivolte urbane e rivolte contadine nell’Europa del Trecento, Firenze, 2008, p. 105-153.

2007
•« Les élites urbaines et leur espace dans les villes d’Allemagne à la fin du Moyen Age », dans Mercado immobiliario y paisajes urbanos en el Occidente Europeo (siglos XI-XV). XXXIII Semana de Estudios Medievales de Estella , Pamplona, 2007, p. 301-346.
•«La Mission Historique Française en Allemagne de Göttingen », dans Ul. Pfeil (dir.), Deutsch-Französische Kultur- und Wissenschaftsbeziehungen im 20. Jahrhundert, München, Oldenbourg, 2007, p. 339-365.
•« Charlemagne à Francfort : VIIIe – XVe siècles. Mémoire et espace urbain », dans Fr. J. Felten, P. Monnet, A. Saint-Denis (dir.), Robert Folz (1910-1996).  Ein Mittler zwischen Frankreich und Deutschland. Actes du colloque « Idée d’Empire et royauté au Moyen Age : un regard franco-allemand sur l’œuvre de Robert Folz » (Dijon, 2001), Stuttgart, 2007 (Geschichtliche Landeskunde, 60), 152 p., spéc. p. 117-130.
– Dans E. Décultot, M. Espagne et J. Le Rider (dir.), Dictionnaire du monde germanique Paris, Bayard, 2007 :
•« Argent et monnaies », p. 54-55
«Commerce, foires et compagnies d’affaires », p. 201-202
« Communes et ligues urbaines », p. 205-206
« Forêt au Moyen Age », p. 365-366
« Hanse », p. 453-454
« Histoire et historiographie en Allemagne au Moyen Age », p. 486
« Italies allemandes », p. 547-548
« Luxembourg, Charles IV et Bohême », p. 682-683
« Symbolique d’Empire : insignes et joyaux », p. 1103-1105
« Villes : tissu et types urbains au Moyen Age », p. 1182-1185

2006
• « Villes, ligues, princes et royauté : négociations et négociateurs dans l’Empire tardo-médiéval », dans J.-M. Meoglin et St. Péquignot (dir.), Négocier au Moyen Age, Barcelone, 2006, p. 215-239.
•« Eine Reichs-‘Haupt’stadt ohne Hof im Spätmittelalter. Das Beispiel der Stadt Frankfurt », dans W. Paravicini, J. Wettlaufer (dir.), Der Hof und die Stadt. Konfrontation, Koexistenz und Integration in Spätmittelalter und Früher Neuzeit, Ostfildern, Thorbecke, 2006, p. 111-128.
•« Un manuel d’histoire franco-allemand », dans Revue historique, CCCVIII/2, 2006, p. 409-422.
•« La Mission Historique Française en Allemagne : 30 ans d’échanges scientifiques entre la France et l’Allemagne en histoire », dans C. Defrance, U. Pfeil (dir.), Kulturelle und wissenschaftliche Beziehungen zwischen Deutschland und Frankreich im 20. Jahrhundert : ein institutionengeschichtlicher Ansatz, Ostfildern, Thorbecke, Ostfildern, 2006, p. 113-135.
•En collab. avec P. Boucheron et D. Menjot, « Formes d’émergence, d’affirmation et de déclin des capitales. Rapport introductif », dans Les capitales au Moyen Age, Paris, Publications de la Sorbonne, 2006, p. 1-43.
•« Circonscrire l’identité. En guise de conclusion », dans Hypothèses, 2006, Paris, Publications de la Sorbonne, p. 227-242.

2005
•«Portus qui dicitur haben vulgo. Ports maritimes et ports fluviaux dans les pays d’Empire : bilan et perspectives de recherche », dans Ports maritimes et ports fluviaux au Moyen Age, Paris, Publications de la Sorbonne, 2005, p. 33-62.
•« Cours et résidences dans l’Empire et en Europe : une commission, des colloques, des publications », dans Bulletin de la Mission Historique Française en Allemagne, 41, 2005, p. 168-174.
•«Max Weber et la ville médiévale. Note critique », dans Revue française de sociologie, oct.-déc. 2005, p. 957-963.

2004
•«Introduction », dans M. Arnoux, et P. Monnet (dir.), Le technicien dans la cité en Europe occidentale, 1250-1650, Rome, CEFR 325, 2004, p. 1-13.
•«Das Selbst und die Stadt in autobiographischen Berichten aus deutschen Städten des Spätmittelalters. Überlegungen zum räumlichen Rahmen der Erinnerung », dans H.-D. Heimann et P. Monnet (dir.), Kommunikation mit dem Ich. Signaturen der Selbstzeugnisforschung an europäischen Beispielen des 12. bis 16. Jahrhunderts, Bochum, Winkler Verlag, p. 19-38.
•« Principalis sedes orientalis regni. Francfort un pôle central de l’Empire à la fin du Moyen Âge ? », dans Chr. Lebeau (dir.), La construction de l’espace impérial, dynamiques spatiales, dynamiques d’Empire, Strasbourg, PUS, 2004, p. 97-114.
•« Courriers et messages : un réseau urbain de communication dans les pays d’Empire à la fin du Moyen Âge », dans Cl. Boudreau, Cl. Gauvard, M. Hébert, K. Fianu (dir.), Information et société en Occident à la fin du Moyen Age, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004, p. 281-306.
•«La monographie familiale entre histoire urbaine et histoire culturelle : l’exemple des pays germaniques de l’Empire à la fin du Moyen Age », dans M. Aurell (dir.), Le médiéviste et la monographie familiale : sources, méthodes et problématiques, Brepols, Turnhout, 2004, p. 37-52.
•«L’histoire des villes médiévales en Allemagne : un état de la recherche », dans Histoire urbaine, 11, décembre 2004, p. 131-172.
•« Pouvoir communal et communication politique dans les villes de l’Empire à la fin du Moyen Age », dans Francia, 31/1, 2004, p. 121-139.

2003
•« La mémoire des élites urbaines dans l’empire à la fin du Moyen Âge entre écriture de soi et histoire de la cité », dans H. Brand, P. Monnet, M. Staub, Memoria, communitas, civitas. Mémoire et conscience urbaines en Occident à la fin du Moyen Âge, Stuttgart, Thorbecke (Beihefte der Francia 55), 2003, p. 49-70.
•« Introduction », dans P. Monnet, O. Gerhard Oexle (dir.), Stadt und Recht im Mittelalter. La ville et le droit au Moyen Age, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, MPIG 174, 2003.
•« Bodescap ghan’. Pouvoir et communication dans la ville de Göttingen à la fin du Moyen Age », M. Goullet, S. Gouguenheim, O. Kammerer, L. Morelle, P. Monnet, M. Paulmier-Foucart (dir.), Retour aux sources, Mélanges en l’honneur de Michel Parisse, Paris, Picard, 2003.

2002
•« Jalons pour une histoire de la diplomatie urbaine dans l’Allemagne de la fin du Moyen Âge », dans D. Berg, M. Kintzinger, P. Monnet (dir.), Außenpolitik im Mittelalter, Bochum, Winkler, 2002, p. 151-174.
•« Conclusions » en français et en allemand des deux volumes Tendances actuelles de la recherche en histoire médiévale en France et en Allemagne, sous la direction de J.-Cl. Schmitt et O. G. Oexle, Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, p. 363-386 et p. 625-644. Version allemande à paraître à Göttingen (Veröffentlichungen des MPIG).
•«Le citoyen et la politique : l’apport de la médiévistique à un thème d’histoire moderne », dans D. Borne (dir.), Le citoyen et la politique, Brive-la-Gaillarde Centre d’Études Edmond Michelet, 2002, p. 31-48.
– Dans Cl. Gauvard, A. de Libera et M. Zink (dir.), Dictionnaire du Moyen Âge, Paris, PUF, 2002 :
•« Alémanie » p. 34-35,
« Allemagne » p. 41,
« Brême » p. 192-193,
« Cologne », p. 307-308,
« Francfort-sur-le-Main » p. 552-553
« Hambourg » p. 654
« Lübeck » p. 850
« Magdebourg » p. 862-863
« Mayence » p. 896-897
« Paderborn » p. 1033
« Salzbourg » p. 1279-1280
« Thuringe » p. 1394
•« Petites et grandes gens : un discours des origines dans les témoignages autobiographiques allemands de la fin du Moyen Âge », dans P. Boglioni, R. Delort, Cl. Gauvard (dir.), Le petit peuple dans l’Occident médiéval, Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, p. 467-482.

2001
•«La patria médiévale vue d’Allemagne, entre construction impériale et identités régionales », dans Le Moyen Âge, 2001, p. 71-99.
•« Ville réelle et ville idéale : une géographie au prisme des témoignages autobiographiques dans les cités du Sud de l’Empire à la fin du Moyen Âge », dans Annales HSS, 2001, p. 591-621.
•«Reale und ideale Stadt : Die oberdeutschen Städte im Spiegel autobiographischer Zeugnisse des Spätmittelalters », dans K. von Greyerz, H. Medick, P. Veit (dir.), Von der dargestellten Person zum erinnerten Ich. Europäische Selbstzeugnisse als historische Quellen (1500-1850), Köln/Weimar/Wien, Böhlau, 2001, p. 395-430.
•«De la rue à la route : messages et ambassades dans les villes allemandes à la fin du Moyen Âge », dans G. Jaritz (dir.), Die Straße im Mittelalter, Wien, Verlag der Österreichischen Akademie, 2001, p. 71-89.
•« Élites et conflits urbains dans les villes allemandes de la fin du Moyen Âge », contribution au numéro spécial des Cahiers d’Histoire (45/4) consacré aux Élites en conflits sous la direction de Cl.-I. Brelot et Fr. Bayard, Lyon, 2001, p. 533-561.

2000
•« Wan es steht ubel in diesin landen mit grossem kriege…’. Die diplomatische Korrespondenz der Stadt Frankfurt am Main im 15. Jahrhundert. Mittel und Ziele einer reichsstädtischen Außenpolitik », dans Horst Brunner, Rolf Sprandel (dir.), Die Wahrnehmung von Kriegen im Mittelalter und in der Frühen Neuzeit (colloque de Wurtzbourg 1998), Wiesbaden, Reichert, 2000, p. 199-222.
•« Villes et forêts communales : administration de l’espace, politique territoriale et aménagement des ressources dans les cités d’Empire à la fin du Moyen Âge », dans : Philippe Lardin, Jean-Louis Roch (dir.), dans Mélanges en l’honneur de Jean-Pierre Leguay, Rouen, PUR, 2000, p.67-83.
•« Des juristes en ville : le Reichskammergericht à Francfort. Aspects politiques et sociaux d’une brève histoire (1495-1497) », dans Jean-Marie Cauchies (dir.), Les juristes dans la ville : urbanisme, société, économie, politique, mentalités (40èmes rencontres du Centre Européen d’Études Bourguignonnes, Wetzlar 1999), Neuchâtel, 2000, p. 107-128.
•« Élites dirigeantes et distinction sociale à Francfort-sur-le-Main (XIVe-XVe siècles) », dans Francia, 27, 2000, p. 117-162.
•«Führungseliten und Bewußtsein sozialer Distinktion in Frankfurt am Main (14. und 15. Jahrhundert) », dans Archiv für Frankfurts Geschichte und Kunst, 66, 2000, p. 12-77.
•« Diplomatie et relations avec l’extérieur dans quelques villes de l’Empire à la fin du Moyen Âge », dans Heinz Duchhardt, Patrice Veit (dir.), Krieg und Frieden im Übergang vom Mittelalter zur Neuzeit. Guerre et paix du Moyen Âge aux Temps Modernes (colloque de Mayence, Institut für europäische Geschichte, 1998), Mainz, von Zabern, 2000, p. 73-101.
•« L’Allemagne en ses frontières : histoire, mémoire et identité de l’espace », dans Bulletin d’Information de la Mission Historique Française en Allemagne, 36, 2000, p. 157-174.

1999
•« La ville et le nom : le Livre des Melem, une source pour l’histoire privée des élites francfortoises à la fin du Moyen Âge », Le Journal des Savants, juin/décembre 1999, p. 491-539.
•« Marchands », dans Jacques Le Goff, Jean-Claude Schmitt (dir.), Dictionnaire raisonné de l’Occident médiéval, Paris, Fayard, 1999, p. 627-638.

Édition d’actes de colloques et ouvrages collectifs (parus ou à paraître)

·         •Bouvines 1214-2014 : Bouvines. Histoire et mémoire d’une bataille = Eine Schlacht zwischen Geschichte und Erinnerung. Approches et comparaisons franco-allemandes = Deutsch-französische Ansätze und Vergleiche, Bochum, Winkler Verlag, 2016.
•Holger Th. Gräf, Alexander Jendorff, Pierre Monnet (dir.), Land – Geschichte – Identität. Geschichtswahrehmungen und Geschichtskonstruktion im im 19. und 20. Jahrhundert. Eine historiographiekritische Bestandsaufnahme, Darmstadt/Marburg, 2016.
•Pierre Monnet, Heribert Müller (dir.), 1414-2014 : le Concile de Constance. Nouvelles méthodes, nouvelles approches. Un regard franco-allemand / Das Konstanzer Konzil. Neue Ansätze, neue Methoden. Ein deutsch-französisciher Blick, Numéro spécial 47/1 de l’Annuarium Historia Conciliorum (AHC), 2015.
•Falk Bretschneider, Mareike König et Pierre Monnet (dir.), « Frankreich für Historiker. Die französische Geschichtswissenschaft heute« , numéro spécial de la Revue de l’IFHA, publié le 9 octobre 2014.
•Falk Bretschneider, Guillaume Garnier et Pierre Monnet (dir.), Trivium, revue franco-allemande des sciences sociales et humaines, N° 14 : « Le Saint-Empire à l’époque moderne = Das Alte Reich in der frühen Neuzeit« , septembre 2013
•Coordination avec Y. Potin et J. Loiseau de l’ouvrage Histoire du monde au XVe siècle, sous la direction de P. Boucheron, Paris, Fayard, 2009. Chapitre sur « L’Empire et ses royaumes voisins du Nord et de l’Est de l’Europe » p. 155-175 et articles «Le dernier couronnement d’un empereur à Rome 1452 », p. 363-367 et « Le projet de paix et d’union chrétiennes de Georges de Podiebrad en 1462-1464 », p. 527-533. Edition de poche en deux volumes dans la collection Pluriel, 2012.
•En collab. avec Jean-Claude Schmitt (dir.), « Autobiographies souveraines« , Paris, Publications de la Sorbonne (coll. Histoire ancienne et médiévale, 113), 2012.
•En collab. avec O.-G. Oexle (dir.), Stadt und Recht im Mittelalter. La ville et le droit au Moyen Age, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, (Veröffentlichungen des Max-Planck-Instituts für Geschichte, 174), 2004.
•En collab. avec H. Brand, M. Staub (dir.), Memoria, communitas, civitas. Mémoire et conscience urbaines en Occident à la fin du Moyen Âge, Stuttgart, Thorbecke (Beihefte der Francia 55), 2003.
•En collab. avec M. Goullet, S. Gouguenheim, O. Kammerer, L. Morelle, M. Paulmier-Foucart (dir.), Retour aux sources, Mélanges en l’honneur de Michel Parisse, Paris, Picard, 2003.
•En collab. avec H.-D. Heimann (dir.), Kommunikation mit dem Ich. Signaturen der Selbstzeugnisforschung an europäischen Beispielen des 12. bis 16. Jahrhunderts, Bochum, Winkler Verlag, 2004.
•En collab. avec M. Arnoux (dir.), Le technicien dans la cité en Europe occidentale, 1250-1650, Rome, CEFR 325, 2004.
•En collab. avec N. Fryde, O. G. Oexle, L. Zygner (dir.), Die Deutung der mittelalterlichen Gesellschaft in der Moderne, Göttingen, Vandenhoeck und Ruprecht (Veröffentlichungen des MPIG, 217), 2006.
•Animation et coordination scientifiques des trois tomes du Manuel d’histoire franco-allemand, Paris, Nathan, Stuttgart, Klett, 2006-2011.
•Coordination scientifique de la partie médiévale et articles : « Argent et monnaies », p. 54-55 ; « Commerce, foires et compagnies d’affaires », p. 201-202 ; « Communes et ligues urbaines », p. 205-206 ; « Forêt au Moyen Age », p. 365-366 ; « Hanse », p. 453-454 ; « Histoire et historiographie en Allemagne au Moyen Age », p. 486 ; « Italies allemandes », p. 547-548 ; « Luxembourg, Charles IV et Bohême », p. 682-683 ; « Symbolique d’Empire : insignes et joyaux », p. 1103-1105 ; « Villes : tissu et types urbains au Moyen Age », p. 1182-1185, dans Dictionnaire du monde germanique sous la direction d’Elisabeth Décultot, Michel Espagne et Jacques Le Rider, Paris, Bayard, 2007.
•En collab. avec F. J. Felten, A. Saint-Denis (dir.), Robert Folz (1910-1996).  Ein Mittler zwischen Frankreich und Deutschland. Actes du colloque « Idée d’Empire et royauté au Moyen Age : un regard franco-allemand sur l’œuvre de Robert Folz » (Dijon, 2001), Stuttgart (Geschichtliche Landeskunde, 60), 2007, 152 pages.
•En collab. avec J. Bak, J. Jarnut, B. Schneidmüller (Hg.), Gebrauch und Missbrauch des Mittelalters, 19.-21. Jahrhundert. Uses and Abuses of the Middle Ages : 19th-21th Century, Usages et mésusages du Moyen Age du XIXe au XXIe siècle, München, Wilhelm Fink (Mittelalterstudien 17), 2009.
•En collab. avec. Jean-Claude Schmitt (introd., éd. et trad.), Vie de Charles IV de Luxembourg, Paris, Les Belles Lettres (Les classiques de l’histoire au Moyen Age, 49), 2010.
•Traductions et relectures dans le cadre de la publication en français et en allemand des actes des deux rencontres des médiévistes français et allemands de Sèvres (1997) et de Göttingen (1998) Les tendances récentes de la recherche en histoire médiévale en France et en Allemagne parus sous la direction de O.-G. Oexle et de J.-Cl. Schmitt respectivement aux Publications de la Sorbonne à Paris (2002) et dans la collection des Veröffentlichungen des Max-Planck-Instituts für Geschichte de Göttingen. Traductions des articles de J. Fried, « Le passé à la merci de l’oralité et du souvenir » (p. 71-104), G. Althoff, « Les rituels » (p. 231-242) et J. Ehlers, « La souveraineté royale pendant le haut Moyen Âge et le Moyen Âge central » (p. 283-298).
•Co-auteur de Éducation et cultures dans l’Occident chrétien du XIIe au milieu du XVe siècle, Paris, Atlande, 1999.
• Les Actes du XXXe Congrès des Médiévistes L’étranger au Moyen Âge (Göttingen, juin 1999) ont été rassemblés, normalisés et en partie traduits par mes soins à la MHFA, Paris, Publications de la Sorbonne, 2000. Traduction de l’article de F. Schmieder, « Tartarus valde sapiens et eruditus in philosophia. La langue des missionnaires en Asie », p. 271-282.
•En collab. avec H. Duchhardt, P. Veit (dir.), Krieg und Frieden im Übergang vom Mittelalter zur Neuzeit. Theorie – Praxis – Bilder. Guerre et paix du Moyen Âge aux Temps Modernes. Théories – pratiques – représentations, Mainz, Philipp von Zabern, Mainz (Veröffentlichungen des Instituts für Europäische Geschichte Mainz, 52), 2000.
•En collab. avec D. Berg, M. Kintzinger (dir.), Außenpolitik im Mittelalter, Bochum, Winkler, 2002.
•En collab. avec N. Fryde, et O.-G. Oexle (dir.), Die Gegenwart des Feudalismus, Présence du féodalisme et présent de la féodalité, The Presence of Feudalism, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, (Veröffentlichungen des MPIG 173), 2002.

Recherches et projets

La thèse (1994) sous la direction de Philipe Braunstein (EHESS), à travers l’exemple de Francfort à la fin du Moyen Age, abordait des questions d’ascension sociale, de mémoire et de vie des élites dans les villes allemandes à la fin du Moyen Age.
Avec l’habilitation (2002), les thèmes d’enquête se sont déplacés en direction d’une étude des relations entre les villes dans l’Empire sous l’angle de la communication politique et symbolique, ainsi que des rapports du monde urbain avec les pouvoirs royal et princier. Ce double terrain, social et politique, des sociétés urbaines du Moyen Age occidental et des constructions territoriales en pays d’Empire, a constitué l’intitulé de la direction d’études et des séminaires ouverts à l’EHESS depuis 2005. A ce champ s’est ajouté celui d’une participation à la structuration des études historiques entre la France et l’Allemagne (manuel d’histoire franco-allemand, présidence de l’université franco-allemande, participation au séminaire des Mots de l’Histoire, implication dans les fondations, centres de recherche (CIERA), fédérations de recherche (Saisir l’Europe depuis 2011).
Le projet qui a retenu l’attention de 2005 à 2010 a concerné l’étude d’un « moment horizontal et fédératif » dans l’histoire de la construction territoriale et étatique de l’Europe : un temps et une expérience de constitutions de ligues, d’unions, de fédérations surtout de villes et communes qui, pour ne pas avoir survécu au triomphe de l’Etat territorial et dynastique, n’en a pas moins constitué un maillon indispensable à l’évolution des pratiques et du discours politiques en Occident. Les recherches plus récentes se sont ensuite portées sur le terrain des discours et représentations politiques liés à l’Empire et à son idée à la fin du Moyen Âge, à travers d’une part les autobiographies royales (axe de recherche soutenu par l’ANR dans le cadre d’un projet blanc établi au GAHOM jusqu’en 2010) produites par les dynasties royales des Luxembourg et des Habsbourg, et d’autre part à travers un projet sur la Bulle d’Or de 1356 et ses « remplois » et traditions dans l’histoire allemande jusqu’au XXe siècle.
A la tête de l’Institut Français d’Histoire en Allemagne depuis 2011 (devenue en 2015 l’Institut Franco-Allemand de sciences historiques et sociales IFRA-SHS), les activités consistent à continuer à resserrer les liens en sciences humaines et sociales entre les communautés français et allemande, à développer des ateliers et journées de jeunes chercheurs entre la France et l’Allemagne, à accompagner le développement de cursus binationaux d’études en mastère et en doctorat.
Les enquêtes, conférences et colloques, pour l’histoire du Moyen Age, continuent à couvrir l’histoire urbaine, l’histoire comparée des structures politiques des royaumes et de l’Empire en Occident, la représentation du pouvoir, mais aussi les instruments utilisés par les historiens dans leur champ, notamment avec un projet qui, de 2015 à 2017, s’intéresse à l’usage des temporalités dans les sciences sociales.


 

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Les formes de réglementation des métiers

Appel à communication - Lundi 2 novembre 2020 - 18:00À la suite des trois rencontres de 2017, 2018 et 2019, l’enquête sur Les formes de réglementation des métiers dans l’Europe médiévale et moderne se poursuit pour un quatrième et dernier colloque international sur la dimension spatiale des norm (...)(...)

Lire la suite

Les pratiques d'influence aux XXe et XXIe siècles

Séminaire - Mercredi 3 juin 2020 - 15:00Le réseau Répine (Réseau d'étude des pratiques d'influence) a le plaisir de vous inviter au mini­-séminaire qu'il organise cette année, en juin 2020. Le réseau est international et multidisciplinaire, comme son objet l'impose.Le domaine des pratiques d'inf (...)(...)

Lire la suite

Justine Rochot et Baptiste Bonnefoy, lauréat·es des prix de thèse 2020 de l'EHESS

Prix et distinctions -Suite à l'annonce des prix de thèse de l'EHESS le 12 mai 2020, Justine Rochot et Baptiste Bonnefoy, les lauréat·es de cette année, présentent leurs parcours à l'EHESS et leurs recherches. Justine Rochot a reçu le prix de thèse pour son travail intitulé « Bandes de vieux. Un (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH (UMR 8558)

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Direction du CRH :
Béatrice Delaurenti
Thomas Le Roux

Dernière modification :
05/08/2020