Docteurs |

Docteurs en 2015

Bianca Dematteis

Docteur
Equipe(s) : GEHM
Laboratoire(s) de rattachement : CRH

Coordonnées professionnelles

biancadematteis (a) libero.it

Sujet et direction de thèse

La rappresentazione della violenza politica e della violenza di guerra nelle riviste « L'Uomo qualunque », « Candido » et « Il Borghese » (1945-1956), sous la direction de Sabina Loriga, en co-tutelle avec Lucia Ceci (Université La Sapienza di Roma).

Thèse soutenue le 25 juin 2015, devant un jury composé de Marc Olivier Baruch, Sandro Carocci et Maddalena Carli.

Résumé

 

La recherche est née avec l'intention d'enquêter sur la représentation du fascisme proposée, dans l'Italie du second après-guerre, par des milieux culturels n'ayant pas de liens directs avec le fascisme ni avec l'antifascisme. Dans cette optique, la recherche a pris en considération un domaine spécifique de la presse italienne. Trois revues ont été choisies : L'Uomo qualunque dirigé par Guglielmo Giannini, Candido de Giovannino Guareschi et Giovanni Mosca (à partir de 1950 Giovannino Guareschi en sera le seul directeur) et Borghese de Léo Longanesi, publiés respectivement à partir du 27 décembre 1944, du 15 décembre 1945 et du 15 mars 1950. Les périodiques ont été analysés depuis le premier numéro de publication jusqu'au dernier, paru en 1956. Le fascisme et par la suite, la guerre de 1940-1945, ont été analysés en tentant de focaliser, dans un contexte plus général de reconstruction historique, la représentation et les modalités discursives avec lesquelles, dans l'après-guerre et dans cette presse, on décrivait la violence, faite et subie par les Italiens au cours des années soumises à examen. La représentation du fascisme et, en particulier, de la violence des fascistes est le thème d'enquête de cette analyse - à laquelle est ajoutée une appendice relative à plusieurs épisodes de violence survenus en Italie entre la fin de la guerre et 1949, principalement subis par les gauches socialistes et communistes - pour pouvoir confronter la continuité et la discontinuité dans l'approche du thème de la violence et la définition de ses acteurs.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Les pratiques d'influence aux XXe et XXIe siècles

Séminaire - Mercredi 3 juin 2020 - 15:00Le réseau Répine (Réseau d'étude des pratiques d'influence) a le plaisir de vous inviter au mini­-séminaire qu'il organise cette année, en juin 2020. Le réseau est international et multidisciplinaire, comme son objet l'impose.Le domaine des pratiques d'inf (...)(...)

Lire la suite

Justine Rochot et Baptiste Bonnefoy, lauréat·es des prix de thèse 2020 de l'EHESS

Prix et distinctions -Suite à l'annonce des prix de thèse de l'EHESS le 12 mai 2020, Justine Rochot et Baptiste Bonnefoy, les lauréat·es de cette année, présentent leurs parcours à l'EHESS et leurs recherches. Justine Rochot a reçu le prix de thèse pour son travail intitulé « Bandes de vieux. Un (...)(...)

Lire la suite

Afficher le droit au Moyen Âge. Les chartes lapidaires en discussion

Journée(s) d'étude - Jeudi 19 mars 2020 - 14:00"Regards croisés sur les chartes lapidaires" entend poser les bases d’une réflexion sur les liens entre les pratiques d’écriture exposée et l’exercice du droit dans la culture écrite du Moyen Âge occidental. Il est conçu comme un cycle de séminaires (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CRH (UMR 8558)

EHESS
54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42

Direction du CRH :
Béatrice Delaurenti
Thomas Le Roux

Dernière modification :
29/05/2020